Dylan Teuns fait coup double sur la deuxième étape du Dauphiné

0

Sur cette deuxième étape Auvergnate de ce Dauphiné, la course a été très animée sur ce parcours difficile avec beaucoup d’humidité. Dylan Teuns (Bahrain Merida) a apporté un quatrième succès cette saison devant Guillaume Martin (Wanty Groupe Gobert).

Tout d’abord, on a vu une première belle échappée composée de 13 coureurs. Ce groupe était composé à la fois de leaders et de baroudeurs avec Haig (Mitchelton), Cosnefroy (AG2R), Alaphilippe,Cavagna (Deceuninck), Buchmann,Mühlberger (Bora), Izagirre (Astana), Fernandez (Movistar), Gaudu (Groupama-FDJ), Kuss (Jumbo), Hagen (Lotto-Soudal), De Marchi (CCC) et Dumoulin (Sunweb).

Mais derrière, la formation Ineos est obligée de rouler pour éviter que ce groupe prenne trop d’avance. L’écart a peiné à dépasser les 1 minute 30.

Ensuite, le groupe de tête s’est disloqué plusieurs fois avant d’être repris par un peloton amaigri à moins de 40 kilomètres du but.

Cependant, les offensives ont continué avec la formation d’une nouvelle échappée. Les attaquants étaient Gilbert, Vakoc (Deceuninck), Chérel (AG2r), Teuns (Bahrain), Pauwels (CCC), Martin (Wanty) et Power (Sunweb). Au sein du peloton, après un relai de l’EF Education First, Ineos a du mal à contenir les fuyards. Puisqu’un groupe de contre s’est constitué avec Molard (Groupama), Lutsenko (Astana), Politt (Katusha) et Atapuma (Cofidis).

Puis, les équipiers de Michael Woods a imposé un gros rythme dans le peloton des leaders dans la Côte de Saint-Victor-sur-Arlanc. Ce tempo a été fatal au maillot jaune Edvald Boassen Hagen ainsi qu’à Barguil (Arkea). Au sommet de cette côte, Pinot (Groupama), Froome (Ineos), Yates (Mitchelton), Quintana (Movistar) et Woods (EF Education First) ont tenté de fausser compagnie aux autres prétendants au général comme Porte (Trek), Buchmann (Bora), Bardet (AG2r), Martin (UAE) ou Kruijswijk (Jumbo).

Par la suite, Teuns (Bahrain) et Martin (Wanty) se sont isolés à l’avant. Dans le groupe des leaders, on s’est attaqué ce qui a obligé Poels et Froome (Ineos) à travailler pour revenir sur les contre-attaquants.

 

 

Enfin, au sprint, Dylan Teuns (Bahrain Merida) l’a emporté devant Martin (Wanty Groupe Gobert). Le Belge a fait coup double pour prendre le maillot jaune. Le premier groupe des favoris est arrivé avec 13 secondes de retard. Jakob Fuglsang (Astana Pro Team) a pris la troisième place pour prendre quelques bonifications. Le groupe “Bardet” est passé avec 44 secondes de retard.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here