Ça roule…

Endurance – 24h de Daytona: Acura met fin à la domination de Cadillac

La voiture n°10 de Konica Minolta Acura ARX-05, piloté par Felipe Albuquerque, Ricky Taylor, Alex Rossi et Helio Castroneves, a remporté les 24h de Daytona.

Contre toute attente, Cadillac a chuté. Pourtant en engageant dans son terrain de jeu favori trois voitures, la firme américaine espérait continuer sa série de victoire sur l’ovale Floridien. Et jusque dans les derniers instants, la voiture engagée par le team Chip Ganassi luttait pour la victoire. Mais à 5 minutes de la fin, une crevaison a mis fins aux espoirs de la voiture #01 du Chip Ganassi.

La course dans la catégorie reine, le DPi (Daytona Prototype International),  s’est décanté dans les derniers instants. Déjà extrêmement regroupé durant toute la course, quatre DPi se retrouvent en 10s à moins de 30 minutes de la fin: la #10 piloté par Albuquerque, la #01 piloté par Van der Zande, la #55 piloté par Tincknell et la #48 piloté par Kobayashi. La lutte est d’ailleurs acharnée entre Albuquerque et Van Der Zande. La #10 a du mal dans le trafic, pendant que la #01 cravache. Mais cette grosse attaque va avoir un effet sur ses pneus. Et à 5 minutes du but, Van der Zande rentre dans la pit lane en crabe, roue arrière droite complètement détruite. Cet incident offre la voie royale pour la n°10 du Wayne Taylor Racing.

Cocorico pour la LMP2, Corvette triomphe en GTLM

La bataille a aussi été très belle dans les autres catégories. Au prix d’une lutte dans les derrières boucles également en LMP2, Paul-Loup Chatlin (Era Motorsport #18) dépasse Gabriel Aubry (Tower Motorsport #8) dans un duel franco-français. En GTLM, la Ferrari 488 GTE Evo du Team Risi a tenté un coup de poker, en misant sur une interruption de course dans les derniers tours. Mais elle a dû finalement se résoudre à faire un dernier arrêt à 20 minutes de la fin. Elle offre du coup la victoire aux deux Corvettes. Un doublé pour la firme américaine, pour la dernière course de la catégorie GTLM à Daytona. En LMP3, la victoire va à Riley Motorsport, avec leur Ligier JSP320 #74, piloté par Spencer Pigot, Oliver Askew, Scott Andrews et Gari Robinson. En GTD, Winward Racing et Sun Energy 1 font un doublé pour Mercedes-Benz AMG GT3.

Cette victoire d’Acura met donc fin à la domination de Cadillac. Une domination qui durait depuis 2017. Dans une course où les chances de tous ont été maintenus jusque dans les derniers instants.

CRédit image Une: Endurance24.fr

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire