Basketball

Draft NBA : Tyrell Terry entre Brooklyn et Manhattan ?

Tyrell Terry

Interrogé sur ses workouts et ce qu’il pourrait apporter à une franchise NBA après sa Draft via une visioconférence, Tyrell Terry semble plus que jamais parti pour atterrir dans une des deux franchises new-yorkaises.

Comme une odeur de pomme

À moins de quarante huit-heures de la Draft NBA 2020, Tyrell Terry s’est plié à l’exercice des questions des médias. Si le meneur issu de Stanford est plutôt attendu en fin de premier tour, sa popularité auprès de certaines franchises pourrait lui faire gagner quelques places. D’après ses dires il s’est beaucoup entretenu avec les deux franchises new-yorkaises, les Knicks et les Nets. Si la première citée n’a eu droit qu’à un entretien Zoom et s’en est même vu refusé un second, la seconde a pu voir plus en détail le potentiel de Terry. Le joueur a rencontré Sean Marks, GM de la franchise, ainsi que des scouts au cours d’un entretien et d’un workout qui se sont très bien passés.

Il a également été en contact avec les Suns, le Jazz ou encore les Sixers, mais Brooklyn fut bien la franchise qui revint le plus souvent dans la discussion. Lorsqu’un journaliste lui a demandé de quelle façon il pourrait apporter à une telle franchise, Tyrell Terry est resté assez évasif : “Je ferai ce que je sais faire, j’essaierai d’apprendre auprès des vétérans de l’effectif“.

Plus qu’un shooteur

Si l’une des principales qualités de Tyrell Terry est sa capacité à finir en Catch & Shoot, cela ne fut pas un point abordé lors de la visioconférence de ce mardi. D’autres aspects de son jeu ont en revanche été évoqués, comme sa défense dans le périmètre. À la suite d’une question sur le Jazz, il a expliqué que l’une de ses principales qualités de ce côté du terrain serait son énergie. Mesurant à peine 1m90, il est conscient de devoir s’appuyer sur d’autres qualités que son physique.

Néanmoins, il a indiqué que l’un des points qu’il travaillait le plus actuellement était justement son physique et sa force. Point clé pour faire la transition vers la Grande Ligue, il a assuré qu’il avait progressé. Terry a également indiqué avoir amélioré son stepback et sa création d’espace, deux éléments qui agrandiraient un peu plus son arsenal offensif.

Un fan de Kobe qui s’entraîne dur

Pour se faire sa place dans une rotation NBA, il faut souvent être exemplaire. Cette donnée, Tyrell Terry le sait très bien et fera tout pour satisfaire ses coéquipiers :”Je serai le premier arrivé à la salle et le dernier à en partir ; je veux gagner (dans ma future franchise, NDLR) le respect des vétérans“. Une éthique de travail qui sera forcément appréciée, lui qui voudra être “le meilleur coéquipier en sortie de banc”.

Cette mentalité, le joueur l’a trouvé dans l’un de ses idoles de jeunesse. Grand fan de Steve Nash pour son jeu, il admirait également, comme une grande majorité des basketteurs de sa génération, la volonté et l’amour du jeu de Kobe Bryant. La passion débordante du Black Mamba pour le basket aura donc un nouvel adepte en NBA dès la nuit prochaine.

Annoncé en fin de premier tour, Tyrell Terry semble donc assez proche de Brooklyn. Cependant, rien n’est garanti lors de la Draft et une autre franchise pourrait jeter son dévolu sur un joueur qui a tout du futur steal.

Crédits Photo en Une : Icon Sportswire via Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dapibus felis risus. neque. id, dolor. risus massa Praesent justo dolor