Enes Kanter à WWE Monday Night RAW, au delà d’une simple apparition

Enregistré en préambule de RAW, WWE Main Event avait vu l’apparition du joueur de basketball turc Enes Kanter. Celui-ci a même notamment gagné le championnat 24/7 des mains de R-Truth avant de le perdre quelques instants plus tard contre ce dernier. Revêtant le maillot des Boston Celtics dans le Madison Square Garden (l’enceinte des New York Knicks), équipe pour laquelle il a par ailleurs joué pendant deux ans, Kanter s’était attiré facilement la plus grosse huée de la soirée. Au delà d’une simple apparition, la présence d’Enes Kanter dans un programme WWE est loin d’être un hasard.

Commençons par le commencement, Enes Kanter est un grand fan de catch depuis sa jeunesse, il cite par ailleurs souvent The Undertaker comme son lutteur préféré et souhaiterait même devenir lutteur professionnel après sa carrière de basketteur.

C’est ce qu’on dirait quand on ne connaît pas l’histoire d’Enes Kanter avec son pays d’origine, la Turquie.

Même s’il est né à Zurich en Suisse, Kanter demeure citoyen turc. Enfin, il l’était avant que la Turquie lui destitue la nationalité turque en mai 2017. Les autorités de son pays d’origine lui colleront même un mandat d’arrêt international avec l’aide de l’Interpol. Heureusement pour lui, il parviendra à rejoindre les Etats-Unis grâce à sa green-card et surtout à l’aide du sénateur de l’Oklahoma James Inhofe. Pourquoi un tel acharnement ? Enes Kanter est un opposant du président turc Recep Tayyip Erdoğan et partisan de l’intellectuel Fethullah Gülen. Comprenez que vous pouvez oublier la liberté d’expression et de pensée en Turquie. Le joueur de basketball reçoit souvent des menaces de morts et il est même renié par sa propre famille.

Son père Mehmet sera écroué en juin 2018 de quinze ans de prison suite à des suspicions d’appartenance au groupe de Güllen. Un mandat d’arrêt sera aussi lancé contre Enes Kanter.

L’hostilité entre Kanter et la Turquie atteindra son paroxysme en janvier dernier. Joueur des New York Knicks, le joueur devait affronter les Washingston Wizards à Londres mais ne sera pas finalement du voyage. Craignant une tentative d’assassinat par des espions turcs lorsqu’il sera sur le sol anglais. Il avait d’ailleurs vu juste puisqu’un procureur avait demandé une extradition lorsque Kanter n’aurait à peine touché d’un orteil le territoire britannique.

La NBA prit la défense du joueur en mai dernier lorsque celle-ci a rompu le contrat avec une entreprise de médias sociaux turque s’occupant de partager la NBA en turc. L’entreprise sera accusée de ne diffuser aucun contenu concernant les performances d’Enes Kanter, pourtant très bonnes à ce moment-là.

Outre le pied-de-nez à la Turquie, l’apparition d’Enes Kanter à RAW ce lundi est un moyen de promouvoir SmackDown sur la FOX. La chaîne diffuse les rencontres de NBA et se serait donc permis un « crossover » entre la discipline qu’elle diffuse et celle qu’elle diffusera incessamment sous peu.

Désormais signé à la franchise des Boston Celtics, Enes Kanter profite de sa seconde passion qu’est le catch tout en se délectant de la défaite de la Turquie durant les championnats du monde de basketball organisés en Chine.

 

 

A propos de l'auteur

Huit ans de passion pour des combats d'hommes en slips parfois fluo. Une passion inébranlable.

Poster un commentaire

felis mattis dapibus elit. massa Sed dolor. diam velit, facilisis