Coupe du monde : les Anglais au révélateur australien

Début des phases finales et donc des matchs à élimination directe. Les Anglais démarrent cette nouvelle compétition par une rencontre qui s’annonce disputée, face aux imprévisibles Australiens. Présentation de cette rencontre qui promet beaucoup, et qui donnera à coup sûr des indications au sujet des hommes d’Eddie Jones, qui semblent avoir joué avec le frein à main depuis le début de ce Mondial.

 

Les Anglais auront le statut de favoris

C’est sûrement l’un des trois favoris de cette Coupe du monde 2019. Les Anglais, menés de main de maître par un Eddie Jones plutôt inspiré, ont tiré les leçons de leur Mondial 2015, en présentant une équipe complète, solide et très cohérente pour cette édition.

Quatre ans de travail, qui ont parfois été difficiles mais qui portent aujourd’hui leurs fruits : les sujets de Sa Majesté sont aujourd’hui favoris dans ce 1/4 de finale. Avec leurs trois victoires bonifiées, et le match nul obtenu par la force des choses contre la France, les Anglais ont eu un parcours parfait dans cette phase de poule, terminant à la première place avec 17 points sur 17 possibles.

Très solides, ils ont semblé jouer à leur main, tombant même parfois dans un faux-rythme du fait de la faiblesse de leurs adversaires, notamment face à une Argentine décevante et vite réduite à 14. On aurait d’ailleurs aimé les voir se frotter à nos petits Bleus, histoire d’en savoir un peu plus sur leur potentiel.

Le XV de la Rose présente sa meilleure équipe possible face à l’Australie, sans blessé ou méforme : attention à leur pack, qui risque de faire mal à celui des Wallabies, avec notamment la troisième ligne Curry – Vunipola – Underhill impeccable depuis le début de la compétition.

Derrière, il va sans dire que les Anglais peuvent compter sur une charnière très expérimentée, d’un buteur de très haut niveau et habitué à évoluer sous la pression, ainsi qu’un savant mélange de puissance et de vitesse qui peut faire la différence à tout moment dans des rencontres à enjeu.

Les Australiens en quête de rachat

Moribonds depuis quelques années, les Wallabies reviennent toujours sur le devant de la scène dès que la Coupe du monde pointe le bout de son nez. En mauvaise posture dans le Rugby Championship, les hommes de Michael Cheika n’auront connu la défaite que face au pays de Galles, après une rencontre où il n’aurait pas été honteux de les voir gagner.

Auront-ils les armes pour tenir la comparaison face à la puissante armada anglaise ? Rien n’est moins sûr.

Après s’en être sorti face à d’accrocheurs Fidjiens et d’être tombés face au XV du Poireau, les Australiens ont déroulé face à l’Uruguay avant de se compliquer la tâche face à la Géorgie pour leur dernière rencontre de poule. Leur niveau de jeu laisse clairement à désirer, même s’ils semblent capables de tenir une haute intensité sur 80 minutes, ce qui a failli faire la différence face aux Gallois.

Leur statut d’outsider peut par contre les mettre dans un état d’esprit “à la la Française” : ils peuvent totalement se lâcher, et faire tomber ceux contre qui on leur prédit le pire… Un peu à l’image de leur victoire éclatante et surtout surprise face aux Blacks 47-26 lors de la 3ème journée du Rugby Championship.

 

On va donc assister à une rencontre de très haut niveau, où chacun aura sa chance, même si les Anglais demeurent les favoris. Aux Australiens, et surtout à Michael Cheika, de trouver la clé de cette belle équipe du XV de la Rose pour remporter la mise et affronter – probablement – les All Blacks le week-end suivant ! Soyez au rendez-vous demain à 9h15…

Crédit photo de l’image en Une : Quinze Mondial

A propos de l'auteur

Toujours à l'affût d'un résultat sportif, et toujours prêt à en parler autour d'une bonne bière ! Rugby, foot, tennis, et bien d'autres sports encore...

Poster un commentaire

in leo ut dolor. elit. Curabitur eleifend id, commodo commodo ipsum risus.