Djokovic de retour ? Pas pour tout de suite…

Alors oui, vous me direz que Novak Djokovic n’est clairement pas à son niveau depuis le début de saison, et vous avez totalement raison.

Cependant, l’ex numéro 1 mondial, commençait à remonter tout doucement la pente en opérant des changements dans son staff. Avec notamment la fin de collaboration avec Boris Becker, remplacé par un autre grand nom du tennis, André Agassi.

agassi-djokovic-roland-garros-2017-friday

En effet, Djoko a surpris pas mal de monde en réussissant à convaincre Agassi de venir l’aider à retrouver son mojo. Pour vous remettre dans le contexte, nous sommes dans la deuxième quinzaine de Mai, le serbe vient de finir l’enchainement des 3 Master 1000 sur terre battue. Quart de finale à Monte-Carlo avec une défaite sur Goffin, il atteint le dernier carré à Madrid où il se fait laminer par Rafa et enfin une finale à Rome où à la surprise générale il tombe face à Alexander Zverev qui remporte son premier majeur.

Autour du 20 Mai, il annonce qu’il sera épaulé par Agassi pour Roland Garros et plus si affinité. La question suivante était légitime à ce moment-là :

« Et si tout redevenait comme avant, à l’endroit où cela c’était arrêté ? »

TENNIS-FRA-OPEN-MEN

En effet Djoko a commencé à enchainer de plus en plus les contres performances depuis son sacre tant attendu à Roland Garros en 2016. Ainsi, il commence son tournoi Porte d’Auteuil en mode diesel en écartant facilement Grannolers et Sousa lors des deux premiers tours. Puis dans une journée particulière avec des gouttes de pluies menaçantes, un temps lourd, un ciel gris voir noir au-dessus du Chatrier, Diego Schwartzman n’a pas été loin de stopper net la guérison de Novak Djokovic. Le petit Argentin menait 2 manches à 1 avant de craquer totalement pour s’incliner en 5 sets.

Djoko s’en sort, passablement et file en 8ème pour écraser Albert Ramos. C’est ici que le grand test allait avoir lieu. Novak a vu se hisser sur sa route, le 3ème joueur à la Race à ce jour, Dominic Thiem. Le seul à avoir battu Rafa en 2017 sur terre battue… Et c’est lors de ce match, que la planète tennis a définitivement accepté le diagnostic suivant… Le Djoker est malade, et Agassi ne fait pas de miracle.

Mais ce n’est pas grave. Personne ne peut guérir un homme aussi vite en à peine deux semaines ! Tournons-nous vers le futur, qui a pour nom Wimbledon.

Djokovic n’avait pas effectué de tournoi préparatoire sur Gazon depuis 2010 ! en participant à ce 250, il était surtout question de se remettre en confiance et arriver avec quelques certitudes à Wimbledon. Le plan fonctionne, Djoko remporte Eastbourne face à Monfils en finale. Direction le gazon de Wim.

Klizan, Pavlasek, Gulbis, Mannarino ? Tous tombés en 3 manches face au serbe. Tous les feux sont aux verts. 4ème tour, Berdych. Tirage parfait pour Novak. Et c’est ici que tout bascule, Berdych remporte le premier acte 7-6 et à 2-0 dans le deuxième, abandon de Djokovic pour cause ? Blessure à l’épaule.

504_media365-sport-news_100_f4e_74714c6ba9e889ce2fb3d7f5cf_wimbledon-de-nouveau-touche-djokovic-a-du-renoncer-contre-berdych-et-s-interroge_4756384_djokovic-berdych-1024x425_ext

Alors pourquoi aujourd’hui et pas avant ou après, pour parler de tout cela ?

La réponse est simple… Comme nous, vous avez probablement appris, que Djokovic allait être forfait au moins jusqu’à l’US Open (inclus), et donc probablement forfait pour la rencontre de Coupe Davis face à la France dans le cadre des demis finale. Cela impliquerait donc que Djoko pourrait se retrouver autour de la 7ème place mondiale avec seulement 4100 points à l’ATP (Titre au Canda + Finale US Open à défendre) avec encore une demie finale à défendre à Shangai et un quart à Bercy ainsi que la finale aux Masters, s’il y est.

Entre nous, nous ne voyons pas comment le Djoker peut rester dans le Top 8 d’ici les Masters à Londres… Et pourtant comme tout amoureux de la petite balle jaune, on ne souhaite pas que cela arrive…

 

Aymeric LARGER

Poster un commentaire

dictum ut fringilla vulputate, libero ipsum massa non ut