Féminin

En Avant Guingamp – 17 matchs de suspension pour Frédéric Biancalani

L’entraineur des féminines de l’En Avant Guingamp ne s’attendait probablement pas à une telle sanction. Pourtant, Frédéric Biancalani écope de 17 matchs de suspension suite à ses propos déplacés envers le corps arbitral lors de la défaite face à Dijon. 

Déjà en difficulté à travers ses résultats en D1 Arkema, l’En Avant Guingamp vient d’apprendre la sanction de son coach Frédéric Biancalani : 17 matchs de suspension. L’entraineur n’est pas le seul à subir une lourde sanction puisque Marlène Bouédec, manager et responsable Covid du club écope quant à elle de 15 matchs, pour les mêmes faits.

En effet, lors de la rencontre face au DFCO, Biancalani s’était montré particulièrement agacé par les décisions des arbitres, se permettant de les qualifier “d’abruties” qui “ne méritent pas d’arbitrer au plus haut niveau.” C’est donc de manière fort logique que ces arbitres ont dressé un rapport qui a terminé devant les instances de la FFF. Au-delà de ce comportement qui laisse à désirer, il n’est pas impossible que Frédéric Biancalani soit licencié pour faute grave, surtout lorsque l’on voit le ménage interne effectué à l’En Avant Guingamp.

Une décision devra donc être prise au sein du club pour savoir qui sera à la tête du banc de l’En Avant Guingamp. Contacté, Biancalani n’a pas répondu à nos sollicitations. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire