Foot US

Draft NFL 2021 : les cinq joueurs de ligne offensive à suivre

Draft NFL

À l’approche de la draft NFL, We Sport vous propose cinq joueurs par poste qui devraient animer les nuits du 29 avril au 1er mai. Après les quarterbacks et les receveurs, place à la ligne offensive !

Penei Sewell (OT, Oregon – Sophomore)

Draft NFL

Penei Sewell, l’autre talent générationnel de cette cuvée 2021 ? (Crédits : Gary Breedlove | 247Sports)

Peut-être le plus grand talent de cette cuvée en-dehors des quarterbacks et de la frénésie qui les entoure. Né dans les Samoa américaines, Penei Sewell est une véritable muraille sur le côté aveugle de la ligne offensive. Avec un physique qui ne passe pas inaperçu (près de 2m00 et 150kg), cette force de la nature s’est rapidement imposée comme un des meilleurs à son poste en NCAA, remportant notamment l’Outland Trophy, récompensant le meilleur lineman offensif du pays, et étant élu All-American à l’unanimité en 2019.

Si le gabarit et la force de Penei Sewell font tourner les têtes, il ne faut pas négliger les autres aspects de son jeu. Mobile et agile pour sa taille et son poids, il possède aussi un jeu de jambes et des mains dites violentes, combinant presque tous les atouts requis pour protéger le côté aveugle de n’importe quel quarterback en NFL lors des quinze prochaines années. Leader vocal à Oregon à tout juste vingt ans il est attendu dans le top 5, preuve que son absence des terrains en 2020 n’a pas fait baisser sa cote, juste après la course aux quarterbacks qui s’annonce dans le top 3.

Ses statistiques en 2019 (14 matchs, opt-out en 2020) : 927 snaps, 0 sack concédé, 7 pressions (2 QB hits, 5 QB hurries)

Ses statistiques en NCAA (21 matchs) : 1377 snaps, 1 sack concédé, 14 pressions (3 QB hits, 11 QB hurries)

Son palmarès : All-American First Team (2019), Outland Trophy (2019), Morris Trophy (2019), Co-Polynesian College Football Player of the Year (2019)

Rashawn Slater (OT, Northwestern – Junior)

Draft NFL

Un deuxième joueur de ligne offensive dans le top 10 de la prochaine draft ? (Crédits : Sports Illustrated)

Tackle droit puis tackle gauche à l’université, Rashawn Slater est un joueur polyvalent qui a su prouver sa valeur au cours de son cursus à Northwestern. Doté d’une excellente technique ainsi que d’une mobilité intéressante, il a su se montrer utile sur le jeu de passe mais aussi contre la course grâce à sa capacité à décrocher au bon moment. Légèrement moins puissant que la moyenne, ses qualités sont toutefois largement suffisantes pour ne pas le considérer comme un potentiel top 10 de la prochaine draft.

Également absents des terrains en 2020 à cause de la crise sanitaire, Rashawn Slater répondrait aux besoins de la grande majorité des franchises ayant des besoins sur la ligne offensive. Si l’on vous parlait de sa polyvalence juste avant, il faudra toutefois qu’il réussisse à trouver son poste définitif chez les professionnels, lui qui pourrait débuter en tant que guard et que certains observateurs verraient même évoluer au centre de la ligne.

Ses statistiques en 2019 (11 matchs, opt-out en 2020) : 787 snaps, 0 sack concédé, 5 pressions (1 QB hit, 1 QB hurry)

Ses statistiques en NCAA (25 matchs) : 1835 snaps, 2 sacks, 21 pressions (2 QB hits, 19 QB hurries)

Son palmarès : —

Christian Darrisaw (OT, Virginia Tech – Junior)

Draft NFL

Christian Darrisaw, solution parfaite sur le côté aveugle ? (Crédits : Virginia Tech University)

Peu coté à sa sortie du lycée – Virginia Tech était la seule université à lui faire une offre – Christian Darrisaw a su révéler tout son potentiel en NCAA. Joueur très fiable sur les extérieurs de la ligne, il possède un bon centre de gravité, un équilibre impressionnant et un déplacement latéral post-snap qui font de lui un joueur redoutable contre la passe. S’il s’appuie peut-être un peu trop sur son physique, il n’en reste pas moins un joueur intelligent qui devra tout de même travailler sa technique.

Attendu assez haut dans la draft, le voir glisser plus loin que la vingtième place serait une énorme surprise, Christian Darrisaw devra toutefois espérer dans une franchise qui colle avec son style de jeu. Bien meilleur contre la passe que contre la course, il pâtirait de tomber dans une attaque centrée sur le jeu au sol même s’il a réussi à s’adapter à ce style de schémas avec les Hokies.

Ses statistiques en 2020 (10 matchs) : 669 snaps, 0 sack concédé, 6 pressions (6 QB hurries)

Ses statistiques en NCAA (35 matchs) : 2317 snaps, 7 sacks concédés, 28 pressions (7 QB hits, 21 QB hurries)

Son palmarès : All-ACC First Team (2020)

Alijah Vera-Tucker (OL, USC – RS Junior)

Draft NFL

Alijah Vera-Tucker, le couteau-suisse de la ligne offensive (Crédits : Yahoo! Sports)

On vous parlait de la polyvalence de Rashawn Slater, mais que dire de celle d’Alijah Vera-Tucker ? Initialement guard pour ses deux premières saisons à USC, il a été déporté (avec succès) sur la gauche de la ligne en 2020. Il était bon en guard et il a l’air encore meilleur en tant que tackle ! disait de lui un scout d’une franchise AFC, prouvant que cet enfant d’Oakland fait déjà tourner les têtes.

Tout de même appeler à jouer à l’intérieur chez les professionnels, il pourrait néanmoins dépanner une franchise en manque de solution sur n’importe quelle position. Mobile, intelligent et toujours en mouvement, ce Californien de naissance fait saliver plus d’un observateur, jusqu’à être comparé à Marshall Yanda par l’ancien joueur Willie McGinest. Comme pour Christian Darrisaw, le voir sortir du top 20 semble littéralement impensable.

Ses statistiques en 2020 (6 matchs) : 466 snaps, 4 sacks concédés, 4 pressions (2 QB hits, 2 QB hurries)

Ses statistiques en NCAA (28 matchs) : 1533 snaps, 5 sacks, 11 pressions (3 QB hits, 8 QB hurries)

Son palmarès : All-Pac-12 Second Team (2019)

Teven Jenkins (OT, Oklahoma State – RS Senior)

Draft NFL

Teven Jenkins, leader du deuxième tiers sur la position ? (Crédits : Sports Illustrated)

Si les quatre premiers noms cités sont indiscutablement des top 20 en puissance, il semble y avoir un léger gap avec le peloton de poursuivants. Pourtant, Teven Jenkins émerge de plus en plus comme le cinquième joueur de ligne offensive qui entendra son nom lors de la cérémonie à venir. Seul senior de ce top 5, il a su prouver du côté de Stillwater qu’il faudrait compter sur lui en NFL.

Joueur puissant avec des mains violentes et très agressif, il s’est affirmé comme l’un des meilleurs joueurs de ligne en situation de course de cette cuvée. Si la longueur de ses bras et son niveau contre la passe posent quelques questions, comme sa capacité à évoluer sur les extérieurs et à éviter un repositionnement en tant que guard, le natif de Topeka, Kansas, est prêt à contribuer dès son arrivée en NFL et à s’installer en tant que titulaire dès son premier match.

Ses statistiques en 2020 (7 matchs) : 448 snaps, 0 sack concédé, 4 pressions (2 QB hits, 2 QB hurries)

Ses statistiques en NCAA (32 matchs) : 2324 snaps, 2 sacks concédés, 30 pressions (3 QB hits, 27 QB hurries)

Son palmarès : —

Mentions spéciales : Liam Eichenberg (OT, Notre Dame), Wyatt Davis (OG, Ohio State), Dillon Radunz (OT, North Dakota State), Samuel Cosmi (OT, Texas), Jalen Mayfield (OT, Michigan)

Crédits image en une : Brian Rothmuller/Icon Sportswire via Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire