Football

Des buts et encore des buts !

Chicago Fire – Real Salt Lake (2-0) : Premier quart d’heure décisif

Tout va aller très vite dans ce match puisque c’est pendant la première période que le match va se jouer.

Chicago Fire – Real Salt Lake (2-0)

Premier quart d’heure décisif

Tout va aller très vite dans cette rencontre puisque c’est pendant la première période que le match va se jouer. Dès la 11ème minute, Nemaja Nikolic qui était à première vue en position flagrante de hors-jeu, se voit recevoir un ballon dans le dos de la défense. Le corps arbitral fait signe de jouer et a raison !

En effet, c’est un joueur de Salt Lake qui pousse le ballon, et non un joueur de Chicago. Le Hongrois n’aura pas besoin de se faire prier pour aller ajuster le gardien de Salt Lake, Nick Rimando. Quatre minutes plus tard, c’est au tour d’Arturo Alvarez de scorer. Le joueur du Salvador récupère le ballon à l’angle de droit de la surface adverse, élimine deux défenseurs et tente sa chance. Sa frappe déviée par un défenseur adverse trompe Nick Rimando et finit au fond des filets. Le score ne bougera pas jusqu’à la fin de la rencontre, malgré des occasions de buts des deux côtés et surtout un bon Nick Rimando en deuxième période qui évite aux siens une correction. Les débuts sont difficiles pour le Real Salt Lake avec un seul point lors des deux premiers matchs. Le Fire de Chicago quant à lui, réalise un bon bilan avec un nul et une victoire.

New York Red Bulls – Colorado Rapids (1-0)

Match à sens unique

Match à sens unique où Tim Howard, l’emblématique gardien américain, était de retour dans les cages de la franchise du Colorado ! Mais malgré une prestation de haut vol (6 arrêts !), il n’a pas réussi à conserver sa cage inviolée. Aucun joueur adverse ne parviendra à tromper la vigilance du portier au cours de la rencontre, puisque l’unique buteur de la rencontre est l’arrière droit du Colorado, Eric Miller, qui sur un centre déviera le ballon dans son propre camp (45ème). La domination affligeante des New-Yorkais ne suffira pas pour aggraver le score, qui sera tout de même suffisant pour empocher les trois points. Les coéquipiers des deux Français Aurélien Colin et Damien Perrinelle, qui ont tous les deux joué ce match, comptabilisent donc six points en deux journées. Débuts plus mitigés pour les Rapids, avec une victoire et une défaite.

Philadelphia Union – Toronto FC (2-2) 

Egalité parfaite

Malgré le statut d’équipe en déplacement, Toronto était favori dans ce match. Après un premier match nul (0-0) pour ces deux équipes lors de la journée d’ouverture (respectivement contre les Whitecaps et Salt Lake), on pouvait s’attendre à un match plutôt équilibré. Ce fut le cas. Le tableau d’affichage ne mettra pas longtemps à s’animer car, dès la 11ème minute, Jay Simpson concluait de la tête aux six mètres une remise de Chris Pontius. Dix-huit minutes plus tard, le buteur de Phili devait céder sa place au profit de « CJ » Sapong, qui aura son rôle à jouer par la suite. A la 34ème minute, Alejandro Bedoya obtenait l’occasion de mettre les siens à l’abri sur penalty, mais l’ancien Nantais envoyait sa tentative sur la barre transversale ! Surement le tournant du match. Juste avant la mi-temps, Sebastian Giovinco sortait sur blessure suite à un contact un peu trop rugueux, remplacé par Tosaint Ricketts.

Dans le temps additionnel (45+2’), Jozy Altidore transformait un pénalty généreux, permettant aux Canadiens de revenir au score avant la mi-temps. A la 71ème, le latéral gauche de Toronto, Justin Morrow, était à la réception d’une superbe ouverture aérienne de Mickaël Bradley et ajustait Andre Blake du pied droit. Mais cet avantage ne sera que de courte durée puisque « CJ » Sapong, entrée au cours de la première mi-temps, égalisait à la 73ème minute suite à une magnifique ouverture de Fabian Herbers. Le score en restera là, et les deux formations restent parfait ex aequo à l’issue de cette deuxième journée (2 points, avec 2 buts marqués et 2 buts encaissés).

Montreal Impact – Seattle Sounders (2-2) 

Au finish !

Ces deux équipes devaient se ressaisir après leur revers subit le week end dernier. La première mi-temps de ce match fut plutôt équilibrée, mais ce sera finalement l’Impact qui rentrera au vestiaire avec un but d’avance. En effet, à la 17ème minute, Ignacio Piatti d’une ouverture lumineuse, offrait un face à face bien à Matteo Mancosu. D’un crochet sur la gauche, l’Italien effaçait le gardien pour tranquillement pousser le ballon au fond des filets. Montreal allait doubler la mise à la 51ème minute sur une percée solitaire d’Ignacio Piatti conclue aux vingt mètres.

Le plus dur semblait fait pour les Canadiens, mais c’était sans compter sur le mental des Sounders ! A la 83ème minute, Nicolas Lodeiro transformait un pénalty obtenue suite à une faute sur Oniel Fisher. A cinq minutes du terme, Roman Torres cédait sa place à Will Bruin, qui égalisera à la 94ème minute ! Seattle aura donc eu raison de pousser jusqu’à la fin, évitant une deuxième défaite consécutive aux coéquipiers de Clint Dempsey. Montreal peut s’en vouloir.

Houston Dynamo – Columbus Crew (3-1) 

6 sur 6 pour Houston

Le match ne mettra pas longtemps à se lancer car, dès la 2ème minute de jeu, Romell Quioto profitait d’une erreur inadmissible de la défense de Columbus pour ouvrir le score. Peu après la demie heure de jeu (35’), Alberth Elis était à la réception d’un corner tiré par Alex et concluait d’une volée au premier poteau. Joli but de l’international Hondurien. A la 65ème minute arrive le plus beau but du match.

Suite à une passe transversale d’Alex, Erick Torres effectue un contrôle très fin sur l’aile gauche, se met sur son pied droit et enroule une superbe frappe enroulée qui ne laisse aucune chance à Zack Steffen. Jonathan Mensah écopera d’un carton rouge en fin de match, et la réduction du score par Kei Kamara servira de faible lot de consolation pour les visiteurs. Houston aura su profiter de ses seules occasions en première mi-temps pour prendre l’avantage et se mettre à l’abri. Belle preuve de réalisme du Dynamo qui fait le plein de points sur ces deux journées. Les joueurs de Colombus pouvaient espérer mieux.

Sporting Kansas City – FC Dallas (0-0) 

Que de gaspillage devant le but !

Dallas avait réalisé la performance de la semaine dernière en allant s’imposer chez le Los Angeles Galaxy. Performance qui ne sera pas réitérée avec ce déplacement. Le match aura tout de même été animé puisqu’à la 29ème minute, Dallas frappera le poteau gauche de la cage de Tim Melia. Dans les minutes qui suivront, l’équipe à domicile gaspillera deux occasions avant la mi-temps qui méritaient une meilleure fin. Et ce sera comme ça jusqu’à la fin du match ! Dans le seul match sans but de cette journée de MLS, le stade plein ne verra donc pas de but lors de cette soirée, ce qui paraît invraisemblable vu le nombre d’occasion. Avec ce nul, Dallas se classe 4ème de la Conférence Ouest, et l’équipe du Kansas 6ème.

San Jose Earthquakes – Vancouver Whitecaps (3-2) 

Retournement total !

Tout commençait parfaitement pour Vancouver qui ouvrait le score dès la 2ème minute grâce à Erik Hurtado d’un but malicieux. Ce même Erik Hurtado allait offrir le second but à Nicolas Mezquida, qui terminait l’action du pied gauche dans le petit filet de Bingham. Après ça, tout allait complètement basculer. 23ème minute, David Ousted récolte un carton rouge suite à une sortie assassine hors de sa surface, laissant ses coéquipiers à dix pour le reste du match. A la 32ème minute, Chris Wondolowski reprenait un centre fort au second poteau et permettait à son équipe de revenir dans le match et mettait le doute aux Whitecaps avant la mi-temps.

Dix minutes après le retour des vestiaires, Nick Lima égalisait avec un but plein de rage à l’entrée de la surface. La complète domination de San Jose allait permettre à Anibal Godoy d’inscrire le but victorieux à la 79ème minute. Et quel but ! Suite à une passe en retrait de Jahmir Hyka, le milieu Panaméen envoyait des 25 mètres une frappe du pied gauche dans la lucarne de Paolo Tornaghi, inscrivant là son second but de la saison.

New York City – DC United (4-0) 

David contre Goliath.

Après le mauvais résultat obtenu à Orlando la semaine dernière, les hommes de Patrick Vieira se devaient de relever la tête, et c’est ce qu’ils ont (bien) fait ! 8ème minute, Rodney Wallace ouvrait la marque suite à une frappe de Jack Harrison sur la barre. Ce même Rodney Wallace se muait en passeur vingt minutes plus tard, en déposant un centre sur la tête de David Villa, qui plaçait une belle tête hors de portée du gardien.

A croire que dans ce match le buteur devient passeur, David Villa délivrait une passe décisive en profondeur pour Maxi Moralez, qui d’un plat du pied sans contrôle ajustait Eddie Johnson. Les trois frappes cadrées par les New-Yorkais auront donc fait mouche dans ce premier acte. La mauvaise soirée des visiteurs n’est pourtant pas finie puisqu’à un quart d’heure du terme, Maxi Moralez et David Villa échangent les rôles : Le premier créait le décalage sur la gauche et le second allait ensuite se jouer du gardien Américain. Le tableau de marque n’évoluera plus, heureusement pour DC United qui aura tout de même eu des occasions dans ce match, sans parvenir à les convertir.

Minnesota – Atlanta United (1-6)

Jeu, set et match !

Les deux nouvelles franchises s’affrontaient sur un terrain enneigé lors de cette deuxième journée de MLS. Et ça a totalement tourné en faveur des hommes de Tata Martino ! Le duo Almiron-Martinez aura tout simplement été flamboyant et promet de belles choses pour la suite. Dès la 3ème minute, le duo se met en action avec Miguel Almiron qui décale Josef Martinez sur la gauche.

Ce dernier entre dans la surface et ouvre son pied pour envoyer le ballon dans le petit filet droit. Dix minutes plus tard, le premier passeur devient buteur, d’une frappe puissante à bout portant qui termine dans la lucarne droite de John Alvbage. 27ème minute, Josef Martinez obtenait un face à face avec le gardien adverse, qu’il ne s’empêcha pas de remporter. A la demie heure de jeu, Minnesota revenait dans le match sur un penalty converti par Kevin Molino.

L’équipe du Nord des Etats-Unis manquera d’inscrire un deuxième but juste avant la mi-temps. Sept minutes après le retour sur le terrain, Miguel Almiron doublait son total de buts d’une pure demie volée à l’entrée de la surface. A quinze minutes de la fin de la rencontre, Josef Martinez claquait son triplé à l’issue d’un nouveau duel gagné face au gardien adverse. Dans le temps additionnel, Jacob Peterson reprendra avec brio de la tête un centre de Gregory Garza pour clôturer ce match. C’est donc sur un terrain à la limite du praticable qu’Atlanta se hisse en 3ème position de la Conférence Est, tandis que Minesotta est bon dernier avec déjà 11 buts encaissés en deux matchs. Josef Martinez prend quant à lui la tête du classement des buteurs.

Los Angeles Galaxy – Portland Timbers (0-1) 

Ça continue pour LA…

Décidément, la mayonnaise ne prend pas en Californie. Après sa défaite à domicile face à Dallas la semaine dernière, Los Angeles enchaîne avec un second revers. Dès la 8ème minute, les Timbers ouvrent le score suite à un contre éclair parfaitement mené et conclu par Diego Chara sur une passe de Diego Valeri. Jelly Van Damme n’arrangera pas les choses en recevant deux cartons jaunes en l’espace de trois minutes, laissant les siens en infériorité pendant encore une heure de jeu. La suite du match sera en faveur de Portland qui ne parviendra pourtant pas à scorer à nouveau. Le panneau d’affichage en restera là, permettant à Portland de prendre la tête de la conférence Ouest, à l’inverse de LA qui se positionne à l’avant dernière place.

Martin COLNEY.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
amet, libero leo. porta. Aliquam Donec commodo quis,