Dan Carter annonce la fin de sa carrière sportive !

0
Dan Carter fin carrière
Ligue 1

Le double champion du monde néo-zélandais Dan Carter a annoncé la fin de sa carrière après son aventure japonaise.

 

Double champion du Monde, huit fois vainqueur du Tri Nations/Rugby Championship, le numéro 10 aura été l’arme numéro 1 des kiwis. Il a aussi remporté en club quatre Super 12/14 avec les Crusaders, la Top League avec les Kobelco Steelers et deux Top 14 avec l’USAP et le Racing.

 

Début de carrière :

Dan Carter fait ses débuts avec les Canterbury lors du championnat des provinces néo-zélandais 2002. Jouant au poste de premier centre, poste où il a été formé, son numéro 10 était la légende Andrew Mehrtens. Le duo Carter-Mehrtens aura évolué ensemble durant 2 saisons. En 2005, Carter est le 10 des Crusaders et le sacre en super rugby arrivera en fin de saison. Il gardera son trophée en 2006.

Ensuite, lors d’une tournée avec les Lions, il éclate aux yeux du Monde avec 33 points inscrits et une influence importante. Cette même année, il recevra les titres de Joueur de l’année et de meilleur joueur du monde. Pour le Mondial 2007, il est la star des blacks mais il déjouera, au point où les fans voudront Nick Evans titulaire à sa place.


Arrivée en Europe
:

Puis en 2008, sa réputation est faite, le RCT lui propose 800000€ par an, Toulouse, Northampton et Cardiff se sont renseignés. Mais finalement il rejoint l’USAP qui lui propose 700000€. Il disputera contre le Leicester en H Cup son 1er match. Lors de ce dernier, il marquera 16 points et les usapistes gagneront 26-20.

Le 31 janvier 2009, il est plaqué par Juan Martín – el mago – Hernández et se fait une rupture partielle du tendon d’Achille. Il sera absent 6 mois et opéré à Lyon. Si l’USAP est champion de France, Dan Carter retourne en Nouvelle-Zélande et rejoint le club de Southbridge, sa ville natale avant de continuer chez les Crusaders ce jusqu’en minimum 2011. Dan Carter est le second joueur, au 2 avril 2010, à marquer plus de 1000 points dans le Super 12/14.

Au pays, Dan Carter joue contre le Tonga et la France mais devra laisser sa place à Slade suite à une blessure aux adducteurs. Ce dernier laissera sa place, pour la même raison, aux deux chiefs : Aaron Cruden et Stephen Donald.
En décembre 2014, il signe avec le Racing 92 qu’il rejoindra après la Coupe du Monde. Trois ans plus tard, il rejoint le Japon et les Kobelco Steelers avec qui il finira champion 2019.
Lors de l’édition anglaise, il conduira l’Aotearoa au sommet et conservera son titre de 2011. En finale, il crucifiera les australiens avec un drop de 40m et ce gêne par un wallabie.

Style de jeu :

Le meilleur demi d’ouverture de l’histoire aura eu une réussite au pied excellente mais aussi une force de perforation et une qualité de passe parfaite. Il est le 10 complet par excellence. Ses autres qualités sont la vitesse, l’agilité et son physique. Il aura marqué 2717 points en 198 matchs soit une moyenne de 13 points par match.

 

Sa Décla sur son Instagram :

Je suis un peu silencieux depuis que la JRU a annoncé son arrêt de toutes les compétitions cette année. J’aurais aimé essayer d’aider ma famille des Kobelco Steelers à gagner une autre Top League. Je suis dégoûté de ne pouvoir le faire.”

 

Dan Carter, légende du rugby, met donc fin à sa carrière après un énorme palmarès.  

Lire aussi le TOP 10 des matchs des Bleus

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here