Anthony Davis s’envole vers les Lakers

Les longues négociations entre les Lakers et les Pélicans ont enfin pris fin cette nuit. Les Lakers vont donc acquérir Anthony Davis. Le bluckbuster Trade tombe seulement 2 jours après la fin des NBA Finals.

 

Un trade gagnant – gagnant ?

Et le coût est élevé selon Adrian Wojnarowski d’ESPN.

Les Lakers envoient Lonzo Ball, brandon Ingram, Josh Hart et le quatrième choix de la prochaine draft (qui se tient jeudi soir), ainsi que deux futurs premiers choix de draft.

Toutefois, les Lakers recoivent en échange Anthony Davis, un All-star, joueur All-NBA, All-défensive team, un joueur qui entre sans soucis dans les discussions pour être l’un des cinqs meilleurs joueurs de la NBA. Rien que çà !

Mais selon Brad Turner du L.A. Times, le directeur général des Lakers, Rob Pelinka, a dû téléphoner à quatre reprises au président des Pélicans, David Griffin, avant que ce dernier ne réponde finalement.

Les Pélicans auraient voulu inclure Kyle Kuzma dans l’accord et se sont montrés fermes en rejetant toute offre sans le joueur de 22 ans. Pelinka a également tenu bon en gardant Kuzma hors de tout package.

Et  il semble que c’est avec les trois choix du premier tour de draft que Pelinka a finalement convaincu Griffin.

Pour les fans des Lakers, le package est énorme et cet échange est considéré comme trop cher payé.

Finalement, plutôt que de regretter le départ des jeunes pousses des Lakers, il convient plutôt de se concentrer sur ce qu’ils gagnent en échange.

Davis est à peine plus agé que Ingram (26 ans), son prime est, si les blessures le laissent tranquille, devant lui et c’est aux Lakers que ça se passera. Davis est un joueur majeur des deux cotés du terrain, un game changer. Sans oublier qu’il rejoint l’équipe d’un certain Lebron James.

Dans une ligue qui dépendra toujours des superstars pour jouer au plus haut niveau, les Lakers viennent d’en acquérir une et qui sera associer avec un gars qui, avant de manquer les play-off cette saison, était considéré comme le meilleur joueur de la ligue. Malgré cette saison en demi-teinte, Lebron reste Lebron.

D’autant plus que les cartes de la conférences Ouest sont redistribuées avec la défaite des Warriors en finale NBA (et avec les blessures que ces derniers ont subi) ainsi que le traumatisme des Rockets.

Avec ce trade, les Lakers ne préparent pas l’avenir sur le long terme (effet Lebron) mais font all-in sur les 2/3 prochaines années dans la mesure où Davis resigne l’été prochain. Car oui, AD sera agent libre l’année prochaine. Mais sauf cataclysme, ce dernier devrait resigner à long terme chez les purple and gold. Dans le cas contraire, ce serait terrible pour les Lakers. Mais il sera toujours temps d’en parler le moment venu.

 

Et maintenant ?

Maintenant tournons-nous vers les semaines à venir.

Tout semble compliqué pour les Lakers. A l’issue du trade, beaucoup de spécialistes pensaient que LA disposerait de 32,5 millions de dollars pour signer un autre gros FA ou pour recruter des joueurs de haut niveau avec des prétentions contractuelles moindres.

Mais ce n’est pas si simple. Il va falloir attendre la date d’officialisation du trade pour y voir plus clair. Et cette date aura un impact indéniable sur la FA des Angelinos.

Si le trade est confirmé le 6 juillet 2019, comme le précise Wojnarowski, les Lakers n’auront plus assez pour un troisième contrat max.

Il faudrait que l’échange se réalise à partir du 30 juillet 2019 pour que les Lakers bénéficient potentiellement de 32 millions de dollars pour recruter (potentiellement car il faut que Anthoiny Davis renonce à une prime de 4 millions de dollars).

Et comme le précise Woj, rien n’indique que les Pels attendront le 30 juillet 2019 mais si c’était le cas, les Lakers seraient alors en mesure de proposer un salaire maximum pour les joueurs qui ont 7-9 ans d’expérience dans la ligue.

La liste des joueurs correspondants à ces critères sont nombreux :
Kawhi Leonard, Kyrie Irving, Jimmy Butler et Kemba Walker notamment.

Il est certain que ces joueurs vont être approchés par le management des Lakers. On le sait, les lakers cherchaient à avoir un troisième All-star cet été. Reste à savoir lequel sera interessé par le challenge Lakers.

David Aldridge de The Athletic rapporte que Kyrie Irving veut jouer avec Davis depuis un bon moment. On sait Irving proche des Brooklyn Nets, sa ville natale, mais l’arrivée de Davis à LA pourrait changer la donne. Et il y a aussi un autre aspect à prendre en compte, les retrouvailles de Kyrie avec LBJ, eux qui se sont réconciliés après le départ houleux de irving des Cavs.

Dans le cas contraire, il faudra que Pelinka gère au mieux les 23 millions de dollars restant et qu’il entoure ses deux stars de joueurs complémentaires. Pour l’heure, seulement 6 joueurs sont sous contrat. Le travail s’annonce énorme.

Bref, l’été va encore être mouvementé du coté de la cité des Anges. Les Lakers ont-ils d’or et déjà reussi leur intersaison. Vont-ils devenir un concurrent sérieux et direct pour le trophée larry O’brien ? Les prochaines semaines nous en diront plus.

 

Crédits photos : theringer.com, forbes.com

A propos de l'auteur

Fan de NBA, des Lakers, de Kobe et du sport en général

Poster un commentaire

commodo dolor at libero dolor. justo facilisis mattis