Un début de saison excitant !

Déjà deux semaines que la NHL est de retour sur les patinoires nord-américaines. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les buts pleuvent en ce début de saison ! Ce début de saison est intéressant. Plusieurs surprises ont lieu et plusieurs attentes se sont réalisées. Des débuts ratés des Golden Knights à ceux réussis des Maple Leafs de Toronto, en passant par les plutôt bons débuts de saison des Sénateurs d’Ottawa, Sabres de Buffalo et Canadiens de Montréal, la NHL commence sur les chapeaux de roues ! 

 

 

Beaucoup de buts dans cette NHL 2018-2019

 

Il s’est marqué 440 buts en 70 matches. Soit une moyenne de 6.3 buts par match. La NHL version 2018-2019 voit son lot de buts par deux explications. Tout d’abord, la jeunesse et la rapidité des jeunes joueurs caractérisent la nouvelle NHL. Elle est plus spectaculaire et donc plus prolifique. Mais il y a aussi la réduction de la taille des équipements du gardien. Ce n’est pas à négliger. 

Un exemple frappant d’un match où les buts ont été marqués à la volée : Le 7-6 remporté par les Maple Leafs de Toronto contre les Blackhawks de Chicago. Match incroyable où John Tavares a marqué un « hat-trick » tandis que Patrick Kane et Auston Matthews ont marqué deux buts dans duel incroyable entre les deux hommes. 

 

 

Bref. La NHL de cette année est « fun » à suivre. 

 

 

De belles surprises en ce début de saison

 

Fun. Oui. Elle l’est puisque certaines équipes démontrent de bien belles qualités. Les Devils du New Jersey ont gagné 2 matches sur 2. La jeunesse de Newark démarre vraiment bien la saison. Les Hurricanes de la Caroline, qui ont grandement amélioré leur défensive pendant la saison morte, commencent sur les chapeaux de roues : 9 points pris sur 10 possibles. 

 

Justin Williams et Andrei Svechnikov célèbrent près du banc des Hurricanes – crédit photo : Jaylynn Nash / Icon Sportwire.

 

Autre équipe « surprise », les Blackhawks de Chicago. Après une saison désastreuse, celle-ci démarre d’un bien meilleur pied : 8 points sur 10 possibles. Les Sénateurs d’Ottawa et les Canadiens de Montréal, déjà condamnés par un grand nombre de suiveurs ne font pas si mal. Même si elles semblent limitées par moment et laissent penser que la suite risque d’être difficile. 

 

Capture d’écran du haut du classement de la NHL

 

 

Des débuts réussis pour les Leafs et les Bruins

 

Certaines équipes ont réussi un excellent début, confirmant alors les attentes. C’est le cas des Maple Leafs de Toronto : 10 points pris sur 12 possibles avec un attaque de folie : 29 buts en 6 matches. Toutefois, 22 buts ont été encaissés alors que William Nylander n’a toujours pas prolongé. Il pourrait être sacrifié contre un élément défensif de premier plan.

Les Bruins de Boston confirment les attentes. Il faudra compter sur les coéquipiers de Patrice Bergeron jusqu’au bout. Le centre québécois des Bruins compte 11 points tandis que ses coéquipiers de ligne David Pastnark a marqué 7 buts. 7 buts qui permettent à l’attaquant tchèque d’atteindre le plateau des 100 buts en carrière. Brad Marchand compte quant à lui 10 points en ce début de saison. Bref, le meilleure première ligne de la NHL fait encore des siennes. 

 

Tuuka Rask félicité par son équipe – Crédit photo : NHL.com

 

 

Auston Matthews est phénoménal 

  

10 buts en 6 matches. 14 points, donc une moyenne de 2.33 par match. Evidemment que Matthews ne gardera pas des stats similaires tout au long de l’année. Mais la question de savoir s’il joue dans la même cour que Connor McDavid se pose. Et la réponse est toute aussi évidente. Il possède le meilleur tir des poignets de la ligue. Une vision de jeu hors-norme et un patinage tellement facile…

 

 

Le numéro 34 des Maple Leafs et en voie de réaliser une saison historique. Il représente la gros « plus » de cette jeune saison. En défense de son équipe, Morgan Reilly connait une saison, lui aussi, incroyable. 10 points en 6 matches pour un défenseur. 

 

Auston Matthews célèbre avec Morgan Reilly – Crédit photo : USA Today

 

D’autres joueurs brillent, et il faut s’attarder sur deux jeunes : Alex De Brincat et Elias Pettersson. Le premier connait beaucoup de succès avec les Blackhawks de Chicago : 9 points en 5 matches. Sa deuxième saison début de bien belle manière. En revanche Elias Pettersson se retrouve dans une équipe qui connait généralement beaucoup plus de difficultés. Centre des Canucks de Vancouver, le Suédois a déjà 5 buts en 5 matches dans une saison recrue. Il est l’un des meilleurs candidats au trophée Calder.

 

 

Il est important de noter que Thomas Chabot et Brady Tkachuk réalisent un superbe début de saison. Ils prennent les rênes des Sénateurs d’Ottawa. Le premier est un superbe remplaçant de Erik Karlsson. Il est encore bien jeune. Il n’est pas la peine de s’enflammer. Le second empile les bonnes performances 6 points (dont 3 buts) en 4 matches en plus de jouer comme un vétéran. Ces deux-là sont bien accompagnés d’un Maxime Lajoie en feu. Le défenseur québécois a déjà marque 7 points (dont 3 buts) en 6 matches. Quel début de saison pour le défenseur qui n’a marqué qu’un petit but l’an passé en 56 matches de AHL. 

 

Des débuts ratés pour Vegas

 

Si les Golden Knights de Vegas ont connu une saison historique l’an passé, les débuts de cette saison sont plus difficiles. 4 petits points pris sur 12 possibles, un Max Pacioretty qui n’a marqué qu’un seul petit point… Il va falloir en donner un peu plus pour une équipe qui est beaucoup plus attendue que l’année dernière. 

 

Max Pacioretty avec l’uniforme des Golden Knights de Vegas – crédit photo : Las Vegas Review-Journal

 

Les Oilers d’Edmonton connaissent les mêmes difficultés que l’an passé. Posséder McDavid ne signifie pas victoire assurée. Sans aucun changement majeur dans l’effectif, il n’est pas étonnant de voir que les Oilers peinent en ce début de saison. Les Red Wings de Detroit, les Rangers de New York ou encore les Coyotes de l’Arizona risquent de connaître une année de misère… 

 

Capture d’écran de la fin du classement de la NHL

 

La saison est bien jeune, mais elle permet de voir les premières tendances. Cette saison promet énormément tant la jeunesse est spectaculaire. Certaines équipes, dont les Red Wings, les Coyotes ou les Rangers devraient connaître une bien mauvaise saison… Certaines équipes vont devoir hausser leur niveau de jeu. On pense aux Jets ou encore aux Golden Knights. La suite risque d’être très intéressante ! 

A propos de l'auteur

Graphiste en Freelance et rédacteur bénévole. Fanatique aveugle de hockey sur glace.

Poster un commentaire

neque. facilisis adipiscing quis, efficitur. ipsum libero Aenean ut nunc