Derrick Rose en route pour le All-Star Game ?

0
Oct 31, 2018; Minneapolis, MN, USA; Minnesota Timberwolves guard Derrick Rose (25) celebrates during the fourth quarter against the Utah Jazz at Target Center. Mandatory Credit: Brace Hemmelgarn-USA TODAY Sports ORG XMIT: USATSI-384755 ORIG FILE ID: 20181031_szo_ah7_0067.JPG

Il l’a annoncé hier en conférence de presse, Derrick Rose envisage bel et bien de continuer l’aventure dans le Minnesota au moins un an de plus. Malgré le départ de Tom Thibeaudeau, DRose a bel et bien repris goût au Basketball. Et on se remet également à y croire. De quoi être présent au All-Star Game ?

Une carrière ressuscitée

Le 28 avril 2012 a marqué un tournant dans la carrière de celui que beaucoup voyait comme le successeur de Jordan aux Bulls. Une mauvaise réception, des ligaments croisés qui lâchent, et les rêves du plus jeune MVP de l’histoire s’envolaient. Six ans plus tard, c’est un D-Rose fragile et miné par les blessures à répétition qui s’engage aux Timberwolwes du Minnesota, dirigés par son ancien coach à Chicago. Quelques mois plus tard on peut dire que le pari est totalement réussi. Préservé à chaque fois qu’il en a besoin, restreint dans ses minutes sur le parquet, Rose retrouve ses sensations. Et les stats suivent. Avec une moyenne de 19 points et 5 assists, DRose réalise sa meilleure saison sur le plan statistique depuis 2012 et en point d’orgue ce match (qui deviendra sûrement mythique) à 50 points (carreer-high) contre Utah fin octobre.

Plébiscité par les fans…

Et les suiveurs de la NBA ne s’y sont pas trompés. La renaissance du meneur des Wolves ne passe pas inaperçue, loin de là. Au point d’être réclamé au All-Star Game 2019 par les fans. Avec quasiment 700 000 votes, le numéro 25 devance… James Harden (excusez du peu) de plus de 150 000 voix. Alors, on ne va pas se mentir, on peut ne pas être totalement d’accord avec ça. Le ASG n’est pas vraiment un jubilé mais devrait récompenser les meilleurs joueurs de la saison. Dans cette optique, impossible d’imaginer Rose titulaire aux dépens de The Beard. Avant la clôture, les votes des joueurs et journalistes devraient remettre les choses en ordre, mais voir DRose à Charlotte ne relève plus du tout du fantasme en tout cas.

…Et par les pros

Si une présence au ASG pourrait être une sacrée récompense, un titre de Sixth Man Of The Year serait certainement une consécration. Depuis quelques semaines, Rose fait office de favori pour cette récompense, au même titre que Sabonis ou encore Montrezl Harrel. Et certains le placent même parmi les concurrents pour le MIP, même si on peut considérer que ce trophée doit revenir à un joueur qui “progresse” réellement. La fin de saison et sa gestion par Ryan Saunders, nouvel intronisé Head Coach sera dans tous les cas déterminante.

Non, Derrick Rose n’est pas fini. Favori pour les distinctions de fin d’année, à nouveau adulé par les Nbaers. D-Rose est en train de renaître de ses cendres. Si, à la fin, il n’est pas certain qu’il soulève un trophée, le MVP 2011 aura certainement rempli son plus grand objectif, reprendre du plaisir sur un parquet. Et nous avec. Allez Derrick, s’il te plaît, fais-nous chialer.

Credits photo : USA Today

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here