Curry en mode MVP, Washington puni



Joueur lambda, seconde option offensive des Warriors, joueur qui gâche le basket avec ses shoots à 20 mètres. Les rageux auront beau critiquer Stephen Curry, ce joueur n’est rien de tout ça, c’est un artiste. Son chef d’oeuvre ? Son shoot. Hier soir, le Chef Curry vous invitait à un vernissage à l’Oracle Arena. Invité d’honneur ? John Wall et les Wizards, qui l’ont vu de très près.

Un petit coup de chaud

5/6 à 3 points, 8/11 au tir. 23 points. Stats de mi-temps ? Non, on déconne pas avec le Chef. Il a allumé le feu, pas qu’un peu. Arrogance maîtrisée, pull-up à 11-12 mètres, contesté ou pas, Curry a ravagé la défense des Wizards. Dans son élan, il a amené KD a se sublimer avec lui aussi un 5/5 à 2 points dans le premier quart. 46 points marqués par les Warriors, la moitié par Curry. Pourtant Washington n’abdique pas, reste dans le match et n’est mené que de 9 points à la pause.


Le troisième quart, la spéciale pour tuer le match

Curry n’en avait pas assez, les Warriors non plus. 5 bombes à 3 points tombent encore dans le 2ème quart. Heureusement, Washington vacille et commence à lâcher le match, on aurait très bien pu imaginer voir tomber son propre record de 3 points marqués. Il finit le match avec 32 minutes jouées, 51 points (son record est de 54), 11/16 à 3 points, 15/24 au tir et un 10/10 aux lancers, en guise de cerise sur le gâteau. Les Warriors mettent 144 points dans la tête des Wizards. Le Curry légendaire est toujours là, les Warriors peuvent avancer sereins. On en oublierais presque le 13/18 de Durant et ses 30 pions.

Le Big 3 des Warriors s’est donc offert un match à 100 points, une perfomance en partie faite par Curry mais qui montre une domination folle, alors que DeMarcus Cousins, l’un des meilleurs pivots de la ligue n’a toujours pas joué avec les Warriors. Armada.



A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

felis mattis commodo vulputate, sit ipsum pulvinar