Coupe du monde : la balade des Blacks heureux

0
Ligue 1

La Nouvelle Zélande s’est baladé en quart de finale face à l’Irlande (46-14), ce samedi, à Tokyo. La charnière irlandaise a creusé la tombe du XV du Trèfle en multipliant les mauvais choix et en donnant le bâton pour se faire battre. Les All Blacks n’en demandait pas tant et ont récité leur rugby pour écraser une Irlande verte pâle. Les Blacks affronteront l’Angleterre en demi-finale, samedi prochain.

 

L’Irlande se hara-kiri

 

Le cerveau permet d’avancer. C’est lui qui dicte les gestes du quotidien. C’est lui qui permet de réfléchir, de prendre des décisions. Celui de l’Irlande était malade. La charnière est le cerveau d’une équipe de rugby. Forcément quand cette dernière est absente, difficile d’avancer face à la muraille noire. Jonathan Sexton a surement réalisé son plus mauvais match en carrière. En l’espace de deux actions, il a tué son équipe. C’est à la suite d’une pénalité, où l’ouvreur du Leinster ne trouve pas la touche, que la Nouvelle Zélande marque le premier essai de la rencontre par l’intermédiaire d’Aaron Smith (10-0, 14e). Le deuxième coup de canif asséné par Sexton à sa propre équipe intervient sur une tentative de passe dans le dos mal négociée. Le ballon tombe et Barrett aplatit 70 mètres plus loin dans l’en but irlandais. Un essai qui intervient quelques minutes après le doublé de Smith (22-0, 32e).

Des Blacks en démonstration

Comme si le fantôme de Sexton ne suffisait pas, il fallait que Connor Murray ait chopé la même nullité aigüe que son partenaire de la charnière. Sa lenteur pour éjecter les ballons n’a d’égale que la vitesse et la précision du jeu néo-zélandais. Taylor, Todd, Bridge et Jordie Barrett vont rajouter quatre essais pour transformer cette défaite en une fessée cul-nu. L’Irlande va sauver ce qu’il reste de leur honneur grâce à un essai d’Henshaw et un essai de pénalité.

 

Tout comme l’Angleterre, la Nouvelle Zélande a impressionné et arrive lancé comme un frelon vers la demi-finale. Ce Nouvelle Zélande-Angleterre s’annonce déjà comme un match de légende tant les deux équipes semblent au sommet de leur art rugbystique. Vivement samedi prochain !

 

 

Crédit photo image en une : Rugbyrama

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here