Daryl Impey s’impose sur la quatrième étape du Tour Down Under

0
4e étape du Tour Down Under, Impey s'impose devant Bevin.
Daryl Impey gagne la 4e étape du Tour Down Under
Ligue 1

Après l’étape exigeante d’hier, place aujourd’hui au premier rendez-vous pour les prétendants au classement général à ce Tour Down Under avec 129,2 kilomètres au menu entre Unley et Campbelltown et le succès du tenant du titre Daryl Impey au sprint.

D’abord, rapidement, six coureurs vont réussir à sortir du peloton et former l’échappée du jour. Dans ce groupe, il y a De Gendt (Lotto Soudal), Pernsteiner (Bahrain Merida), Cosnerfroy (AG2r La Mondiale), Scotson (Groupama FDJ), White (Australie) et Sutterlin (Movistar).

Ensuite, leur avance va atteindre de plus de 5 minutes au maximum. Cela va obliger les équipes Mitchelton Scott et Astana à réagir pour mener la chasse. Les coureurs n’ont pas encore fait 30 kilomètres de course.

Lors du premier sprint intermédiaire, White va passer en première position devant Sutterlin et Scotson.

Puis, sur le second sprint, c’est Thomas De Gendt qui passera en tête devant Persteiner et Cosnefroy. À ce moment-là, l’échappée a déjà perdu plus d’une minute.

L’avance des fuyards est encore de plus 3’20” à moins de 70 kilomètres de l’arrivée. 30 kilomètres plus loin, l’écart passe sous les deux minutes alors que les formations CCC et Trek Segafredo sont venues donner un coup de main pour la poursuite.

Malheureusement, on s’attaque dans l’échappée. Alors qu’on est même pas dans la principale difficulté du jour.

L’Autrichien Pernstreiner sera repris à seulement 6 kilomètres de l’arrivée. Au sein du peloton, quatre coureurs se détachent dans le côte du jour, longue de 2 kilomètres à presque 9 % de moyenne : Poels (Sky), Woods (Education First), Porte (Trek Segafredo) et Bennett (Jumbo-Visma). Ce dernier passera en tête au sommet.

Mais au bas de la descente, le groupe de chasse emmené par la Mitchelton Scott va reprendre les quatre leaders.

Par conséquence, un groupe de 20 coureurs va donc se disputer la victoire d’étape au sprint à Campbelltown. À noter, les absences de Pierre Latour et de Tom-Jelte Slagter dans ce groupe.

Dans le dernier kilomètre, Luis Leon Sanchez va lancer de très loin le sprint. Mais, il va être débordée dans les 100 derniers mètres par Bevin et Impey. Ces deux coureurs faisaient leur sprint de chaque côté de la chaussée.

Finalement, le Sud-africain Daryl Impey s’impose devant Patrick Bevin et Luis Leon Sanchez. Le portugais Ruben Guerreiro termine au pied du podium devant Ruben Fernandez et George Bennett.

Au classement général, Patrick Bevin conserve la tunique de leader avec 7 secondes d’avance sur Impey et 19 sur Sanchez.

Demain, on retrouve une étape plus tranquille pour les sprinteurs.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here