Des futurs chasseurs de classiques

0
Ligue 1

L’an prochain, certains néo-pros seront à surveiller avec une certaine attention. Même si ce n’est pas facile de découvrir le monde du World Tour. On verra leur progression et leur statut évolué ou pas dans leur équipe.

Commençons avec des futurs spécialistes de classiques avant de s’attaquer à d’autres profils dans les jours qui viendront.

Stan Dewulf (Lotto Soudal) 🇧🇪

Le belge Stan DeWulf est issu de la formation made in Lotto Soudal. À 20 ans, il est un des espoirs du ”plat pays” pour les classiques. Stan semble à l’aise à la fois sur les pavés et sur les parcours assez vallonnés.

Cette année, il a remporté Paris-Roubaix espoirs en battant au sprint Julius van den Bergh. Sans oublier que depuis deux ans, il monte sur le podium du Tour de Bretagne, réputé pour ses parcours techniques et accidentés – deuxième en 2018 et troisième en 2017. Bon rouleur, il a remporté le chrono du Triptyque des Monts et Châteaux cette saison et il est le triple Champion de Flandre-Occidentale du contre-la-montre espoirs.

Maintenant, il va falloir passer ce cut chez les pros et ne pas trop se disperser comme on le voit actuellement avec un autre espoir flamand Tiesj Benoot. Il va devoir également prendre confiance en ses moyens comme on l’a vu chez son aîné Greg van Avermaet.

Si les espoirs se confirment, il est capable de briller sur le Ronde, Paris-Roubaix voir l’Amstel.

Enfin, il va devoir prendre la ”caisse” pour encaisser les plus de 280 kilomètres d’un Monument.

 

Robert Stannard (Mitchelton Scott) 🇦🇺

Passons à un australien qui pourrait être un coureur également à suivre à l’avenir sur les courses d’un jour. Avec un profil un peu plus de grimpeur-puncheur, Robert Stannard sera un coureur de la Mitchelton Scott.

Excellent sur les courses par étapes, Stannard a fini 3e du Tour d’Italie U23. Il a remporté la difficile dernière étape du Tour de Bretagne et surtout le Tour de Lombardie amateurs cette saison.

Puis, il s’est également montré sur des courses flandriennes comme le Tour des Flandres espoirs où il a fini 3e. Il est polyvalent mais lui aussi va devoir faire des choix.

 

Les mentions…

Dans les coureurs qu’on aurait pu mentionner, il y a le rouleur néerlandais – champion des Pays-Bas espoirs et 2e de Paris-Roubaix U23 Julius van den Berg qui évoluera chez EF Education First en 2019. Son équipier australien James Whelan, arrivé a seulement 19 ans dans le cyclisme, a remporté le Tour des Flandres espoirs et semble taillé pour les courses belges.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here