Échecs – Candidats 2020 : Une édition remise en cause

0

Ces dernières semaines ne sont pas de tout repos dans le monde des échecs. En effet, à l’approche du tournoi des candidats, mis en pause ce matin, plusieurs événements remettaient en cause le déroulement du tournoi. Petit passage d’horizon rapide.

Une wild card critiquée par son obtenteur

Dans une interview accordée il y a trois mois à un média russe, le joueur wild card de la compétition, Kirill Alekseenko, a lui même fait part de son avis sur ce procédé. “Je suis également d’avis que la wild card du Tournoi des candidats devrait être abolie et que tous les participants devraient passer par une qualification sportive.”

Un témoignage sur le fait que sa qualification a directement fait passer à la trappe Maxime Vachier-Lagrave, qui n’avait pas réuni les points nécessaires pour la qualif.

Un tournoi coûte que coûte organisé par la FIDE

Malgré les mesures effectuées par les instances internationales pour le coronavirus, la FIDE a maintenu l’édition 2020 à ses dates de départ. Une décision fortement controversée par certains participants. D’autant plus que certains d’eux n’étaient pas dans les meilleures conditions pour se présenter.

Des joueurs avec une préparation biaisée

En effet, un des deux grands maîtres chinois participant a passé une quatorzaine de confinement suite à l’épidémie. Ding Liren , lui, réside au Japon et n’était pas retourné en Chine depuis fin 2019. Cependant, cela a tout de même remis en question la préparation et leur motivation quant à se présenter au tournoi. Pouvoir franchir le sol russe ne fut pas une mince affaire également.

Dans le cas de Fabiano Caruana, qualifié d’office car finaliste de l’édition 2018 (6-9 contre Carlsen, dont 0-3 en rapide), ce sont plus les problèmes de transport qui se sont présentés. Pour autant, il a pu se préparer avec la ChessPro il y a quelques semaines tout de même.

Le cas Radjabov

Suite au coronavirus, des inquiétudes ont été émises par les participants. Teimour Radjbov, de retour aux Candidats pour la première fois depuis 2013, le champion du monde 2019 s’est retiré de la compétition. En effet, il a fait part de ses craintes quant aux risques causés par le coronavirus. La FIDE n’ayant pas apporté suffisamment d’arguments convaincants, il a préféré rester chez lui. C’est donc notre MVL national, plus haute réserve Elo en mars 2020, qui l’a remplacé.

La faute à la FIDE ?

Si l’on devait donner un coupable, il y en aurait plusieurs et aucun à la fois. Comme l’a rappelé la fédération internationale, cette dernière ne peut intervenir sur l’organisation du tournoi. Puisque le tournoi lui-même est organisé par la fédération Russe. Pour le reporter dès le départ, il aurait fallu que cette dernière donne l’indication à la FIDE pour réaliser l’opération.

Ce non-report oscille avec le fait que la Russie n’est pas un foyer d’épidémie au coronavirus. De plus, avec la faible démographie au km² du pays, il était facile de trouver un endroit confiné pour réaliser le tournoi. Un suivi médical régulier était réalisé et tout était contrôlé au millimètre près.

Ce n’est seulement qu’aujourd’hui 26 mars que le tournoi est interrompu, suite à la décision des instances gouvernementales russes d’arrêter son trafic aérien vers l’étranger. Suite à cela, il n’était pas possible de continuer la compétition, car les joueurs, qui sont pour la moitié étrangers au pays organisateur, n’auraient pu rentrer chez eux. Toutefois, il reste du temps pour terminer les 7 rondes restantes. Le match du challenger contre Magnus Carlsen ne se déroulera qu’en novembre. Il reste donc largement de marge pour s’organiser.

Revenir avec de meilleures motivations et préparation

Pour conclure, il est important de rappeler que certains joueurs n’étaient pas dans le mood nécessaire pour être focalisé sur leur jeu. Cela se ressentait dans certaines parties, à l’image de Grichuk et son 7/7 en nul. Ce dernier avait même déclaré qu’il n’avait pas la motivation de jouer après la ronde 5.

Il y a plus important à penser pour le moment et c’est logique. Le tournoi des Candidats était le seul tournoi maintenu. Tous les Open ont été reporté à ce jour. C’est le moment de jouer la sûreté et suivre les autres sports dans la mise en place d’un gel des activités. Quitte à ce que cela ne crée des gros calendriers. Il y aura toujours le temps de se reprendre plus tard. Avec des joueurs en meilleure forme. Et droits dans leurs bottes.

Même sans Candidats, il y a toujours une manière de faire des échecs. Suivez les tournois sur Chess.com ou Lichess et amusez-vous face à vos amis. Egalement, suivez les streams du NM Kevin Bordi soit sur son stream perso, soit sur ChessComFR, qui propose des parties pédagogiques. Restez chez vous et appliquez les gestes barrières !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here