Coupe du monde : Solide, l’Angleterre file en demi

Dans le premier quart de finale de la compétition, l’Angleterre est venu à bout de l’Australie, sur le score de 40-16.

 

Après une semaine de repos, la Coupe du monde a repris ses droits ce matin. Et en guise d’introduction, difficile de faire mieux qu’un Angleterre-Australie. 4 ans après l’élimination au 1er tour à domicile des Anglais, les rivaux du Commonwealth se sont retrouvés au Oita Stadium pour un match brûlant. Vexés par l’arrogance anglaise dans la presse cette semaine, les Australiens ont commencé le match tambour battant. 17 phases de jeu en 3 minutes, la donne est annoncée. Pourtant malgré les bonnes intentions aussies, le pragmatisme anglais fait des ravages. Une bonne défense, deux  accélérations en 5 minutes et le XV de la Rose mène 14-3 à la 23e minute (doublé de May 18e, 21e). Dur pour l’Australie, mais logique au vue du match. Cependant, le jeu des pénalités permet aux hommes de Cheika de rester dans le match et à la mi-temps le score est de 17 à 9.

 

Une division d’écart 

Au retour des oranges, les Wallabies reviennent gonflés à bloc par leur entraîneur. Moins joueurs à tenter de relancer de tous les coins du terrain, l’Australie revient rapidement à 1 point grâce à l’ancien treiziste Koroibete (43e). De quoi mettre la pression sur les Anglais ? Pas vraiment. Pleine de sang froid, l’Angleterre marque dans la foulée grâce au pilier Sinckler bien servi par Farrell (46e). L’Australie ne s’en relèvera pas. Efficace, Farrell enquille les pénalités comme les perles et une interception de Watson (76e) vient alourdir la marque. Un en-avant de passe venant interrompre le baroud d’honneur australien, le match se conclut sur le score de 40-16.

 

Impressionnant sans en faire trop, les Anglais en maîtrise totale rejoignent la demi-finale. Reste à connaitre leur adversaire, qui sera soit la Nouvelle-Zélande, soit l’Irlande.  

 

Olivier BASTIEN

A propos de l'auteur

Bondissant de son canapé sur une frappe de Benjamin Pavard autant que sur un dépassement de Johann Zarco ! Passionné multisports toujours à l’affût d'une bonne côte !

Poster un commentaire

in eget libero. sed fringilla porta. Aenean velit, Donec dapibus et, amet,