Duel George – Oladipo, Bucks – Pelicans & des Rockets que personne ne peut arrêter.

Désormais vous le savez, le mercredi c’est présentation du programme ! Ce soir c’est retrouvailles et gros matchs !

Thunder – Pacers : Retrouvailles (01h00)

Elle sont là, les retrouvailles entre Paul George et les Pacers ! Un PG13 parti l’été dernier d’Indianapolis, symbolisant ce qui devait être une nouvelle page écrite par le squad de Nate McMillan, tandis que le All-Star partait à l’Ouest jouer le haut du panier de la conférence… Seulement, après deux mois de compétition, tout cela à goût d’amertume. Car cette équipe du Thunder est fébrile, trop instable et la mayonnaise ne prend pas, malgré le potentiel stratosphérique de l’équipe sur le papier, et notamment du Big Three Westbrook/George et Carmelo Anthony. 12-14 pour eux, c’est dur, et l’atmosphère devient pesante du côté d’Oklahoma, avec notamment un Billy Donovan décrié qui semble à court d’inspiration. Une nouvelle défaite ce soir plongerait doucement mais sûrement le Thunder vers la crise.

Les Pacers, eux, sont clairement dans la course de l’équipe la plus kiffante à voir jouer. Enthousiastes, jeunes, collectifs, les soldats du Midwest vivent un rêve éveillé depuis le début de saison, tout en en vendant aux fans toujours plus nombreux à s’amasser dans les gradins de la Bankers Life Fieldhouse, notamment dans le sillage d’un Victor Oladipo…transfuge d’OKC dans le trade de Paul Goeorge. L’arrière, qui fait aujourd’hui clairement partie de la discussion pour le All Star Game de janvier, est un véritable pyromane, aussi bien dans ses drives endiablés que dans ses bombardements derrière l’arc, en témoigne sa prestation exceptionnelle face aux Nuggets dimanche soir ou le 4 des Pacers a fait parler la poudre en explosant son career high (47 pts), tout en se permettant une clutchitude Irvingienne (7 points dans l’overtime).  Paul George est prévenu, la nouvelle coqueluche de l’Indiana est en fusion. Le duel, entouré d’autres protagonistes en forme comme Myles Turner, Thaddeus Young et l’inévitable Russel Westbrook, s’annonce olympien.

Clippers- Magic : Match interminable en approche (01h00)

Autre match, autre contexte. Dans ce duel d’équipes en méforme et surtout décimées par les blessures, avec notamment le running gag Danilo Galinari du côté des visiteurs du soir, ce match entre Clippers, dixième de l’Ouest et affichant un bilan de 10-15, et le Magic, douzième de l’Est avec un bilan de 11-17, risque d’abîmer la rétine des courageux qui ouvriront le NBA Pass et tomberont sur ce match.

Du côté du Magic, la fête est finie. Equipe surprise du début de saison, les coéquipiers d’un Evan Fournier lui aussi tombé au combat sont clairement rentrés dans le rang depuis quelques semaines, pas aidés de plus par les blessures de cadres comme l’excellent Aaron Gordon et Evan Fournier, blessures qui s’étendent aussi à la second unit puisque les cols bleus comme Terrence Ross, Aaron Affalo ou le prometteur Jonathan Isaac ne pourront assister la paire Nikola Vucevic et Jonathon Simmons qui représenteront les principales armes offensives de l’escouade de Franck Vogel.

Cependant, côté Clippers, la situation n’est pas bien plus reluisante, bien qu’un peu plus positive grâce aux victoires acquises récemment, surtout celle face aux Wizards de Bradley Beal. La reprise en main de DeAndre Jordan, et les retours de blessure de Milos Teodosic, dont le duo avec l’ancien Team USA sur pick and roll est extrêmement prometteur et celui, court mais intense, de l’international italien Danilo Galinari (qui sera absent ce soir), permettent à la team de Doc Rivers d’espérer retrouver un strapontin plus en phase avec les objectifs de début de saison.

Grizzlies – Wizards : Ours adoptifs (01h00)

Là aussi, duel d’équipes qui déçoivent, mais pas de la même manière. Si les Wizards, 6e de l’Est, sont dans la course, on ne peut nier qu’on attendait mieux de la part de la team de la Maison Blanche. Battus hier par les Nets, les coéquipiers de Bradley Beal soufflent le chaud et le froid, capables de prestations solaires comme face aux Bucks et d’autres fadasses. La réception de Memphis doit permettre aux joueurs de Scott Brooks, qui pourront compter sur le retour de John Wall à la mène, de se rassurer avant un calendrier hardcore prévu pour fin décembre, avec notamment les affrontements attendus face aux Cavs et aux Celtics.

Des Grizzlies qui eux, ne sortent toujours pas du brouillard. Dans une ambiance toujours aussi pesante, les coéquipiers de Marc Gasol naviguent à vue, et ne pourront de plus pas compter sur Tyreke Evans ce soir, l’arrière étant pourtant un des seuls joueurs au niveau depuis le début de saison. Difficile de prévoir ce que cette équipe, qui nous avait pourtant habituée à un fighting spirit capable d’embêter les plus grosses cylindrées de la Ligue les saisons précédentes, sera capable de produire à court terme. Réponse ce soir du côté de la Capital One Arena.

13 12 beal vs grizz Space City Scoop.jpg

Crédit photo : Space City Scoop

Nuggets – Celtics : Attention aux pépites. (01h30)

Plus d’enjeu déjà, les Nuggets sont au coude à coude avec les Wolves pour laquatrième place, tandis que les Celtics fuient le courroux des Cavs qui sont sur leurs talons pour la première place de l’Est. Mais les Celtes sont verts de rage suite à leur défaite contre les Bulls, les Bulls oui. Brad Stevens pensait que mettre Kyrie au repos ne serait pas un problème face aux Bulls, loupé. Ce soir c’est le jeune Jokic qui veut la peau de Boston, mais ce ne sera pas si facile. Car, malgré qu’Al Horford ne soit pas le meilleur défenseur que la Ligue ait connue, la défense verte est tellement acérée que mêmes les meilleures gâchettes échouent face aux Celtics. Opération rachat pour les C’s, face à des Nuggets quelque peu démunis.

Trail Blazers – Heat : Supsens. (01h30)

Même bilan, mais pas même combat. Car avec 13 victoires pour 13 défaites, les Blazers sont sixième à L’ouest, alors que le Heat est dixième à l’Est. Triste sort. On sentait jusque là les Blazers très sereins, mais ce n’est plus vraiment le cas depuis quelques matchs. Série de 5 défaites pour eux. Alors que le Heat alterne succès et échecs. Victoire ou défaite pour eux ce soir ? Fin de la série noire pour les Blazers ? Réponse cette nuit !

13 12 lillard vs heat The Boston Globe.jpg

Crédit photo : The Boston Globe

Jazz – Bulls : Pas de fausse note. (02h00)

Comme dit précédemment, les Bulls viennent de faire chuter les grands Celtics, mais Chicago reste tout de même une des pires équipes actuelles de la ligue, pas de panique. Et même si le Jazz reste sur 3 défaites, il serait étonnant de voir Utah s’incliner. Surtout que les Bulls se retrouveraient avec deux victoires en deux matchs, en back-to-back d’autant plus, chose que le cerveau humain n’est pas encore capable de concevoir.

Bucks – Pelicans : Les Daims chez les Oiseaux. (02h00)

Gros clients, oui. JE DIS OUI. On connaissait la puissance de la raquette des Pelicans, mais connaissiez vous le reste ? Et bien ils sont sortis de l’ombre contre Houston, dans une défaite. On a pu assister à un match avec : Rajon Rondo en triple-double : 13 points, 12 rebonds, 12 passes ; E’Twaun Moore : 36 points à 15/20 ; Jrue Holiday : 37 points à 16/21. Et un petit DeMarcus à 24 points, 14 rebonds pour rigoler. Comme quoi on peut s’énerver chez les Pels. Mais en face c’est Giannis qui débarque avec un backcourt toujours aussi affûté. 6 wins sur les 7 derniers matchs, et la défaite est contre Boston, on peut donc affirmer que ça roule à Milwaukee. Le vainqueur du match sera couvert d’or, et le vaincu jeté aux crocodiles !

13 12 giannis vs daivs CBS Sports.jpg

Crédit photo : CBS Sports

Raptors – Suns : Plus de Soleil. (03h00)

Pas vraiment besoin d’explication la-dessus non plus. Des Raptors une nouvelle fois réguliers et dangereux. Des Suns toujours en difficultés, d’autant plus que Devin Booker est absent, trop compliqué pour Phoenix. Pas de gloire dans l’Arizona.

Hornets – Rockets : Tchoutchou ! (03h30)

16 victoires en 17 matchs pour les Rockets, la dernière défaite remontant au 14 novembre. On se frotte les mains dans le Texas, on pense au titre. Charlotte ne sont pas vraiment un danger pour eux. On rigole un peu moins en Caroline du Nord. Une nouvelle défaite, voilà ce qui attend les Frelons, désolé messieurs. Le train de Houston en direction des Finales NBA vient de partir, escale dans la baie de San Francisco programmée afin de savoir si le voyage peut continuer d’ici quelques mois !

A propos de l'auteur

Le Heat avant, le reste après ! @NathChatelain

Poster un commentaire

vulputate, dolor ut ipsum Phasellus accumsan tristique consectetur Aenean et,