NHL

Draft NHL 2022: résumé et ce qu’il ne fallait pas rater

Tous les encadrements des équipes de la ligue nord-américaine de hockey étaient réunis au Bell Center de Montréal le 8 juillet dernier pour la Draft NHL, vrai évènement de l'intersaison après le sacre de l'Avalanche du Colorado il y a moins de deux semaines. Avec les Canadiens de Montréal qui détenaient le luxe du premier choix de la cérémonie, retour sur une soirée qui a scellé le destin de futurs talents de la Ligue et dessiné les contours de la prochaine saison.

Slafkovsky en numéro 1, les Canadiens misent sur un Slovaque

Avec le choix du roi au début de la soirée, le staff des Canadiens de Montréal a décidé de miser sur un Slovaque, Juraj Slafkovsky. Né le 30 mars 2004, le désormais ex-joueur du TPS en ligue finlandaise a déjà montré de très belles choses sur la scène internationale. Plus jeune joueur à prendre part au tournoi olympique des Jeux Olympiques 2022 de Pekin, il avait marqué les esprits, à seulement 18 ans, avec sept réalisations en autant de rencontres.

Ayant salué son futur coéquipier Nick Suzuki, le Slovaque fera donc ses débuts avec la lanterne rouge de la NHL cette année et une saison désastreuse pour les Canadiens avec seulement 22 victoires en 82 rencontres.

La surprise Nemec rejoint les Devils

Salué par Shane Wright et Logan Cooley lors de sa sélection par Montréal, Juraj Slafkovsky avait grillé la route à deux des principaux favoris pour devenir numéros 1 de la Draft. Pourtant, à la surprise générale, c'est un second joueur européen, le second Slovaque, qui sera désigné par Kate Madigan pour rejoindre comme son compatriote la NHL, débarquant dans le New Jersey en surfant sur la vague de son très bon championnat du monde.

Les Américains Wright et Looney ensuite désignés

 Prédits pour être parmi les grands favoris de cette Draft, Logan Cooley est choisi en troisième par les Coyotes de l'Arizona avant que Shane Wright ne fasse le bonheur du jaune Kraken de Seattle.

Un désamour chronique pour les gardiens, les espoirs canadiens toujours au top

Avec onze centres, six ailiers droits et autant d'ailiers gauche ainsi que neuf défenseurs, cette Draft 2022 est cohérente avec les précédentes avec une importance donnée aux centres pour le rôle essentiel de ce poste dans le collectif au hockey.

Pour les gardiens, aucun des postulants à la Draft n'a été choisi lors du premier tour, symbole de la satisfaction actuelle des coachs de la ligue ainsi que des besoins intrinsèquement plus importants pour les autres postes.

Première nation représentée lors de cette Draft 2022, le pays au drapeau à l'érable a envoyé 11 de ses ressortissants dans les différentes équipes de la Ligue et fait donc toujours office de pourvoyeur de jeunes talents. L'Europe a également été plutôt sollicitée avec les deux premiers choix de cette édition et notamment cinq Suédois, preuve une nouvelle fois des progrès réalisés dans la formation qui sont bel et bien compris outre-Atlantique.

A près de trois mois de la reprise de la saison en octobre prochain et un affrontement entre les Predators de Nashville et les Sharks de San José, le mercato ne fait que démarrer en NHL où les mouvements sont déjà très importants et pourraient s'intensifier dans les prochaines semaines avant de démarrer la préparation de la prochaine saison.

 

 

Dernières publications

En haut