Des buts dans tous les matchs, un très bon Romain Alessandrini, une énorme boulette… Voici ce que vous avez raté du week-end en Major League Soccer !

0
Ligue 1

De semaine en semaine, ce championnat de MLS nous montre de belles choses. Ce fut encore le cas ce week-end, avec de superbes buts et un duo qui se révèle du côté d’Atlanta : Josef Martinez et Miguel Almiron. Portland continue sa série de victoires à l’Ouest, tandis que New England n’y arrive toujours pas à l’Est.

Les matchs qu’il fallait suivre

Portland Timbers – Houston Dynamo (4-2)

Match plein de rebondissements et qui aura tenu ses promesses ! Dès la 11ème minute, Beasley était accusé d’une main, qui paraissait involontaire, et voyait l’arbitre accorder un pénalty aux Timbers. Diego Valeri le transformait dans l’axe du but. La parité allait être retrouvée à la 38ème minute, lorsqu’un tir à 11 mètres était également accordé à Houston suite à une main dans la surface de Portland qui déviait un coup franc. Erick Torres trompait Gleeson sur sa droite. Dans le temps additionnel de la première période, Quioto aggravait le score en faveur de Houston suite à un très beau service d’Elis qui transperçait la défense adverse. Au retour des vestiaires, Portland allait s‘accaparer la seconde période. Diego Valeri, encore lui, permettait aux siens de revenir au score à la 58ème minute, d’une jolie tête plongeante. Huit minutes plus tard, Guzman allait profiter des difficultés de relance de la défense du Dynamo pour aggraver le score. A deux minutes de la fin du temps réglementaire, Fanendo Adi achevait le match en se jouant de la défense de Houston et concluait d’une frappe qui aura besoin du poteau pour rentrer. Portland enchaîne donc sa troisième victoire de rang et prend seul les rênes de la Conférence Ouest. Houston n’aura pas démérité, mais sera tombé sur un bon Gleeson qui aura tenu les siens à flots en première période.

Vancouver Whitecaps – Toronto FC (0-2)

Ce duel Canadien était attendu et il aura déçu. Que ce fut pauvre en occasions ! Un quasi néant en première période… La première situation « dangereuse » n’aura lieu qu’à la 31ème minute, avec Montero qui était à deux doigts de profiter de la lenteur du gardien de Toronto, Bono, en contrant une relance au pied qui terminera juste à côté de la cage des visiteurs. Un pénalty aurait pu être sifflé sur Mezquida à la 33ème minute, mais l’arbitre de la rencontre en décidera autrement. La deuxième mi-temps sera un peu plus animée, même s’il faudra attendre la 66ème minute pour voir Morrow cadrer la première frappe du match d’un bel extérieur du gauche aux 20 mètres. Le tournant de la rencontre aura lieu à vingt minutes du terme. L’ailier gauche des Whitecaps, Brek Shea, va obtenir un carton jaune suite à une croche-pied inutile sur Hagglung à 40 mètres de son but. Ce carton va devenir rouge suite à une protestation du joueur de Vancouver ! Six minutes plus tard, Vasquez, fraîchement entrée à la pause, va ouvrir le score de la tête suite à une belle remise de Jozy Altidore dans la surface. Quatre minutes vont passer et le passeur va se transformer en buteur, faisant parler sa puissance pour se retourner dans les seize mètres et croiser une frappe puissante dans le petit filet gauche. Le score n’évoluera plus, permettant à Toronto de remonter au classement de la Conférence Est en prenant la 3ème place. Les Whitecaps quant à eux occupent la 9ème place à l’Ouest.

Colorado Rapids – Minnesota (2-2)

Enfin un point pour Minnesota ! Après des débuts critiques, la nouvelle franchise a su déjouer les pronostics en allant chercher le match nul dans le Colorado. A la 17ème minute, Badji profitait de deux erreurs défensives pour intercepter le ballon et ajuster Shuttleworth. Le match prenait la tournure que l’on attendait et le pire était à craindre pour Minnesota. Mais les visiteurs sauront être réalistes en deuxième période pour conclure leurs deux tirs cadrés ! Cinq minutes après la pause, Molino transformait un pénalty obtenu suite à un accrochage dans la surface de Tim Howard. Huit minutes plus tard, un très beau décalage sur l’aile droite permettait à Thiesson de centrer fort au premier poteau et de trouver la tête de Ramirez, permettant à son équipe de prendre l’avantage. Mais le manque de concentration des visiteurs allait parler, puisque sur l’action qui suivait une minute plus tard, Hairston, esseulé au second poteau égalisait de la tête pour les Rapids. Le match aurait même pu basculer en faveur de l’équipe à domicile puisqu’à la 70ème minute, Davis écopait d’un carton rouge après une faute dangereuse sur Hairston. Les Colorado Rapids pousseront jusqu’à la fin mais verront toutes leurs tentatives flirter avec les montants, sans jamais franchir la ligne de but. Minnesota peut donc s’estimer heureux de rentrer à la maison avec un point, pendant que les coéquipiers de Tim Howard peuvent s’en vouloir de ne pas avoir fait le plein lors ce match.

Seattle Sounders – New York Red Bulls (3-1)

C’était l’affiche de cette 3eme journée et elle nous a offert des buts ! Après un mauvais départ, les Sounders se devaient de réaliser un bon résultat ce week-end et c’est ce qu’ils ont fait. La première occasion était pourtant en faveur des visiteurs avec une frappe de 25 mètres repoussée par Frei. Mais à la 28ème minute, Morris intercepte une passe en retrait de la défense New-Yorkaise et se fait faucher dans la surface par Robles, qui écope dans le même temps d’un carton jaune. Le point de penalty est désigné et l’homme à tout faire de Seattle, Clint Dempsey, se charge de transformer l’offrande. Avant la pause Lodero trouvera le montant gauche de la cage de Robles. Seattle rentre donc au vestiaire avec un but d’avance, ce qui semble logique au vu de la première période. Retour sur la pelouse. Juste avant l’heure de jeu, Bradley Whright Philips ramenait les siens dans la course en plaçant une tête, détournée par un défenseur de Seattle. Le ballon attrape la lucarne gauche du but en frappant le montant, pour finir dans les filets. 66eme minute, l’arrière gauche des Sounders, Jones, place un superbe petit pont le long de la ligne de sortie de but, remise en retrait pour Lodero, qui dépose un ballon au deuxième poteau pour Morris qui conclut de la tête. Magnifique action ! À dix minutes du terme, l’équipe à domicile clouait le match grâce à Shipp qui détournait dans le but adverse une frappe lointaine de Jones. 3-1 pour Seattle, qui jouait son premier match de la saison dans son superbe stade, offrant à ses supporters une victoire qui lance enfin leur saison. Victoire méritée.

Les autres rencontres 

New York City – Montreal Impact (1-1)

Ce match nous aura offert de l’action ! Le premier à être dangereux est David Villa qui, face au gardien, tente de piquer son ballon, qui finira à l’extérieur du petit filet gauche. A la 44ème minute, les New Yorkais vont ouvrir le score par l’intermédiaire de Wallace qui suivait bien un ballon trainant dans la surface. Les deux équipes vont pousser et Montréal va se heurter au poteau à la 45ème.  A 20 minutes du terme, Bernier envoyait un ballon par-dessus la défense du NY City qui trouvait Oduro à l’entrée de la surface. Ce dernier s’orientait parfaitement le ballon de la poitrine et ajustait Johnson du pied droit. Il y aura des occasions de but des deux côtés mais le score en restera là. New York prend donc la 5ème place à l’Est et Montréal se classe 8ème de cette même Conférence.

Atlanta United – Chicago Fire (4-0)

Une démonstration de la part des hommes de Tata Martino, qui ont eu le ballon durant tout le match (83% de possession). Tout commence très vite puisqu’à la 4ème minute, Gressel centrait fort devant le but, obligeant Vincent à couper et tromper son propre camp. 11ème minute, Kappelhof reçoit un carton rouge après avoir poussé Josef Martinez qui partait au but ! A l’heure de jeu, la paire magique d’Atlanta allait agir. Miguel Almiron trouvait Josef Martinez d’une superbe passe qui éliminait quatre défenseurs. Le buteur crochetait Bava pour conclure tranquillement dans le but vide. Sept minutes plus tard, Villalba marquait le troisième but d’une frappe puissante aux quinze mètres. A moins de dix minutes du terme, Josef Martinez inscrivait son deuxième but, quasiment similaire au premier avec comme seul changement le passeur, Asad. L’affaire est close et la performance du buteur Vénézuélien exceptionnelle ! Atlanta prend la tête de la Conférence Est, tandis que Chicago, qui n’a pas existé dans ce match, se classe 7ème.

DC United – Colombus Crew (0-2)

Il y avait peu de monde dans le stade pour cette affiche de bas de classement. Et pourtant, les occasions n’ont pas manqué. La première mi-temps fut équilibrée, mais c’est Colombus qui obtenait un pénalty à la 38ème minute suite à une faute de Bimbaum sur Kamara. Higuain le transformait parfaitement en trouvant le petit filet gauche du but. A la 66ème minute, Kamara obtenait son second penalty du match, toujours avec une faute de Bimbaum ! L’attaquant Norvégien n’allait pas manquer de conclure, en profitant d’une faute de main du gardien de Washington. Le tableau d’affichage ne bougera plus. L’équipe à domicile aurait peut-être méritée mieux, mais le résultat est celui qu’il est. DC United est 10ème, alors que Colombus obtient sa première victoire de la saison et prend la 6ème place.

Orlando City – Philadelphia Union (2-1)

Après son match remis la semaine dernière face à New England, Orlando se présentait en forme physiquement pour accueillir Philadelphie. A la 20ème minute, Onyewu sur un long ballon adverse, était à deux doigts de tromper son propre gardien en envoyant son dégagement de la tête sur sa barre transversale ! L’ouverture du score arrivera à la 39ème minute par Larin qui, suite à un contre éclair, se trouve à la réception d’un centre déposé de Rivas et termine l’action. Au retour des vestiaires, Sapong égalisait d’une tête rageuse aux six mètres à la 52ème minute. Vingt minutes plus tard et après un joli jeu en triangle, Larin allait s’offrir un doublé. Philadelphie aura l’occasion de revenir au score mais la frappe d’Ilsinho va s’écraser sur le poteau gauche. Ce match aurait donc pu se terminer sur un partage des points, mais c’est bien Orlando qui s’impose et qui enchaîne donc une seconde victoire en deux matchs pour s’installer en 2ème position de la Conférence Est. Philadelphie est 9ème.

FC Dallas – New England (2-1)

Le déplacement s’annonçait compliqué pour New England et ce fut le cas. La domination fut Texane, mais c’est bien les visiteurs qui obtenaient un penalty, pas indiscutable, dès la 10ème minute. Nguyen se chargeait d’ouvrir le score en prenant Seitz à contre-pied. L’avantage tiendra jusqu’à la 71ème minute, mais les efforts de Dallas vont payer, avec Urruti qui va égaliser après avoir bien suivi un ballon repoussé par Cropper. 77ème minute, Urruti va s’offrir un doublé en profitant d’une erreur de la défense de New England et en envoyant une superbe frappe dans un angle quasiment fermé. Dallas prend la seconde place de la Conférence Ouest, tandis que New England reste bon dernier à l’Est (avec tout de même un match de retard).

Sporting Kansas City – San Jose Earthquakes (2-1)

Dès la première minute du match, Kansas City aurait pu bénéficier d’un penalty, mais l’arbitre en a décidé autrement. Cela n’empêchera pas l’équipe à domicile d’ouvrir le score à la 38ème minute, et de quelle manière ! Feilhaber reçoit un ballon à plus de 20 mètres du but adverse, lève les yeux et envoie une somptueuse frappe qui redescend dans la lucarne de Bingham. Après le plus beau but de cette troisième journée, c’est le plus ridicule qui va arriver à la 89ème minute… Soony Saad hérite du ballon à l’entrée de la surface et envoie une frappe anodine qui ne semblait même pas prendre le chemin du but, lorsque Bingham tente de ramasser la balle avec ses mains mais se rate et la laisse passer entre ses jambes en la déviant dans le but ! La réduction du score de Jungwirth à la 91ème sera anecdotique. C’est donc la fébrilité du gardien qui coûte au moins un point à San José, qui restait sur deux victoires en deux matchs et voit son adversaire du soir revenir à un point, en 5ème position.

Real Salt Lake – Los Angeles Galaxy (1-2)

Los Angeles se devait de gagner après son début de saison catastrophique, c’est chose faite. Et pourtant, c’est bien Movsisyan pour Salt Lake qui ouvrait la marque d’une superbe tête de quinze mètres qui terminait dans le petit filet gauche de Diop. Mais les choses vont se compliquer à la 44ème minute pour Salt Lake avec l’expulsion de Beckerman qui va récolter deux cartons jaunes en dix minutes. A la 69ème minute et sur corner, Romney, seul au point de penalty reprend d’une puissante volée un corner de Romain Alessandrini, et remet son équipe dans la course. Dès lors, le match s’emballe et à la 74ème minute, Romain Alessandrini à nouveau récupère un ballon dans la surface adverse, centre fort au deuxième poteau et permet à Boateng de conclure. Le match n’évoluera plus et c’est grâce à un très bon Romain Alessandrini que L.A. s’impose lors de ce déplacement et remonte un peu au classement à l’Ouest (8ème). Quant à Salt Lake, les choses se compliquent puisque le club se classe avant dernier avec un seul petit point.

Martin COLNEY.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here