Dans les skis de… Simon Desthieux

0



Simon Desthieux le sait, il n’est pas le Français que l’on surveillera le plus à la reprise de la Coupe du Monde le 30 novembre.

Il n’en demeure pas moins que ses ambitions restent inchangées. A 27 ans, le garçon est en quête perpétuelle d’amélioration. Pour cela, il le sait, il devra s’améliorer au tir. « J’ai fait beaucoup de petite erreurs qui m’ont coûté assez cher au final. […] Mais le tir évolue, on voit des choses différentes avec Patrick Favre, et ça fait du bien. Le tir, à l’inverse du physique, ce n’est que du discours et des sensations. » a-t-il confié au Progrès.

Champion d’automne

Concentré et conscient de l’enjeu, il a battu Martin Fourcade lors du championnat de France d’été en poursuite en réalisant un 18/20. Parti 28 secondes derrière le Catalan, il profite du 16/20 de Fourcade pour lui passer devant et finalement finir sur la première place du podium.

Simon Desthieux n’en finit pas de recevoir les éloges de son glorieux coéquipier. : « Avoir une équipe forte avec des gars comme Simon Desthieux, qui jouera les premiers rôles cette année, oui, c’est rassurant […]. », a ainsi déclaré Martin Fourcade à Ski Chrono.

Ses chiffres de la saison dernière

81 % de précision au tir

1 podium à Tyumen, au sprint

1 médaille d’or olympique au relai mixte

8è de la coupe du Monde


Conservation et dépassement

Troisième relayeur dans l’épreuve mixte, il était celui qui avait transmis le relai à un Fourcade stratosphérique lors des JO derniers. Surtout, Simon Desthieux a connu une saison 2018 plus régulière que jamais. 8è de la Coupe du Monde l’an dernier, il a toujours finit dans les points. Il a même connu l’ivresse d’un podium de coupe du monde en finissant deuxième derrière l’indéboulonnable Fourcade à Tyumen.

Pour briller et confirmer cette saison, Simon Desthieux devra inverser une étrange dynamique négative au tir. Alors qu’il affichait une précision de 91 % au couché lors de la saison 2015-2016, son score a chuté de 10 points en 2017-2018. Globalement, il est passé de 87 % à 81 % sur les deux exercices : bien trop peu pour rêver de sommets mondiaux.

Le changement d’encadrement dans la team France sera-t-elle bénéfique à Simon dans ce domaine ? Réponse dès le 30 novembre !

Crédit photo : France 3



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here