Coupes Européennes

Des surprises et un Lyon rugissant

UN LYON PUISSANCE… 7 !

Comme cela était prévu, c’est une équipe lyonnaise remaniée mais néanmoins (plus que) compétitive qui était alignée ce soir en Europa League contre l’ AZ Alkmaar.

Il ne fallait pas tomber dans l’excès de confiance du côté de l’OL. En effet, avec le 4-1 obtenu par les lyonnais aux Pays-Bas la semaine dernière, une certaine suffisance aurait pu être attendue. Mais pas du tout, c’est même le contraire qui s’est réalisé !

L’ouverture du score est arrivée rapidement de la part de Nabil Fékir (5’), qui n’a pas tardé à être suivi par Maxwel Cornet (17’). L’AZ Alkmaar réduisait l’écart par l’intermédiaire de Garcia (26’). Dans la foulée, Nabil Fékir inscrivait son deuxième but (27’), et Sergi Darder son premier 7 minutes plus tard (34’). Cette pluie de but permettait à Lyon de rentrer au vestiaire sur le score de 4-1.

Après la pause, la maîtrise lyonnaise était toujours présente, sans pour autant permettre de faire bouger le tableau de marque. C’est seulement à la 78ème minute que l’inévitable Nabil Fékir réalisait un coup du chapeau. Houssem Aouar, tout jeune joueur, entré à l’heure de jeu inscrivait son premier but en professionnel à la 87ème minute, imité par Mouctar Diakhaby deux minutes plus tard (89’), portant le score à 7-1.

C’est donc avec un score fleuve de 11-2 sur l’ensemble des deux matchs que l’Olympique Lyonnais accède au tour suivant de cette Europa League, avec notamment un Nabil Fékir exceptionnel au match retour (3 buts, 1 passe décisive).

APERCU DES AUTRES MATCHS DE LA SOIREE

L’Olympiakos n’a pas fait dans la demie mesure en allant s’imposer 3-0 à en Turquie face à Osmanlispor. Score largement suffisant étant donné le score du match aller (0-0).

De son côté, l’Ajax Amsterdam à domicile a inscrit le but qu’il fallait pour se qualifier. 1-0 sur la double confrontation.

Sensation à Chypre ! L’APOEL Nicosie, qui avait perdu 3-2 à Bilbao au match aller, se devait d’inscrire au moins 2 buts sans en encaisser pour se qualifier. Et bien c’est chose faite ! Bilbao est éliminé de la compétition.

Sans surprise après sa victoire à Villareal au match aller (0-4), l’AS Rome se qualifie pour le prochain tour malgré la défaite de ce soir (0-1). Villareal aura au moins sauvé son honneur sur ce match retour.

Malgré l’avance engrangée par Besiktas sur le terrain du Beer Sheva la semaine dernière (1-3), le club turc a fait le travail sur sa pelouse en s’imposant cette fois sur le score de 2-1.

Le Zénith Saint Petersburg paye son mauvais résultat réalisé lors du match aller à Anderlecht (2-0), mais surtout ce but encaissé ce soir à la 90ème minute sur son terrain ! En effet, après avoir fait le plus dur en inscrivant 3 buts synonymes de qualification, les russes ont encaissé sur la seule frappe cadrée par les belges, le but qui les élimine de l’Europa League. Anderlecht se qualifie grâce à ce but marqué à l’extérieur.

Les danois du FC Copenhagen ont très bien géré l’avantage obtenu sur le terrain de Ludogorets au match aller (1-2). Score de ce soir 0-0. Le club de la capitale danoise poursuit l’aventure européenne.

C’était annoncé ! Le Borussia Monchengladbach a su renverser la vapeur face à la Fiorentina en marquant 4 buts en 20 minutes et s’imposer finalement 4-2 ce soir en Italie ! Score cumulé : 4-3. Grosse performance des allemands qui seront présents au prochain tour.

Après le match nul obtenu par Genk en Roumanie face à l’Astra Giurgiu (2-2), le club belge a assuré sa qualification en s’imposant 1-0 à domicile.

Là encore c’est une performance ! Le Celta Vigo, qui avait perdu 0-1 sur son terrain est allé arracher le prolongation (par l’intermédiaire d’un pénalty litigieux) face au Shakhtar pour finalement inscrire le but victorieux à la 108ème minute. Le club espagnol se hisse en huitième de finale (1-2).

Après l’excellent résultat obtenu par le FK Rostov à domicile la semaine passée (4-0), le club russe a obtenu le match nul face au Sparta Prague (1-1), amplement suffisant pour poursuivre l’aventure.

Nous arrivons au dernier match de la soirée qui opposait Tottenham à La Gantoise. Dans un stade de Wembley plein à craquer avec ses 85000 spectateurs, c’est bien La Gantoise qui a confirmé le très bon résultat obtenu en Belgique au match aller (1-0). A la 82ème minute, alors que le score était de 2-1 en faveur des Spurs, leur permettant encore de croire à la qualification, ce sont les belges qui revenaient au score par l’intermédiaire du français Jérémy Perbet. Retour impossible pour les anglais, pour qui l’aventure européenne s’achève.

C’est donc une soirée européenne animée à laquelle nous venons d’assister. A retenir, le carton total de l’OL qui, s’il continue sur sa lancée, peut garder certaines ambitions pour la suite de la compétition.

Martin COLNEY.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top
id eget vulputate, vel, elit. ipsum Lorem justo nec