Entrez dans la surface #17 – Le mercato

Pour les footeux qui s’ignorent ou les footix en devenir.

Le mercato. Avec son lot d’annonces, de rumeurs, d’attente et de crispation. Qui plus est, deux fois par an. En milieu de saison, soit en janvier, les clubs peuvent recruter de nouveaux joueurs, pour pallier des transferts estivaux  en demi-teinte ou des blessures de joueurs survenues en première partie de saison.

Le mercato, c’est le transfert et donc le marché des joueurs. Mais c’est mieux quand c’est dit à l’italienne. Celui d’hiver est ouvert depuis le 1er janvier 2019 et se clôture ce 31 janvier.

Normalement, l’effectif de chaque club a été renforcé pendant l’été (de juin au 31 aout). Tous ne parviennent pas à vendre ou attirer les joueurs qu’ils souhaitaient. L’OM avait ainsi acheté à Lisbonne l’attaquant Konstantinos Mitroglou sur le fil, le 31 août 2017. Pourtant, dans les faits, le joueur n’a pas réussi à s’imposer dans le sud de la France et à devenir le « grantatakan » (comprendre « grand attaquant ») tant espéré. De même pour Valère Germain qui n’a plus marqué avec son club depuis le 26 septembre 2018. Seule solution pour les dirigeants olympiens : faire venir Mario Balotelli en provenance de Nice pour enfin remplir ce poste. L’Italien est arrivé du côté de la Commanderie (le centre d’entraînement de l’OM) tandis que les négociations avaient échoué cet été.

Différentes modalités de transfert

Depuis l’arrêt Bosman (1995), une équipe n’a plus de limite de joueurs européens à avoir dans son effectif. Lorsque l’un d’entre eux arrive dans un nouveau club, il peut tout simplement être acheté. Mais il existe d’autres modalités.

Il peut venir en prêt. Comme indiqué, un club prête un joueur pour une durée déterminée entre les deux parties. Ce système est utilisé pour qu’un joueur acquiert de l’expérience et du temps de jeu là où ce serait impossible dans son club car les joueurs titulaires se sont bien imposés. Le prêt peut être simple, c’est-à-dire sans option d’achat et cette période est déterminée lors du contrat. Il peut être avec option d’achat : si celle-ci est levée, alors le joueur, qui a précédemment donné son accord lors de la signature du prêt, portera de nouvelles couleurs. Le prêt peut enfin se faire avec obligation d’achat. Celui-ci peut-être soumis à certaines conditions, comme la qualification pour une coupe européenne par exemple. Dans tous les cas, les prêts permettent aux clubs d’alléger leurs frais puisque la masse salariale du joueur est divisée, selon les contrats.

Les dernières heures du mercato sont toujours les plus folles avec des précipitations pour boucler des arrivées de joueurs. Il faut que les trois parties (clubs et joueur) soient d’accord et que le footballeur remplisse les conditions physiques exigées, ce qui est contrôlé lors de la visite médicale.

 

Envie de vous initier à cette pratique ou déjà praticien sur Mon Petit Gazon ? Aidez-vous avec les stats MPG de Professeur Poteaux pour réussir votre marché !

 

A propos de l'auteur

#teamgardien

Poster un commentaire

justo Donec risus Praesent risus. Phasellus libero tempus amet, vel,