Domino’s Ligue 2 : Si vous n’avez pas suivi la 13ème journée

Brest et Lens manquent le coach, scénario de folie à Troyes, Grenoble stoppe la série d’Orléans, le Gazélec remporte le derby d’Ajaccio et première ratée pour Alain Perrin avec Nancy : retrouvez votre rattrapage hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 13ème journée de Ligue 2.

Brest et Lens manquent l’opportunité de dépasser Metz

Respectivement deuxième et troisième, Brest et Lens pouvaient dépasser Metz en cas de victoire lors de cette journée. Les Brestois recevaient le Red Star, équipe en grande difficulté dans ce championnat, avec l’ambition d’aligner un cinquième succès d’affilée à domicile. L’issue n’a pas été celle espérée pour les Bretons, qui ont été d’abord menés 0-1 sur le seul tir cadré de leur adversaire dans ce match, avant d’égaliser grâce à l’inévitable Gaëtan Charbonnier, actuel meilleur buteur de Ligue 2 avec douze réalisations. Avec pourtant 66% de possession et 24 tirs tentés (pour seulement 3 cadrés), Brest a laissé échapper deux points largement à sa portée. Pour Lens, cela a été encore plus compliqué, puisque les Nordistes ont essuyé leur premier revers de la saison à Bollaert. Pourtant Châteauroux semblait être largement à la portée des Lensois, qui n’avait pas encaissé le moindre but dans leur enceinte. Mais Mandanne a mis fin à la belle série des Sang et Or à domicile. Lens reste troisième, mais peut nourrir d’énormes regrets.

L’ESTAC renversante à domicile contre Valenciennes

Cette saison Troyes souffle un peu le chaud et le froid, alternant victoires et défaites mais très peu de nuls (seulement un). Cela se ressent dans le jeu, avec une certaine irrégularité que ce soit en attaque ou en défense. Face à Valenciennes samedi, le scénario du match a parfaitement illustré ce manque de régularité. Plusieurs grosses occasions en début de première mi-temps, puis deux buts encaissés coup sur coup à la 34ème (Mauricio) et à la 39ème minute (Roudet), et l’ESTAC s’est retrouvée menée 0-2 sur sa pelouse à la pause. Au retour des vestiaires, les Troyens ont appuyé sur l’accélérateur, et ont réduit le score dès la 50ème grâce à Yoann Touzghar. Il aura fallu attendre la toute fin de rencontre pour assister à un scénario complètement fou. Toujours menés 1-2 à la 88ème, les Aubois sont parvenus à égaliser grâce à Jérémy Cordoval à la 89ème, puis ont repris l’avantage dans le temps additionnel avec le deuxième but de Touzghar (92ème), avant d’enfoncer le clou à la 96ème avec la réalisation de Jonathan Tinhan. C’est la première fois depuis le début de ce championnat que Troyes parvient à remporter un match en étant mené au score. Grâce à ce succès, l’ESTAC se hisse à la neuvième place à quatre points des playoffs.

Orléans stoppé net par Grenoble

Après avoir enchaîné six victoires sur les six dernières journées, le tout sans prendre de but, il était légitime de penser qu’Orléans était favori à domicile contre Grenoble. Pourtant, les Grenoblois ont déjoué bon nombre de pronostics, pour aller s’offrir une troisième victoire consécutive hors de leurs bases, et effacer la défaite subie au Stade des Alpes la semaine dernière face à Troyes. Le score aura été sans appel, 0-3, suite à un doublé de Florian Sotoca et un but de Youssouf M’Changama. Au classement, les Isérois sont repassés devant leur adversaire du jour, et ont repris leur marche en avant. Pour l’USO, c’est un véritable coup d’arrêt, qui ne remet bien sûr pas tout en cause car le potentiel est présent. Il faudra vite réagir à Clermont la semaine prochaine.

Le Gazélec s’offre le derby d’Ajaccio

Comme à chaque fois, le derby d’Ajaccio aura offert son lot de spectacle. D’un côté l’ACA, qui restait sur deux matchs sans défaite, de l’autre le GFCA, qui n’avait plus gagné depuis le 31 août, soit six matchs sans victoire. Les Acéistes semblaient donc légèrement favoris à domicile, et c’est fort logiquement qu’ils ouvrirent le score par l’intermédiaire du buteur maison Ghislain Gimbert. Sachant que le Gazélec n’avait plus gagné à François Coty depuis janvier 2015, et n’avait plus battu son rival depuis décembre 2016, on voyait mal ce qui aurait pu empêcher l’AC de conserver la victoire. C’était sans compter sur la réaction des visiteurs, qui sont tout d’abord revenus au score grâce à Ousseynou Ba, avant de reprendre l’avantage avec le but de Dominique Guidi. Les Gaziers ont souffert mais ont tenu leur résultat jusqu’au bout, pour enfin s’offrir une victoire lors du derby, et repasser devant leur adversaire du jour au classement. De bon augure avant d’accueillir l’ESTAC vendredi prochain.

Clermont gâche la première d’Alain Perrin avec Nancy

Arrivé en milieu de semaine dernière en Lorraine, Alain Perrin était conscient de l’ampleur de la tâche qu’il aurait à réaliser en reprenant Nancy. Scotchée à la dernière place du classement depuis le début de saison, l’ASNL n’arrive toujours pas à prendre des points, avec dix défaites concédées en douze journées. Face à Clermont, les Nancéiens espéraient s’offrir une première victoire à domicile pour l’arrivée de Perrin, mais cela n’a pas été le cas. Au terme d’un match terne, les Clermontois ont pris le meilleur en s’imposant 0-1 suite au but de Florian Ayé, plongeant encore un peu plus leur adversaire dans les abysses, avec seulement cinq points au compteur et quatre petits buts inscrits. Le défi est donc énorme pour Perrin, car réussir à faire maintenir Nancy cette année semble tenir du miracle.


Les résultats

  • AC Ajaccio 1 – 2 GFC Ajaccio
  • Brest 1 – 1 Red Star
  • Nancy 0 – 1 Clermont
  • Paris FC 0 – 0 Sochaux
  • Béziers 0 – 1 Lorient
  • Lens 0 – 1 Châteauroux
  • Niort 1 – 0 Le Havre
  • Orléans 0 – 3 Grenoble
  • Troyes 4 – 2 Valenciennes
  • Metz 0 – 1 Auxerre

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée :

Vendredi 9 novembre : GFC Ajaccio / Troyes, Auxerre / Niort, Châteauroux / Metz, Clermont / Orléans, Grenoble / AC Ajaccio, Le Havre / Sochaux, Lorient / Paris FC, Red Star / Béziers

Samedi 10 novembre : Valenciennes / Lens

Lundi 12 novembre : Brest / Nancy

Poster un commentaire

ipsum id libero mi, Phasellus id, vel, Aliquam tempus fringilla