Debrief de la 16ème journée de Première League

3
Ligue 1

Le derby de la Mersey et celui de Manchester dans la même journée, la première victoire de Moyes avec les Hammers, Arsenal de nouveau freiné, Swansea qui gagne enfin… Bref, il y a beaucoup de choses à dire sur cette 16ème journée de Premier League. Let’s go !

Résultats :

• West Ham 1-0 Chelsea (Arnautovic 6’)

• Burnley 1-0 Watford (Arfield 45’ / carton rouge de Zeegelaar 39’)

• Crystal Palace 2-2 Bournemouth (Milivojevic 41’ et Dann 44’ / Defoe 10’ et 45+3’)

• Huddersfield 2-0 Brighton (Mounie 12’ et 43’)

• Swansea 1-0 West Brom (Bony 81’)

• Tottenham 5-1 Stoke (Shawcross csc 21’ , Son 53’, Kane 54’ et 65’ et Eriksen 74’ / Shawcross 80’)

• Newcastle 2-3 Leicester (Joselu 4’ et Gayle 73’ / Mahrez 20’ , Gray 60’ et Perez csc 86’)

• Southampton 1-1 Arsenal (Austin 3’ et Giroud 88’)

• Liverpool 1-1 Everton (Salah 42’ / Rooney 77’)

• Manchester United 1-2 Manchester City (Rashford 45+2’ / Silva.D 43’ et Otamendi 54’)

Tops :

David Moyes :

Première victoire avec les Hammers, et pas n’importe quelle victoire… Ils ont en effet fait tomber les Blues. Cela faisait plus de deux mois que les Hammers n’avaient pas gagné à domicile. Chelsea, 3ème au classement devait confirmer samedi dernier sa bonne forme. Pourtant rien à signaler dans le 11 de Conte. Hazard et Morata étaient en attaque, le milieu était formé de Bakayoko, Kante et Fabregas. Alonso et Zappacosta étaient respectivement latéral gauche et latéral droit. Moyes avait mis en place un 11 bien plus offensif que d’habitude. Au lieu de composer sur un 4-3-3, il a préféré le 3-4-3 pour ce match. Lanzini retrouve donc son poste d’ailier, au côté d’Antonio et d’Arnautovic. Notez qu’Adrian est préféré à Joe Hart depuis 2 matchs. Les joueurs du coach écossais devaient bien entendu revenir en retrait plus rapidement, mais ce qui a fait la différence dans ce match est surtout le réalisme des joueurs.

IMG_20171211_143631
crédit photo : Sky Sport

Les Blues ont dominé les deux mi-temps, mais comme on le sait dans le football et surtout en Angleterre, dominer n’est pas gagner. Avec 33% de possession et 4 tirs, West Ham revient aux vestiaires en gagnant 1 but à 0 grâce à un but de Marko Arnautovic. Sur les 4 tirs, les Hammers ont cadré seulement 2 fois. 2 fois, c’est le même nombre de tirs cadrés pour les Blues sur leur 9 tirs lors des 45 premières minutes. La deuxième mi-temps a été dominé par les Blues mais la défense de West Ham est restée solide. Sur leurs 10 tirs en deuxième mi-temps, les Blues n’ont rien cadré. Le London Stadium a poussé son équipe vers la victoire ! 1-0 à la fin du match, 5 matchs pour Moyes et première victoire qui permet à son équipe de prendre la 18ème place. Moyes a réagi à la fin du match de façon positive mais pense déjà au prochain match…une réception d’Arsenal dans 2 jours.

Tottenham :

3 matchs que Tottenham n’avait pas pris 3 points en Première League. Il recevait Stoke City pour la 16ème journée. Le match était très important car toutes les équipes devant les Spurs pouvaient perdre des points. Chelsea avait perdu en début de journée et le lendemain il y avait les deux derbys et les Gunners qui se déplaçaient chez les Saints.

IMG_20171211_143715
crédit photo : Tottenham

On a tout simplement retrouvé les Spurs que l’on connaissait. Pochettino a fait confiance à ses joueurs malgré les mauvais résultats. Le coach argentin met en place un 4-2-3-1. Eriksen, Son, Alli et Kane étaient titulaires. Alderweireld est toujours blessé, donc il aligne Dier en défense centrale. La première mi-temps est dominée de fond en comble par les Spurs. Ils sont récompensés par leur prise d’initiative à la 21ème minute de jeu. Ils vont ensuite dérouler en seconde période. A la suite d’un but de Son, un doublé de Kane et un but d’Eriksen, les Spurs mènent 5 buts à 0 à 15 minutes de la fin. Shawcross réduit le score à la 80ème minute de jeu. Le match se termine sur le score de 5-1. Les Spurs remontent à la 6ème place et restent à 4 points de Chelsea, actuel 3ème. Ils reçoivent Brighton cette semaine. Un match qui pourrait confirmer ce match du week-end. Enfin, notons que les Spurs auront un regard particulier sur le tirage au sort des 1/8ème de finale de la Ligue des Champions lundi midi.

Swansea :

ENFIN ! C’est le mot le plus adapté pour décrire le match des Swans samedi dernier. Les supporters de Swansea voulaient de la vista, de l’envie, de l’agressivité et du spectacle. Ils ont été servi sur un plateau. Swansea recevait West Bromwich. Swansea restait sur 7 défaites et un nul sur les 8 derniers matchs. La direction galloise a fait confiance au coach Paul Clément. Une confiance et un travail qui a payé. Les Swans se sont en effet imposés 1-0 à la suite d’un match à suspens. Une première mi-temps avec très peu d’occasions laisse les deux clubs à égalité. Tout laisse à penser que les Swans avaient une carte à jouer lors de ce match. En deuxième mi-temps, l’équipe à domicile est bien plus agressive. Clément sent que les Swans peuvent gagner, il joue quitte ou double et fait 3 remplacements très offensifs. 3 milieux sortent et laissent la place à 3 attaquants. Swansea a tenté 13 tirs en deuxième période, et sur les 3 cadrés, une est rentrée !

IMG_20171211_143741
crédit photo : Swansea

Après avoir marqué contre Stoke la semaine dernière, Bony s’est encore illustré et a marqué le but de la victoire. 2 buts sur ces 2 derniers matchs, l’ivoirien reflète la bonne forme des Swans. Le Liberty Stadium bat des ailes et on retrouve des sourires sur les têtes des supporters. Ils ne sont plus qu’à 1 point de la sortie de la zone rouge. Ils recevront les champions d’automne mercredi. Et si Swansea faisait le grand coup ? La magie du football anglais nous le dira.

Flops :

Manchester United : 

Dans un derby, il y a toujours un gagnant et un perdant. Ce week-end Manchester était bleu ! Mais on ne va pas de nouveau étudier la magnifique prestation de Manchester City mais plutôt essayer d’expliquer les timides intentions des joueurs de Mourinho dans ce derby. Oui, vous avez bien entendu, Mourinho a perdu le derby de Manchester. Le match s’est soldé sur une victoire des joueurs de Pep Guardiola 2 buts à 1. Les Reds Devils ont mis en place un 4-2-3-1. Pogba était suspendu à la suite d’un carton rouge la semaine dernière contre Arsenal. Herrera le remplace. Il neigeait à Old Trafford et pourtant, cela n’a pas empêché David Silva de refroidir encore plus l’atmosphère. Vu la physionomie de la première période, on peut penser que Mourinho avait demandé à ses joueurs de couper le jeu, de défendre et d’attendre les attaques des cityzens. Ils n’ont en effet rien proposé. Avec 25% de possession et seulement 3 tirs, le « Special One » a fait le show car Rashford égalise très peu de temps après l’ouverture du score. 1-1 à la mi-temps.

IMG_20171211_143842
crédit photo : Manchester United

Les joueurs de Zé vont revenir avec plus d’intention mais les Cityzens seront plus réalistes. Sur un coup de pied arrêté et un concours de circonstance, Otamendi marque le but du 2-1 à la 54ème minute de jeu. Les Reds Devils vont essayer de revenir mais sans conséquence. Manchester City compte désormais 11 points sur le deuxième, Manchester United. Une fin de match à l’odeur de derby car les supporters se sont battus à la fin de celui-ci. L’adjoint de Pep Guardiola, Arteta a même été hospitalisé. Mourinho est revenu sur cette défaite après le match : « Je pense que lorsque vous voyez Manchester City jouer, vous vous attendez à ce qu’ils mettent de beaux buts. Et non pas de marquer deux buts aussi scandaleux. […] Deux très mauvais buts, l’un d’un corner, et l’autre d’un coup-franc avec un rebond, des buts très chanceux. […] Puis la grosse décision du match est malheureusement celle de Michael Oliver (l’arbitre). » Une décision qui a en effet fait beaucoup de bruit en Angleterre. Mais United devra faire avec. Ils recevront Bournemouth lors de la 17ème journée.

Liverpool : 

Le premier volet du derby de la Mersey se déroulait dimanche dernier. Les Toffees se déplaçaient à Anfield. « se déplaçaient » est un grand mot car même pas 2 kilomètre séparent les deux stades. Liverpool partait largement favori. Sur les deux dernières confrontations à Anfield, Liverpool avait gagner 2 fois. Des statistiques qui ne font que confirmer la forme des Reds car ils restaient sur un 7-0 contre le Sp.Moscou. Salah est très en forme ainsi que les autres joueurs. Ils sont désormais sur une série de 10 matchs sans défaite puisque le derby s’est conclu sur un nul 1-1. C’était le moment pour prendre la 3ème place à Chelsea mais c’est raté pour ce coup-ci. Alors certes il neigeait et certes, Coutinho, Firmino et Emre Can ont commencé sur le banc, mais le manque de réalisme des Reds était trop important. Sur leur 23 tirs, ils n’ont cadré que 3 fois, ce qui n’est pas assez pour faire peur aux Toffees. Tout avait bien commencé pour les Reds lorsque Salah inscrit un but somptueux : une enroulée lucarne opposé de la droite vers la gauche tout en douceur. Rien a ajouté. Les Toffees défendent très bien et sont très repliés. Parfois ils sont même à 8 dans leur surface de réparation. Mais une défense qui a payer car sur une contre attaque, Lovren bouscule Rooney et l’arbitre siffle penalty. C’est d’ailleurs le capitaine qui va le transformer.

IMG_20171211_143958
crédit photo : Everton

Très décevant pour les Reds qui avaient tout pour y arriver. Avec le nul de Arsenal plutôt dans la journée et la défaite de Chelsea, les joueurs de Klopp auraient du concrétiser. Coutinho est rentré à 10 minutes de la fin pour essayer de faire la différence mais sans conséquence. Klopp parle d’ailleurs du turnover à la fin du match : « Notre turnover est en place depuis quelques semaines déjà. Je l’ai dit, quand on gagne, cela ne pose de problème à personne, quand le résultat est moins bon, je prend sur moi. Les joueurs qui étaient sur le terrain avaient des jambes, ils ont tout donné et je suis content de leur match. On a eu les occasions pour gagner. » Les Toffees freinent leur voisin dans la courses au titres. Ils restent à leur 4ème place avec 30 points. On attend mieux de Liverpool mais la fatigue des joueurs se fait ressentir. Ils recevront West Brom mercredi prochain. Liverpool est invaincu à domicile cette saison et la réception du 17ème pourrait permettre aux Reds de remonter la pente. Liverpool ne perd pas mais avance très lentement.

Classement :20171211_153022

Prochaines rencontres :

Mardi 12 Décembre 2017 :

• Burnley – Stoke City [20h45]

• Crystal Palace – Watford [21h00]

• Huddersfield – Chelsea [21h00]

Mercredi 13 Décembre 2017 :

• Newcastle – Everton [20h45]

• Southampton – Leicester [20h45]

• Swansea – Manchester City [20h45]

• Liverpool – West Brom [21h00]

• Manchester United [21h00]

• Tottenham – Brighton [21h00]

• West Ham – Arsenal [21h00]

Sport en directMercato Football

3 COMMENTS

  1. Monsieur Betmech,
    Je ne comprends pas comment vous avez eu le culot d’effacer mon commentaire alors même que celui-ci était constructif ? Vous n’aimez pas que l’on critique vos récits ? Sachez alors qu’en tant que professeur de Lettres Modernes, je n’aime pas non plus que l’on écorche la langue de Molière. Relisez-vous non d’une sinécure.
    Que vous soyez sourd aux critiques liées à votre orthographe et expression écrite, soit, mais pis acceptez de croire que vos analyses sont sans vie.
    Je repense au derby mancunien et il fut bien différent de ce que vous en dites.
    Why not c’est votre analyse !
    Fou de foot Anglais je continuerais à vous lire et si nécessaire à critiquer votre écriture indigne d’un journaliste qui ne doit pas faire tant de fautes de niveau BAC.
    Dois- je écrire à votre rédaction pour proposer mes services, en cours particulier?

    JK

    • Bonjour Korian,

      On lit vos commentaires qui sont totalement irrespectueux. Nous avons en effet remarqué les fautes d’orthographes et cela n’arrivera plus. Cependant vous utilisez des mots très/trop dur à l’encontre de Matthieu. Il n’est pas journaliste et personne ne l’est ici. Si vous pouviez vous renseigner avant de commenter cela serait une bonne chose. Nous aimons le sport passionnément et nous partageons cela sur notre site, si cela ne vous plait pas, L’Equipe ou Eurosport sont là pour vous.

      Cordialement,

      Aymeric / Rédacteur en chef de We Sport FR

  2. Cher Aymeric,
    Croyez-moi que je ne voulais pas être déplacé dans mes critiques. J’ai un immense respect pour votre travail d’analyse et journalistique. Je ne savais pas que Mr Matthieu n’était pas journaliste. Je prends beaucoup de plaisir à vous lire et j’ai d’ailleurs exprimé des félicitations à certains de vos confrères. Désolé d’avoir heurté la sensibilité de votre rédaction. En tant que Professeur de Lettres Modernes je vous avoue que j’ai du mal à accepter que des professionnels, que vous n’êtes pas force est de constater, écrivent notre langue avec une tel ignorance de l’orthographe.
    La critique fait avancer. La preuve. Nous sommes sport c’est votre nom. Continuez et ne vous braquez pas car EUROSPORT et L’ EQUIPE ont de vrais journalistes. C’est un métier et une passion. Ne vous braquez pas et mes sincères excuses à votre pseudo journaliste !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here