Coupe du monde ITTF : Fan Zhendong sacré face à Harimoto !

0

Alors que la journée du samedi n’a pas réservé d’immense surprise, nous retrouvions ce dimanche l’élite du tennis de table mondial dans le dernier carré de cette Coupe du monde 2019, à Chengdu. Et surprise, la finale n’était pas 100% chinoise. Néanmoins, c’est bel et bien le contingent chinois qui a remporté la mise, puisque Fan Zhendong a décroché sa deuxième Coupe du monde consécutive.

 

La logique respectée

Après une première journée où quelques sensations ont eu lieu, la journée de samedi avait en revanche été plutôt calme. En effet, 7 des 8 têtes de séries ont passé le cap des 8e de finale. Seul le vice-champion du monde Mattias Falck s’est cassé les dents sur Dimitrij Ovtcharov (3-4, 11-13 au 7e set). Cependant, si ce résultat est sur le papier une surprise, il l’est beaucoup moins à la table, tant le Suédois n’est presque plus que l’ombre de lui-même lors des grands rendez-vous depuis son exploit lors des derniers Championnats du monde. A l’arrivée, on retrouve en demi-finales Ma Long, Tomakazu Harimoto, Fan Zhendong et Lin Yun-Ju, soit les quatre joueurs attendus à ce stade de la compétition.

 

Harimoto tire son épingle du jeu

Véritable phénomène du “ping” mondial à seulement 16 ans, Tomakazu Harimoto a de nouveau fait parler de lui ce dimanche matin. Impressionnant depuis le début du tournoi, il a asphyxié le chinois Ma Long (4-2), pour se qualifier pour la finale de la Coupe du monde ! Très solide sur sa ligne de sol et dominant à la table face à l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de ce sport, le jeune Japonais n’a pas eu froid aux yeux, et a comme souvent donné (beaucoup) de voix pour garder le fil de sa rencontre et aller au bout de son effort. Dans l’autre demi-finale, il n’y a pas eu de match entre Fan Zhendong et Lin Yun-Ju. Le tenant du titre a fait exploser son adversaire du jour, sans doute encore un peu tendre et manquant encore un peu d’expérience à ce niveau d’intensité (4-0).

 

Fan Zhendong de nouveau sur le toit du monde

Dans la lignée de sa compétition où il n’a pas connu de grandes difficultés (seul un set égaré en route face à Timo Boll), le n°1 mondial a remporté sa deuxième Coupe du monde consécutive au terme d’une finale disputée face à Tomakazu Harimoto (4-2). Le n°1 chinois confirme ainsi son rang de meilleur joueur du monde en ajoutant un nouveau grand titre international à son palmarès.

A noter que lors de la petite finale, Lin Yun-Ju a réagit en s’imposant 4 sets à 3 face à Ma Long pour décrocher la médaille de bronze. Le Chinois n’était décidément pas dans un grand jour. Le joueur de Chinese Tapei devient quant à lui le premier joueur de l’histoire de sa délégation à glaner une médaille lors du Coupe du monde.

 

Crédit photo de l’image en Une : Diping

 

Grégoire Allain

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here