Drame à Houston ! Les Rockets ont été battus…

0
Ligue 1

Qui l’aurait cru ? Cette nuit les Rockets affrontaient les Raptors dans le cadre de la NBA. Si les bookmakers et les puristes voyaient Houston s’imposer, ils l’ont eu dans le baba (jusqu’à l’estomac à mon avis). Quand on regarde les statistiques des Rockets, rien ne montre qu’ils ont perdu, et pourtant… James Harden a marqué cette nuit pas moins de 38 points, 6 rebonds et 11 passes décisives. Si le barbu a des stats persos incroyables, Trevor Ariza le suit avec 20 points, 8 rebonds et 2 passes décisives. Alors quand on voit ces résultats personnels on se demande : mais que s’est t’il passé ? Regardons le match d’un peu plus près.

Le premier quart temps, sans souci pour les Rockets

Tout se passait à peu près bien pour Houston en ce début de match. Harden avait la main chaude, il score à tout va ! 16 points pour l’arrière ! Le match est d’entrée très serré, avec certes une envolée à la 11 eme minute où les Rockets mènent au score par 8 points, mais les Raptors ont su revenir quasiment au score à la toute fin du premier temps de jeu grâce à un très bon jeu d’équipe. 33-31.

 La suite, on la connait !

Ils s’appellent DeRozan, Miles, Lowry ou encore Anunoby. Ces noms ne vous laissent pas indifférent ?

Ils ont été tout simplement monstrueux, bestiaux. Juste avant la mi-temps, les Raptors ont sorti leurs griffes ! Les deux noms qui reviennent et qui marquent ce deuxième quart temps sont DeRozan et Lowry. Les deux arrières ont mené leur équipe à bout de bras en enchaînant les paniers, les passes, les dribles !

Toronto a dominé ! Les statistiques parlent d’elles-mêmes ! 9 minutes de domination au score contre seulement 2 et des poussières pour l’équipe de James Harden. 13 paniers marqués sur 18 tentés, soit 72 pourcent de réussite aux shoots globalement (10/12 aux deux points, 3/6 aux trois points ). Où est passée la défense des Rockets pour laisser autant de tirs ouverts ?

On remarque qu’il y a eu beaucoup de fautes techniques également. 20 lancers-francs pour Toronto dont 16 réussis ! Pareil de l’autre côté, 14 pour Houston, 11 inscrits. Le deuxième quart temps était tout simplement riche en intensité, on aime.

La deuxième mi-temps à sens unique ?

23666435_136826587080726_262599146_n

Houston coule. Ils ne reviendront plus au score, même pas une égalisation de leur part en cette deuxième partie de jeu. Même si la NBA est souvent remplie de surprise, on sent que le match est plus ou moins plié. La domination au niveau du score n’est pas folle, mais on sent une démotivation côté Houston malgré un Harden encore en jambe. Le dernier quart temps est catastrophique pour les Rockets qui font seulement un résultat de 26% de réussite aux tirs, pitoyable pour ces hommes en détresse. Maladroits ou défense en béton de Toronto ? Un peu des deux en fait. Suffisant pour les Raptors qui dominent sur le parquet. Houston ne reviendra plus, Harden ne la ramène pas en cette fin de match, DeRozan lui affiche un grand sourire !

Morale du match : Tu peux avec la plus grosse barbe de la ligue, marquer 38 points, t’appeler Harden, tu peux te faire enfler pas les Raptors dès le deuxième quart temps ! Toronto monte à la 4eme place de la conférence Est, Houston est deuxième de la conférence Ouest.

23666356_136826170414101_675609852_n

Les autres matchs de la nuit :

Les Celtics s’imposent logiquement contre les Nets 102-109 lors d’un match statistiquement serré. 25 points pour Irving, 19 pour Harris, dommage pour les Nets qui étaient proches de la victoire.

Les Spurs s’imposent eux aussi contre Dallas. 91-97.

Légère domination dans le premier quart temps, San Antonio mène juste d’un point, puis 39-44 à la mi-temps ! Sur ces scores de Pro À, rien de bien fou sur le parquet. Les 32 points de Aldridge aident son équipe à s’imposer.

 

Charlotte Gruszeczka

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here