Dortmund – Tottenham : les notes du match

Tottenham l’a emporté (1-0) au Signal Iduna Park face au Borussia Dortmund en huitième d efinale retrour de Ligue des champions. C’était mission quasi impossible pour les Allemands en vue de la qualification après la défaite (0-3) à l’aller à Londres, et le but de Harry Kane est venu tuer le semblant de suspens restant. Trève de bavardages, places aux notes !

Les notes de Dortmund

Bürki (5): Presque rien eu à faire pendant 90 minutes et éliminé à la fin, sale soirée pour le cousin de Daphné.

Wolf (5) : Pas embêté, il a passé plus de temps à attaquer qu’à défendre en première période, même si il aurait pu provoquer un penatly sur Son, sur sa seule action défensive du match. Victime du changement tactique de Favre, il laisse sa place à Brunn Larssen à la 62e.

Akanji (4): Bien en place en première période, il s’est offert deux ou trois montées. Peu en vue car peu mis en danger en seconde.

Weigl (4): Couvre Kane sur le but, à part ça RAS. C’est dommage.

Diallo (4) : Lui non plus n’aura pas beaucoup défendu, mais à la différence de Wolf, son entente avec Guerreiro reste à parfaire.

Witsel (5) : Très bas, il aura réussi à complètement isoler Kane en première période. Plus haut après l’ouverture du score, il n’aura cependant pas réussi à apporter quelque chose en plus.

Götze (5) : À l’image de son équipe: offensif et flamboyant en première période, puis très marqué par le but de Kane.

Reus (6) : Extrêmement en jambe, s’il y en a un qui croyait à l’exploit c’est bien lui. Sa baisse de rythme en seconde période prouve qu’il n’avait vraisemblablement pas 90 minutes dans les jambes. Sorti à la place de Delaney pour le dernier quart d’heure.

Guerreiro (3): Rentré trop tard au match aller, peut être aligné trop tôt ce soir? Remplacé logiquement par Pulisic à 30 minutes de la fin.

Sancho (4): A fait tellement d’appel en profondeur que la défense londonienne l’aura plus vu de dos que de face

Alcacer (3): Moins en vue que ses comparses d’attaque car moins mobile.

Les notes de Tottenham

Lloris (7): Capitaine impeccable, gardien imperméable. Décisif en première période, il a ensuite tranquillement regardé Dortmund se heurter à sa défense.

Alderweireld (6): Le moins décisif des trois colosses de la défense centrale des Spurs, il aura quand même profité des errements défensifs d’Aurier pour participer à la fête.

Sanchez (7) : Solide physiquement, très juste dans ses courses défensive, parfait dans les airs, Alcacer a encore la trace de ses morsures sur les mollets.

Vertonghen (6): Homme du match à gauche à l’aller, il a rappelé aujourd’hui que son vrai poste est défenseur central

Aurier (3): Se fait passer pour un défenseur depuis tant d’année… Serge le Mytho

Davies (7): D’abord précieux en première période car très sollicité, il a plutôt bien géré Pulisic ensuite.

Winks (4): Si Tottenham a peiné à se relancer correctement en première période, c’est en partie à cause de lui. Imprécis et rarement bien placé, il a été victime d’un problème à la cuisse et a été remplacé par Dier avant l’heure de jeu.

Sissoko (6): Pas toujours juste techniquement, il a compensé avec son impact physique, comme souvent. Plus à l’aise en seconde période, et passeur décisif pour Kane.

Eriksen (5) : Précieux défensivement, pas toujours inspiré offensivement. Remplacé par Rose en fin de match.

Son (5): Confronté à une pénurie de ballon, il est beaucoup redescendu pour palper un peu le cuir. Trop peut-être pour apporter un réel danger offensif. Remplacé par Lamela à la 69e.

Kane (6) : D’abord pressenti pour jouer le rôle de Tom Hanks dans le remake de “Seul au monde”, mais sans ballon pour lui tenir compagnie, il a tué le suspens dès le début de la seconde période.

 

Crédit photo de couverture: AFP

A propos de l'auteur

Diplômé ESJ Paris, journaliste foot, passé par le Paris Normandie. L'important n'est pas d'avoir raison, mais de l'argumenter. Rabiot est surcôté

Poster un commentaire

in Donec dictum fringilla mattis sem, quis Nullam ultricies