Du haut niveau pour le sprint !

Ce sprint féminin de Ruhpolding a été très disputé aujourd’hui avec un 10/10 au tir obligatoire pour exister dans le classement, seul Dorothea Wierer et Marte Olsbu Roeiseland sont dans le top 10 avec une faute au tir. Le podium est composé de Anastasya Kuzmina, suivie par Lisa Vittozzi et Hanna Oeberg. 

La spécialiste l’emporte sur l’athlète la plus en forme.

Ce n’est un secret pour personne, le sprint c’est LA course de kuzmina et elle le prouve encore aujourd’hui en terminant sur la plus haute marche du podium. Cette victoire est d’autant plus impressionnante qu’actuellement Lisa Vittozzi paraissait imbattable à tous les niveaux. La différence entre les deux athlètes s’est faite sur les skis ,sur une piste dite “lente”, puisque toutes les deux ont fait le sans faute au tir avec des tirs rapides et engagés. 

Et côté français…

Pour les françaises cette course a permis à toutes de reprendre confiance en leurs tir qui était pour certaines instables ces dernières semaines. Cette fois c’est l’autre Anaïs, Nanass (Bescond) qui finit première française en terminant 5ème et s’offre une cérémonie des fleurs. Ensuite chose rare Anaïs Chevalier et Justine Braisaz terminent toutes les deux 7ème, vous avez bien lu elles possèdent exactement le même temps au dixième près. A retenir surtout le 10/10 pour Juju (Braisaz) qui en avait grandement besoin, elle qui doutait beaucoup de son tir depuis le début de l’année. Julia Simon se place 15ème avec un 9/10, une faute qui lui enlève sans doute le top 10 aujourd’hui. Ensuite Célia Aymonnier termine 28ème avec un 8/10 au tir, à rappeler que Célia vient du ski de fond donc le tir n’est pas encore quelque chose de naturel pour elle. Enfin Caroline Colombo toujours en rééducation suite à sa fracture ouverte de la cheville il y a un an et demi, signe son tout premier 10/10 en coupe du monde et termine à la 46ème place. Ce qui fait un total de 57/60 au tir pour les françaises, un très bon pourcentage. 

 

Notre regret sera qu’il n’y a pas de poursuite, suite à ce sprint mais nous aurons des relais à la place et les françaises auront à coeur samedi de se racheter de la contre performance de la semaine dernière. 

Crédit photo: vienna.at

Poster un commentaire

non ut quis, ipsum efficitur. Donec