Domino’s Ligue 2 : Si vous n’avez pas suivi la 30ème journée

Metz se rapproche un peu plus de la montée, le Paris FC revient à trois points de Brest, Troyes ne lâche pas dans la course aux playoffs, Nancy rechute contre Valenciennes et Oussama Abdeldjelil notre joueur-clé : retrouvez votre rattrapage hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 30ème journée de Ligue 2.

Metz prend le large en tête et se rapproche de la montée

Invaincu depuis le 18 janvier en championnat, Metz recevait Lorient dimanche pour poursuivre sa série d’invincibilité, face à une équipe en plein doute actuellement. En effet, les Merlus restaient sur trois matchs sans victoire, hautement problématique dans la lutte pour les playoffs. Le leader messin a assumé son statut en prenant l’avantage à la 30ème minute sur un penalty d’Habib Diallo, auteur de son vingtième but en Ligue 2 cette saison. Les Grenats se sont ensuite tiré une balle dans le pied, avec l’exclusion d’Opa N’guette à la 34ème. On pensait alors que cette infériorité numérique serait préjudiciable aux Lorrains, mais cela n’a pas été le cas. En effet, Marvin Gakpa doublait la mise à la 77ème, et assurait à Metz une fin de rencontre relativement tranquille. Les Lorientais ont néanmoins lutté jusqu’au bout, en réduisant l’écart à la 82ème grâce à Alexandre Claude-Maurice, sans que cela ne suffise pour autant. Résultat, les Messins ont ajouté un nouveau succès à leur compteur, et ont pris huit points d’avance sur leur dauphin Brest. La Ligue 1 se rapproche à grand pas. Concernant Lorient, ce nouveau revers permet à Lens et Troyes de revenir à une longueur derrière.

Le Paris FC bat largement Auxerre et met la pression à Brest

Le limogeage de Pablo Correa n’aura pour l’instant pas eu l’effet escompté. En déplacement à Charléty vendredi, l’AJ Auxerre version Cédric Daury comptait bien endiguer la série négative en ramenant au moins un point. Mais les Bourguignons se sont rapidement retrouvés menés au score, avec l’ouverture du score de Thomas Touré dès la 15ème minute. Muette, l’attaque auxerroise n’aura pas su inverser la tendance par la suite, et les Parisiens ont en profité pour enfoncer le clou. A la 74ème sur penalty, transformé par Touré pour le doublé, et à la 84ème à nouveau sur penalty, cette fois inscrit par le buteur maison Silas Wamangituka (3-0). La messe était dite, et le PFC a infligé une cinquième défaite consécutive à Auxerre. Au classement, cette victoire revêt une énorme importance, car avec le match nul de Brest contre Clermont (0-0), les Parisiens sont revenus à seulement trois points de la deuxième place, synonyme de montée directe. Cette fin de saison s’annonce palpitante !

Troyes réalise la bonne opération dans la course aux playoffs

Doucement mais sûrement, l’ESTAC revient sur la cinquième place, et peut encore espérer disputer les playoffs fin mai. Invaincus depuis le 8 février, les Troyens viennent d’enchaîner une quatrième victoire en six matchs face à Grenoble vendredi. Pourtant cela n’a pas été simple, contre une formation iséroise qui jouait sans doute sa dernière carte pour rester mathématiquement dans la course aux places qualificatives. Dans une rencontre qui s’est déroulée sur un faux-rythme, ce sont bien les Aubois qui ont ouvert la première brèche à la 40ème minute, grâce à la pépite maison Bryan Mbeumo (1-0), qui a ajouté un septième but à son compteur lors de ce championnat. Mais les Grenoblois n’ont rien lâché, et ont profité d’une grosse erreur de concentration de leur adversaire pour égaliser par l’intermédiaire de Lakhdar Boussaha (78ème). Pas abattus pour autant, les Champenois ont vite repris l’avantage cinq minutes plus tard, avec une superbe action à une touche de balle conclue par un ciseau de Rayan Raveloson (83ème). Le score en restera là, l’ESTAC a réalisé une très bonne opération, en revenant à égalité de points avec Lens, cinquième, et à un point de la quatrième place occupée par Lorient. Au vu de son calendrier (réception des deux Ajaccio, de Nancy et du Red Star, quatre mal classés) Troyes pourrait bien être l’équipe surprise de cette fin de saison.

Nancy retombe dans ses travers face à Valenciennes

A huit journées de la fin, il est temps que cette saison se termine pour Nancy, qui ne cesse de souffler le chaud et le très froid. Certes, au vu des premiers mois catastrophiques, le fait que les Nancéiens soient encore dans la lutte pour le maintien est déjà un miracle en soi, mais il n’empêche que les résultats en dents-de-scie doivent être particulièrement difficiles à vivre au sein du club. Après avoir enchaîné quatre succès consécutifs, les Lorrains se sont inclinés à Grenoble (1-0), et ont récidivé vendredi face à Valenciennes (0-2). Victime de Gaëtan Robail, l’homme providentiel du côté valenciennois en ce moment auteur d’un doublé (40ème, 94ème), l’ASNL a rechuté à la place de barragiste, avec deux points d’avance sur Béziers. Pas la meilleure manière de débuter le sprint final, dans lequel chaque rencontre vaudra très cher. Alain Perrin devra vite remobiliser ses troupes, car le déplacement à Clermont qui se profile risque d’être très compliqué à négocier. Du côté des Nordistes, il s’agit de la troisième victoire sur les quatre dernières rencontres. De bon augure avant d’affronter Troyes lors de la 31ème journée.

Oussama Abdeldjelil, joueur-clé de cette J30

Plusieurs candidats au titre honorifique de joueur-clé cette semaine, avec notamment Gaëtan Robail (Valenciennes) et Thomas Touré (Paris FC), tous deux auteurs d’un doublé avec leurs clubs respectifs. Mais notre choix s’est orienté sur Oussama Abdeldjelil, qui a lui aussi inscrit un doublé avec le Red Star à Orléans. L’ancien Choletais a fait forte impression, en permettant à son équipe d’espérer ramener une victoire de la Source, même si cela n’a pas suffi. Avec un score final de 2-2, les Orléanais ont enfoncé un peu plus les Franciliens, qui ne comptent que 23 points. Il n’en reste pas moins que l’apport d’Abdeldjelil au sein de l’attaque audonienne est indéniable, et s’il reste encore un tout petit espoir, il n’y est certainement pas étranger.


Les résultats

  • AC Ajaccio 1 – 1 Châteauroux
  • Béziers 0 – 0 GFC Ajaccio
  • Brest 0 – 0 Clermont
  • Nancy 0 – 2 Valenciennes
  • Niort 0 – 1 Sochaux
  • Orléans 2 – 2 Red Star
  • Paris FC 3 – 0 Auxerre
  • Troyes 2 – 1 Grenoble
  • Metz 2 – 1 Lorient
  • Lens 0 – 0 Le Havre

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 5 avril : GFC Ajaccio / AC Ajaccio, Clermont / Nancy, Grenoble / Orléans, Le Havre / Niort, Lorient / Béziers, Red Star / Brest, Sochaux / Paris FC, Valenciennes / Troyes

Samedi 6 avril : Auxerre / Metz

Lundi 8 avril : Châteauroux / Lens

 

Source image : leparisien.fr

Poster un commentaire

Aenean Aliquam consequat. nunc adipiscing libero tempus