Basketball

Deni Avdija : le meilleur ailier de la draft 2020 ?

photo en une : Jspot

Joueur de l’Hapoël Tel-Aviv, Avdija est un ailier israélien de 20 ans doté d’une vraie belle qualité de scoring. Scruté par de nombreuses franchises, le jeune ailier fait partie de ces joueurs que beaucoup attendent, au plus bas, 9e choix de la draft 2020.  

Les points forts 

Polyvalent, technique et européen, Deni Avdija pourrait bien être le joueur que bon nombre de franchises regretteront de ne pas avoir drafté pendant qu’elles en avaient la possibilité. Son expérience du très haut-niveau fait également de lui un prospect très intéressant de par son plancher que ses performances européennes et internationales ont déjà pu démontrer.

Le QI basket 

Sur un terrain, Avdija est un joueur très intelligent, cela se traduit notamment par son placement souvent très judicieux. Offensivement, cela se voit avec sa capacité à se trouver démarqué. En effet, lorsque son équipe attaque le cercle, on retrouve très souvent Avdija judicieusement placé pour écarter le jeu et s’offrir des tirs ouverts. De même, il sait également habilement manœuvrer pour couper sous le cercle dans le bon tempo et avoir des points faciles. Sa capacité à trouver la bonne match-up pour lui lorsqu’il veut scorer montre également la qualité de son QI basket en attaque.

Défensivement, Avdija n’est pas en reste. Sa capacité à se placer, lire les lignes de passe et contrer, montre par ailleurs une vraie vision du jeu. Chose intéressante, sa capacité à bien changer sur les écrans est également très correcte.

L’implication défensive  

Avdija est un joueur très impliqué dans le jeu défensif de son équipe. S’il montre quelques limites physiques que l’on verra plus tard, il reste toutefois un défenseur tout à fait honorable. Cette implication se voit notamment dans son jeu en aide. En effet, il sait se rendre très utile à ses coéquipiers en aidant notamment souvent ses intérieurs par des contre bien sentis qu’il distribue aux attaquants qui attaqueraient le cercle sans faire attention à ce qui vient derrière eux.

Le jeu dos au cercle

Son jeu au poste est très développé et efficace. Capable d’enrouler son défenseur pour se trouver seul sous le cercle et marquer, Avdija est également tout à fait en capacité de se retourner et prendre un fade-away au dessus de ses deux épaules de manière très sûre. En pénétration, il est également très efficace près du cercle que ce soit avec son eurostep qu’il maîtrise très bien ou avec des lay-up plus classiques.

Les points à travailler 

Le physique

Bien qu’il sache très bien utiliser son corps, Deni Advija doit travailler certains points de son physique. Tout d’abord, son explosivité laisse encore à désirer et cela lui porte préjudice tant en attaque qu’en défense. Au niveau offensif, son premier pas est encore assez lent, et l’empêche, de fait, de faire de vraies différences lorsqu’il attaque le cercle. Pour un joueur dont c’est l’option offensive majeure, cela constitue pour l’instant un défaut majeur qu’il devra absolument gommer.

Défensivement, son manque de vitesse et d’expansivité le rend très vulnérable face à certains meneurs particulièrement rapides. Il faudra également qu’Avdija s’épaississe un peu afin de pouvoir mieux résister à certains ailiers très costauds. Cela lui permettra également de gagner en efficacité dans son jeu dos au cercle en attaque. Enfin, sa vitesse et sa détente sont 2 points qu’il faudra travailler pour que l’ailier puisse rejoindre l’élite des joueurs NBA.

La capacité de scoring extérieur

Avdija travaille constamment ce point depuis de nombreux mois et notamment son tir à 3 points. Cela se voit d’ailleurs au niveau de son pourcentage qui est passé de faible à plutôt correct puisque Avdija met aujourd’hui environ 34% de ses tirs longue distance. Sa mécanique est également très propre et lui permet de tirer aussi bien en sortie de dribble qu’en catch & shoot. Toutefois, il manque encore réellement de consistance dans ce domaine et laisse par la même occasion la possibilité à la défense adverse de le laisser shooter sans trop d’inquiétudes.

Son shoot à mi-distance est tout simplement inexistant pour le moment. Bien que ce genre de tirs ne soit pas à la mode, il reste toutefois indispensable qu’Avdija ajoute ce tir à sa palette offensive. En effet, pour l’instant, une fois lancé vers le cercle, il ne s’arrête jamais et est donc lisible pour la défense adverse. Développer son tir à mi-distance et son flotter lui permettrait d’être sensiblement plus dangereux et moins prévisible lorsqu’il joue en pénétration.

La draft idéale 

Pour ce qui est de sa sélection, le suspens est encore présent. Toutefois, une chose est sûre : Avdija ne dépassera le 8e choix de la draft. S’il ne semble pas intéresser Minnesota, Golden State ou Cleveland pourraient en revanche bien se jeter sur lui. Et c’est justement à Golden State que nous voyons le jeune Israélien. En effet, son QI basket et son expérience du très haut niveau pourraient bien faire de lui un ailier parfait pour intégrer la formation des Warriors.

Il faudrait toutefois que la franchise de San Fransisco garde son pick …



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
in ultricies justo nunc neque. sem, dolor. ut Curabitur commodo id