Debrief de la 15ème journée de Premier League

1
Ligue 1

Hazard et ses pieds en or, Coutinho fait le chaud avec Salah et Firmino, Mourinho qui refroidit l’Emirates, la première de Sam Allardyce réussie, Crystal Palace qui quitte enfin sa 20ème place et la série de City qui ne s’arrête plus, la Première League nous  fait rêver ce week-end ! On revient sur les points qui ont marqué cette 15ème journée du plus beau championnat d’Europe !

Résultats :

• Chelsea 3-1 Newcastle (Hazard 21′ et 74′, Morata 33′ / Gayle 12′)

• Brighton 1-5 Liverpool (Murray 51′ / Can 30′, Firmino 31′ et 48′, Coutinho 87′ et Dunk 89′)

• Everton 2-0 Huddersfield (Sigurdsson 47′ et Calvert-Lewin 73′)

• Leicester 1-0 Burnley (Gray 6′)

• Stoke City 2-1 Swansea (Shaqiri 36′ et Diouf 40′ / Bony 3′)

• Watford 1-1 Tottenham (Kabasele 13′ / Son 25′)

• West Brom 0-0 Crystal Palace

• Arsenal 1-3 Manchester United (Lacazette 49′ / Valencia 4′, Lingard 11′ et 63′)

• Bournemouth 1-1 Southampton (Fraser 42′ / Austin 61′)

• Manchester City 2-1 West Ham (Otamendi 57′ et Silva.D 83′ / Ogbonna 44′)

Tops :

La première de Sam Allardyce :

IMG_20171204_154735
crédit photo : Everton

Cela faisait bien longtemps que les supporters d’Everton attendaient un nouvel entraineur. Après la démission de Koeman, c’est Unsworth qui avait pris les reines. Sur ses 8 matchs toutes compétitions confondues en tant qu’entraineur intérimaire, l’ancien joueur des Toffees en a gagné 2, perdu 5 et concédé 1 nul. Les supporters avaient hâte qu’un nouveau coach arrive. Sam Allardyce a donc déposé ses valises sur le bord de la Mersey pour cette fin de saison. Son premier match opposait son équipe à Huddersfield. Les Terries restaient sur 3 défaites consécutives. Se déplacer chez une équipe qui va mal était le moment parfait pour se relancer malgré ce que disait les statistiques : sur les 3 dernières rencontres au Goodison Park, Huddersfield n’a jamais gagné.

Allardyce met en place un 4-1-4-1 avec Rooney en 10, Sigurdsson milieu gauche, Gueye en relayeur et Calvert-Lewin à la pointe de l’attaque. Une composition qui permet à Sigurdsson de déborder alors qu’il n’avait pas l’habitude de le faire avec Unsworth. C’est d’ailleurs l’islandais qui ouvre le score. Calvert-Lewin double la mise grâce à une passe de Rooney. Le match se termine sur le score de 2 buts à 0, un résultat qui confirme la bonne défense d’Everton et peut-être le retour des Toffees. Son deuxième match sera beaucoup plus difficile car c’est un déplacement à Anfield pour le derby de la Mersey. Un match qui permettra à Sam Allardyce de mettre les fans dans sa poche en cas de victoire.

Liverpool :

IMG_20171204_154823
crédit photo : Liverpool FC

Les Reds se déplaçaient à Brighton ce week-end. Un stade où seul Manchester City a gagné cette saison et cela lors de la première journée. Les joueurs de Jurgen Klopp ont-ils réussi à faire sauter le verrou ? La réponse est OUI ! Une victoire avec la manière, nette et sans bavure. Les Seagulls ont perdu 5 buts à 1. Avec la défaite des gunners contre Manchester United, Liverpool confirme sa 4ème place. Une performance qui s’explique notamment par le coaching fou de Jurgen Klopp et la qualité des joueurs sur le terrain. En effet, Coutinho, Salah et Firmino étaient alignés devant. Le coach allemand n’a pas proposé un 4-3-3 comme d’habitude mais un 3-5-2 avec Lovren, Emre Can et Gini Wijnaldum en défense.

Une surprenant composition mais très offensive. Firmino a inscrit un doublé, Can a aussi marqué mais l’homme du match est le magicien brésilien. Philipe Coutinho a délivré 2 passes décisives et s’est offert un magnifique coup franc. Liverpool a proposé un très bon jeu collectif et c’est avec le même objectif qu’ils recevront Moscou mercredi.

Hazard :

IMG_20171204_154902
crédit photo : Chelsea

Le prince belge a encore frappé ! Chelsea recevait Newcastle samedi dernier. Un match important où les blues devaient s’imposer s’ils voulaient rester dans la course au titre. Pour cela, Conte avait mis en place un 3-5-1-1 avec Hazard en 10, Kante et Fabregas en tant que charnière centrale, David Luiz une nouvelle fois sur le banc remplacé par Christensen. Comme à leur habitude, les Magpies commencent très bien le match et ils marquent même les premiers grâce à Gayle qui avait déjà ouvert le score à Old Trafford. Cette ouverture du score obligea les Blues à être plus offensif.

Et c’est allé très vite, le Belge a prit le ballon, éliminé 2 joueurs et placé un ballon dans le petit filet. 1 partout ! 10 minutes pus tard, les Blues mènent 2-1 grâce à une tête de Morata sur un centre de Moses. Le match continu et Chelsea n’arrive pas à trouver la faille. En effet, Newcastle joue très bien défensivement et se projette très vite vers l’avant à la récupération du ballon. À la 74ème minute, Hazard est bousculé dans la surface de réparation et l’arbitre siffle penalty. Avec deux pas d’élan, il ajuste le gardien d’une panenka. Ce but confirme la confiance qu’à Eden Hazard en ce moment. Sur ses trois dernières titularisation en Premier League, il a marqué 4 buts et délivré une passe décisive. Le belge a encore montré qu’il était indispensable aux Blues de Chelsea.

Flops :

Arsenal :

IMG_20171204_155118
crédit photo : Arsenal

Brillant contre Huddersfield la semaine dernière, Arsenal avait engrangé de la confiance pour ce week-end, pour le choc de la 15ème journée contre les Reds Devils. C’est en tout cas le contraire qui s’est produit. À la 4ème minute de jeu, Pogba fait une belle passe pour Valencia qui ouvre le score. Les gunners n’arrivent pas à être dangereux et ont l’air timide, sans ambition. Un autre français, Anthony Martial lance Lingard qui fait le break à la 11ème minute de jeu. La physionomie du match se transforme juste après. En effet, les joueurs de Mourinho se mettent à défendre. Avec 71% de possession et 15 tirs dont 7 cadrés en première mi-temps, les joueurs d’Arsène Wenger reviennent dans les vestiaires avec se score de 2 buts à 0. Le message est surement d’arriver à concrétiser.

Message reçu car seulement 5 minutes après la sortie des vestiaires, Lacazette réduit le score ! Mais un peu plus de 10 minutes plus tard, Pogba lance de nouveau Lingard qui marque sur une contre attaque à montrer dans toutes les écoles de football : 3 passes, une moitié de terrain et un but à la fin. Tout va pour le mieux pour Manchester United qui défend bien sur les attaques des Gunners peu dangereuses. À la 74ème minute de jeu, Pogba est expulsé après un vilain geste sur Bellerin. Arsène Wenger change ses plans et remplace Giroud par Kolasinac. Après 33 tirs à 8 pour les gunners, 75% de possession à 25 et une fin de match à 10 contre 11, les Gunners perdent à la maison 3 buts à 1. Une contre-performance au vue des statistiques. Arsenal nous a habitué à beaucoup mieux mais est toujours aussi irréguliers. Les canonniers se déplacent chez les Saints le week-end prochain. À noter que les Français ont fait le spectacle durant ce match. Deux passes décisives pour Pogba, Martial à aussi réussi à en délivré une, Lacazette qui marque pour les Gunners et Paul Pogba qui voit rouge après avoir fauché Bellerin à la 74ème minute de jeu.

West Ham et David Moyes :

IMG_20171201_105410
crédit photo : West Ham

4 matchs pour David Moyes avec les Hammers et toujours aucune victoire. Ils se sont de nouveau inclinés face au leader bien plus réalistes. Le nouveau coach écossais ne fait pas de miracle et serait déjà sur la sellette. D’après des rumeurs qui viennent de la direction de West Ham, David Moyes jouerait son avenir lors du prochain match qui est une réception de Chelsea. Les Hammers commencent à être habitués à cette place dans les Flop du week-end. Le changement de coach devait amener du sang frais et de l’envie au joueurs mais on a l’impression qu’il a fait tout le contraire. Ils avaient pourtant bien débuter le match. 1-0 à la mi-temps pour les Hammers grâce à un but d’Ogbonna. Un but qui confirma la mauvaise première mi-temps des Cityzens qui ont cadré qu’une seule frappe. Mais les Hammers vont être dépassés, inexistants lors de la deuxième mi-temps.

Les joueurs de Pep Guardiola sont revenus avec bien plus de détermination. Avec 18 tirs dont 7 cadrés en deuxième période et 83% de possession, Manchester City gagne le match 2 buts à 1 et poursuit sa série historique. Chicharito devrait revenir le week-end prochain pour les Hammers, permettrant ainsi d’amener du sang frais dans une équipe fatiguée qui n’arrive pas à sortir de la crise. A noté que le deuxième but est marqué à la 83ème minute de jeu. Un nouveau but dans les 10 dernières minutes pour sauver les siens. Les journaux anglais l’appellent le Pep Time. David Moyes se dit ambitieux pour la suite car il a vu de l’envie chez les joueurs. Reste plus que les résultats ! Ils reçoivent Chelsea le week-end prochain, le premier miracle du coach écossais ?

Tottenham :

IMG_20171204_155138
crédit photo : Tottenham

Sur les 3 derniers matchs, les Spurs n’ont prit qu’un seul point. Alors qu’ils étaient 3ème égalité avec Chelsea, ils sont désormais 6ème à 7 points de Chelsea. Que ce passe t-il ? On peut d’abord parler d’un coup de fatigue. En effet, les Spurs ont parfaitement bien commencé leur campagne Européenne et les déplacement en Allemagne, en Espagne ou à Chypre on eut des conséquences sur le jeu. On peut aussi parler d’un manque de concrétisation. En début de saison, les Spurs avaient une moyenne de 3 buts par match, aujourd’hui ils en sont à un but. Dele Alli ne marque plus depuis 5 matchs.

Enfin, le vrai problème peut venir de la défense. Avec 9 buts encaissés, il y a 3 semaines, les joueurs de Pochettino avaient une des meilleures défense d’Europe. Ils en sont aujourd’hui à 13 buts et deviennent la 5ème meilleure défense de Première League. Peut-être est-ce dû à la blessure d’Alderweireld depuis 6 matchs ? En tout cas, c’est sur la défense qu’ils ont péché samedi dernier. Ils se déplaçaient à Watford, là où Arsenal et Liverpool avaient perdu des points. Une première mi-temps moyenne car il a peut de mouvements. Les joueurs rentrent aux vestiaires sur le score de 1-1 partout. À la 52ème minute de jeu, Sanchez est coupable d’un geste antisportif et est logiquement expulsé. Les Spurs vont tenir jusqu’à la fin du match mais sont une nouvelle fois freinés dans leur course au titre. Le match contre l’Apoel Nicosie mercredi leur permettra d’engranger de la confiance avant de recevoir Stoke city le week-end prochain. Les Spurs n’ont plus le droit à l’erreur !

Classement :20171204_160239

Bonne semaine et à vendredi pour le preview de la 16ème journée… avec deux derbys…

Matthieu DARBAS (@BetmecH) 

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here