Coupe du monde : les Gallois jouent à se faire peur

C’était l’un des chocs qu’on attendait en cette phase de poules : les Fidjiens, toujours généreux et joueurs, affrontaient des Gallois qui, forts de leur victoire face aux Australiens, jouaient clairement leur première place dans cette poule D.

 

Et les Diables Rouges se sont fait peur, avec une première mi-temps qui n’a pas été des plus réussies : s’ils rejoignent les vestiaires sur le score de 14-10, ils peuvent s’en estimer heureux, après avoir été notamment menés 10-0 par des Îliens surpuissants en début de match.

Malmenés par l’envergure physique de leurs adversaires du jour, les Gallois s’en remettent à leurs bonnes vieilles recettes, à savoir occupation et jeu millimétré, et peuvent même s’enorgueillir de récolter le bonus offensif grâce à leurs 4 essais inscrits. Face à cette organisation, les Fidjiens, bien qu’accrocheurs, ne pourront alors que constater les dégâts, avec quelques cartons jaunes (deux au total) qui les auront certainement fait puiser dans leurs réserves.

Côté gallois, on respire un peu mieux, même si une fois de plus, les hommes de Warren Gatland se sont montrés inconstants, et ont peut-être également perdu Dan Biggar, leur maître à jouer, sévèrement secoué dans un choc aérien puis terrestre avec l’un de ses coéquipiers…

 

Désormais, on sait qui terminera premier de cette poule, et qui affrontera probablement les Français en quart de finale : les éternels Gallois, qui, s’ils n’ont pas été géniaux, demeurent des adversaires très sérieux et toujours très compliqués à jouer…

 

Crédit photo image en Une : Ouest France

A propos de l'auteur

Toujours à l'affût d'un résultat sportif, et toujours prêt à en parler autour d'une bonne bière ! Rugby, foot, tennis, et bien d'autres sports encore...

Poster un commentaire

id neque. elementum mattis sit porta. at Phasellus consectetur mi, risus.