Basketball

DeRozan plane, les Raptors enchaînent

Doucement mais sûrement, sans faire du bruit, Toronto continue sa marche en avant, avec une 5ème victoires consécutives qui permet au Raptors de rester solidement accroché à leur deuxième place.

Doucement mais sûrement, sans faire du bruit, Toronto continue sa marche en avant, avec une 5ème victoire consécutive qui permet aux Raptors de rester solidement accroché à leur deuxième place. Ils semblent invincibles à domicile : une seule défaite concédée cette saison au Air Canada Center. Surtout, la franchise Canadienne semble intouchable en ce moment : Nets, Kings et Hornets, qui ne sont certes pas des foudres de guerre, se sont récemment fait balayer. Et même si l’opposition proposée par les Sixers hier était plus coriace, Toronto à fait preuve d’une grande maturité. En plus de ça, DeRozan, fantastique hier, a battu son record de point personnel, en posant 45 pions à Philly.

Bis repetita serait-on tenté de dire. Comme chaque année, Toronto joue le haut du tableau à l’Est. Navigant entre la 2ème et la 4ème place, les Raptors sont toujours placés, mais jamais gagnants. La faute à un petit manque de talent, d’expérience sans doute, mais aussi d’une grosse concurrence (#LeBron). Et cette année ne déroge pas à la règle. Les hommes de Dwane Casey sont pour l’instant seconds, et reviennent tout proche de Boston, 1er avec 6 matchs de plus disputés. Mais la dynamique de la franchise canadienne est remarquable.

Philadelphia 76ers v Toronto Raptors

Pourtant, le match d’hier leur offrait une véritable opposition, avec la jeune équipe de Philadephie. Et bien que dos au mur à l’entame du dernier quart, les Raptors n’ont pas tremblé. DeMar DeRozan n’a pas tremblé. Le numéro 10 de Toronto n’a pas failli, enquillant 45 points (record en carrière), avec à la clé un joli 6/9 longue distance, lui pourtant très maladroit dans l’exercice, pour s’imposer au finish, alors que les locaux ont compté jusqu’à 22 points d’avance.

Bien aidé également par les 23 points de Kyle Lowry, les Canadiens repartent donc avec une belle victoire, alors que la revanche aura lieu dès demain soir. Mais cette fois-ci, ce sont bien les Américains qui iront rendre visite à leur voisin. Pour prendre leur revanche? Rien n’est moins sûre, tant Toronto semble bien dans ses baskets en ce moment.

Reste à savoir si la franchise va pouvoir tenir le rythme jusqu’au bout. Sur ce point là, cela paraît logique, même si Cleveland revient très fort. Finir dans les 3 premiers serait d’une logique implacable, tant la concurrence semble limitée. Mais c’est surtout sur le post-saison que l’on attend Ibaka & co. Mais avec un second tour potentiel contre Cleveland ou Boston, la marche s’annonce difficile à gravir. Encore une fois.

Valentin Martin



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dictum justo sed quis libero. consectetur eleifend dapibus risus diam