NBA

Draft NBA : LaMelo Ball n’est pas que le frère de Lonzo

Ce n’est, peut-être, pas le joueur le plus talentueux de cette draft mais LaMelo Ball est assurément le joueur plus médiatique et le plus populaire. Frère de Lonzo, fils du sulfureux Lavar, il a déjà joué en Lituanie et en Australie à seulement 19 ans ! Dans une visioconférence Zoom, LaMelo Ball est donc revenu sur son parcours et ses relations avec sa famille. Évidemment, il a évoqué ses attentes pour la draft de demain où il pourrait être sélectionné en numéro 1 !

Une carrière atypique

LaMelo Ball a donc un parcours atypique, surtout pour un américain. Après une pige en Lituanie à seulement 16 ans, il a zappé la case NCAA pour jouer dans le championnat australien la saison dernière. Pour le plus jeune des frères Ball, ce choix était calculé. Cela ne devrait donc pas lui porter préjudice pour sa carrière NBA : “Jouer en Australie n’était pas un pari mais un choix assumé. J’ai beaucoup progressé dans cette ligue professionnelle et cela devrait me servir pour mon adaptation en NBA“. Il a également précisé qu’il avait eu l’occasion de côtoyer RJ Hampton, exilé en Nouvelle-Zelande pour les mêmes raisons que LaMelo Ball.

 

Une famille très présente

C’est l’autre aspect atypique de sa jeune carrière. LaMelo a déjà un frère qui joue en NBA (Lonzo Ball est actuellement le meneur des Pelicans) et un père très présent qui fait beaucoup parler de lui. Lors de cette conférence de presse sur Zoom, sa famille a d’ailleurs été au centre de beaucoup de questions.

Son entente avec son frère est évidemment très importante pour lui. Mais il compte bien se faire un prénom en NBA : “Jouer, un jour, avec mon frère serait évidemment un rêve mais je ne veux pas être comparé à lui. LaMelo n’est pas Lonzo.” Enfin, concernant l’influence de son père dans son processus de draft, il a semblé un peu énervé par cette question. Le choix de New-York et de son gros marché ferait notamment saliver Lavar Ball. Pour le joueur, même si sa relation avec son père est très forte, elle n’influence pas ses choix en vue de la prochaine draft.

LaMelo Ball et son frère Lonzo seront-ils un jour réunis en NBA ? (crédit photo: NYPost.com)

 

LaMelo Ball futur n°1 de draft

Ce qui est sur, c’est que LaMelo ne ressent pas la pression d’être appelé en premier dans la nuit de Mercredi à Jeudi. Selon ses mots, il est “le joueur idéal pour le first pick”. S’il est choisi en premier, il prendra donc la direction du Minnesota. Une destination qui lui conviendrait : “les contacts et le workout ont été bons avec les Wolves. Je pense pouvoir faire un bon duo avec D’Angelo Russell. Il pourrait avoir le rôle de scoreur et moi de créateur.”

Si les Warriors (2ème choix) ou les Hornets (3ème choix) sont également intéressés par LaMelo Ball, c’est Détroit qui a montré le plus d’intérêt pour le joueur. Les Pistons ont besoin d’un meneur et le profil du joueur leur plairait beaucoup. Interrogé sur son workout avec Détroit, le joueur a confirmé que tout s’était très bien passé. Problème, les Pistons ne possèdent que le septième choix de la draft. S’ils veulent avoir une chance de mettre la main sur LaMelo, ils devront donc monter dans la draft. Les Warriors ou les Hornets pourraient être intéressés par un tel échange. Dans ce cas, LaMelo Ball pourrait commencer sa carrière NBA du côté de Motor City.

Si sa future destination est encore inconnue, LaMelo devrait être sur le podium de la prochaine draft. Un podium qu’il devrait partager avec Anthony Edwards et James Wiseman. En tout cas, plus qu’un joueur, sa future franchise devra gérer l’attraction LaMelo Ball !

 

Crédit photo: NBA.com

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut consectetur adipiscing ut libero non suscipit dictum justo Praesent