Giro

Etape 20 du Giro 2023 : Chaîne TV, Parcours, Profil, Favoris et Classement

À la veille de l'arrivée finale à Rome, les coureurs du Tour d'Italie abordent un contre-la-montre en montagne décisif pour le classement général. Découvrez le programme télé, le parcours, le profil, les favoris et le classement de l'étape 20 du Giro 2023.

LE CLASSEMENT DE L'ÉTAPE 20 DU GIRO 2023

Results powered by FirstCycling.com

Tarvisio est un village situé dans la vallée du Canal, niché entre les Alpes carniques au nord et les Alpes juliennes au sud. Sa proximité avec les frontières slovène et autrichienne en fait le point de rencontre des cultures romane, slave et allemande d'Europe. Avant la Première Guerre mondiale, elle faisait partie du duché de Carinthie des Habsbourg, et le slovène et l'allemand étaient les langues principalement parlées ici. Mais cela a changé après la guerre, lorsque l'empire austro-hongrois s'est effondré et que la région a été rattachée à l'Italie. Aujourd'hui, elle fait partie intégrante de l'Italie et les locuteurs slovènes et allemands ne représentent qu'une minorité de la population.

Pour tous les amateurs de cyclisme slovénophones de Tarvisio qui s'identifient davantage à la Slovénie qu'à l'Italie, ces dernières années leur ont permis de se vanter auprès des Italiens, car bien qu'ils souffrent actuellement d'une pénurie de talents, Primož Roglič et Tadej Pogačar ont hissé la Slovénie au sommet de la discipline. N'ayant jamais remporté de Grand Tour avant 2019, à eux deux, la nation a désormais gagné deux Tours de France et trois Vuelta a España, ne laissant que le Giro d'Italia comme seul titre à conquérir. Si tout se passe comme prévu, Roglič sera acclamé dans sa langue natale lorsqu'il visera la victoire générale lors du contre-la-montre décisif d'aujourd'hui.

À LIRE AUSSI – ‘J'ai retrouvé mes jambes' – Primoz Roglic annonce la couleur avant le contre-la-montre final du Giro 2023

LE PROFIL DE L'ÉTAPE 20 DU GIRO

Bien sûr, Roglič a de mauvais souvenirs des contre-la-montre en montagne. La dernière fois qu'un Grand Tour a culminé avec l'un d'entre eux au cours du dernier week-end, c'était La Planche des Belles Filles lors du Tour de France 2020, où un Roglič échevelé a été tristement déposé par Pogačar pour perdre le maillot jaune.

Ce contre-la-montre a une forme similaire, commençant par une section plate de 11 km avant de finir en montée avec l'ascension du Monte Lussari. Le potentiel pour des écarts de temps importants et des changements spectaculaires dans le classement général est encore plus grand, en raison de la brutalité de la montée. Pour faire simple, elle est incroyablement raide – elle atteint des pentes à deux chiffres au départ et ne se relâche pas pendant cinq kilomètres entiers, avec une moyenne de 15,3 % qui donne le tournis. La pente se stabilise vers le haut, mais une montée tardive de 22 % permet à la moyenne générale de rester à 12,1 % sur les 7,3 km de l'épreuve. Elle est si raide que les voitures des équipes ne seront pas autorisées à suivre leurs coureurs, ce qui signifie que les mécaniciens des équipes devront se déplacer avec leur équipement sur des motos fournies par les organisateurs.

Il sera donc essentiel de bien doser son effort pour ne pas passer dans le rouge sur les rampes les plus raides, mais aussi pour ne pas perdre trop de terrain sur le plat, ce qui sera d'autant plus difficile que le Monte Lussari est une nouvelle ascension du Giro d'Italia. Il y aura également une zone de changement de vélos, où les équipes pourront préparer les meilleurs véhicules pour le plat et la montée. Une planification méticuleuse et des reconnaissances auront été nécessaires à l'avance pour tous les coureurs qui espèrent terminer en tête du classement général.

LES FAVORIS DE L'ÉTAPE 20 DU TOUR D'ITALIE 2023

La 20e étape est l'avant-dernière avant que les coureurs ne fassent le tour de Rome pour la parade traditionnelle de fin de Grand Tour. Mais d'abord, ce sera l'homme contre la montagne avec un contre-la-montre brutal qui se termine par une montée de sept kilomètres sur le Monte Lussari et ses pentes vertigineuses. Tout se joue ici entre les principaux coureurs du classement général, et toute erreur sera préjudiciable, de sorte que les coureurs ne peuvent donner que le meilleur d'eux-mêmes sur la ligne de départ.

Tous les regards seront tournés vers trois coureurs : Geraint Thomas (Ineos Grenadiers), Primož Roglič (Jumbo-Visma) et João Almeida (UAE Team Emirates). Nous avons assisté à la lente bataille pour le maillot rose entre ces trois coureurs, et elle atteint enfin son apogée.

Thomas sera le coureur qui aura le plus d'enjeux puisqu'il est l'actuel maillot rose. De plus, ses deux derniers résultats en contre-la-montre sont en sa faveur, puisqu'il s'est classé neuvième (première étape) et deuxième (neuvième étape). Il a été régulier tout au long des trois semaines et devra le rester pour être en rose lorsqu'il arrivera à Rome le lendemain.

Mais Roglič et Almeida ont tous deux terminé dans les dix premiers lors des derniers contre-la-montre, Almeida ayant également obtenu une deuxième place lors de l'étape d'ouverture. Le coureur de Jumbo-Visma se trouve à 26 secondes de Thomas, et Almeida à 59 secondes. Ils devront vraiment se battre pour déloger Thomas de la première place s'il continue sur sa lancée, mais tout peut arriver sur une étape comme celle-ci.

En dehors du trio de tête, Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe) pourrait être une menace, tout comme Thymen Arensman, coureur de l'équipe Ineos Grenadiers, pour la victoire d'étape.

Jay Vine (UAE Team Emirates) est un autre grimpeur avec un bon contre-la-montre et sera adapté à un parcours comme celui-ci, ce qui en fait un coureur à surveiller pour la victoire d'étape. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), champion national néerlandais du contre-la-montre en 2022, sera la meilleure chance de son équipe de remporter cette étape. Michael Hepburn (Jayco Alula) pourrait également être dans le coup avec les temps les plus rapides de la journée s'il parvient à garder le rythme dans la montée, une aptitude qui a surpris les suiveur lors de l'étape brutale de vendredi après avoir fait partie de l'échappée.

LES HORAIRES DE DÉPART DU CONTRE-LA-MONTRE DE L'ÉTAPE 20

1 11h30  DALLA VALLE Nicolas Corratec Selle Italia
2 11h31  DAINESE Alberto Team DSM
3 11h32  TORRES Albert Movistar Team
4 11h33  ARASHIRO Yukiya Bahrain Victorious
5 11h34  KRIEGER Alexander Alpecin-Deceuninck
6 11h35  IACCHI Alessandro Corratec Selle Italia
7 11h36  CAVENDISH Mark Astana Qazaqstan Team
8 11h37  FIORELLI Filippo Green Project-Bardiani CSF-Faizanè
9 11h38  RIOU Alan Team Arkéa Samsic
10 11h39  GAVIRIA Fernando Movistar Team
11 11h40  QUARTERMAN Charlie Corratec Selle Italia
12 11h41  LIENHARD Fabian Groupama-FDJ
13 11h42  HVIDEBERG Jonas Iversby Team DSM
14 11h43  MARIT Arne Intermarché-Circus-Wanty
15 11h44  CONSONNI Simone Cofidis
16 11h45  HOOLE Daan Trek-Segafredo
17 11h46  STEWART Campbell Team Jayco AlUla
18 11h47  KANTER Max Movistar Team
19 11h48  MOSCON Gianni Astana Qazaqstan Team
20 11h49  MAGLI Filippo Green Project-Bardiani CSF-Faizanè
21 11h50  KONOVALOVAS Ignatas Groupama-FDJ
22 11h51  MÄRKL Niklas Team DSM
23 11h52  MILAN Jonathan Bahrain Victorious
24 11h53  KONYCHEV Alexander Corratec Selle Italia
25 11h54  MARCELLUSI Martin Green Project-Bardiani CSF-Faizanè
26 11h55  VERGAERDE Otto Trek-Segafredo
27 11h56  STOJNIĆ Veljko Corratec Selle Italia
28 11h57  BENEDETTI Cesare BORA-hansgrohe
29 11h58  KIRSCH Alex Trek-Segafredo
30 11h59  SEVILLA Diego Pablo EOLO-Kometa
31 12h00  PÖSTLBERGER Lukas Team Jayco AlUla
32 12h01  WILLIAMS Stephen Israel-Premier Tech
33 12h02  STEWART Jake Groupama-FDJ
34 12h03  GUERNALEC Thibault Team Arkéa Samsic
35 12h04  LEYSEN Senne Alpecin-Deceuninck
36 12h05  AFFINI Edoardo Jumbo-Visma
37 12h06  DELETTRE Alexandre Cofidis
38 12h07  REX Laurenz Intermarché-Circus-Wanty
39 12h08  MULUBRHAN Henok Green Project-Bardiani CSF-Faizanè
40 12h09  RIES Michel Team Arkéa Samsic
41 12h10  SBARAGLI Kristian Alpecin-Deceuninck
42 12h11  VACEK Karel Corratec Selle Italia
43 12h12  TOUMIRE Hugo Cofidis
44 12h13  ACKERMANN Pascal UAE Team Emirates
45 12h14  BAIS Davide EOLO-Kometa
46 13h50  ROJAS José Joaquín Movistar Team
47 13h51  MAESTRI Mirco EOLO-Kometa
48 13h52  BOUET Maxime Team Arkéa Samsic
49 13h53  HEPBURN Michael Team Jayco AlUla
50 13h54  GLOAG Thomas Jumbo-Visma
51 13h55  SÜTTERLIN Jasha Bahrain Victorious
52 13h56  BAUDIN Alex AG2R Citroën Team
53 13h57  BERWICK Sebastian Israel-Premier Tech
54 13h58  MAYRHOFER Marius Team DSM
55 13h59  ALBANESE Vincenzo EOLO-Kometa
56 13h00  PUCCIO Salvatore INEOS Grenadiers
57 14h01  MOLARD Rudy Groupama-FDJ
58 14h02  GIBBONS Ryan UAE Team Emirates
59 14h03  CHAMPION Thomas Cofidis
60 14h04  GAVAZZI Francesco EOLO-Kometa
61 14h05  PASQUALON Andrea Bahrain Victorious
62 14h06  GABBURO Davide Green Project-Bardiani CSF-Faizanè
63 14h07  MATTHEWS Michael Team Jayco AlUla
64 14h08  CORT Magnus EF Education-EasyPost
65 14h09  SWIFT Ben INEOS Grenadiers
66 14h10  SERRY Pieter Soudal Quick-Step
67 14h11  SCARONI Christian Astana Qazaqstan Team
68 14h12  DOMBROWSKI Joe Astana Qazaqstan Team
69 14h13  RICCITELLO Matthew Israel-Premier Tech
70 14h14  HEALY Ben EF Education-EasyPost
71 14h15  DENZ Nico BORA-hansgrohe
72 14h16  BARTA Will Movistar Team
73 14h17  BIDARD François Cofidis
74 14h18  CEPEDA Jefferson Alexander EF Education-EasyPost
75 14h19  PALZER Anton BORA-hansgrohe
76 14h20  BAIS Mattia EOLO-Kometa
77 14h21  BETTIOL Alberto EF Education-EasyPost
78 14h22  MOLLEMA Bauke Trek-Segafredo
79 14h23  VERONA Carlos Movistar Team
80 14h24  ROTA Lorenzo Intermarché-Circus-Wanty
81 14h25  OLDANI Stefano Alpecin-Deceuninck
82 14h26  PRONSKIY Vadim Astana Qazaqstan Team
83 14h27  WARBASSE Larry AG2R Citroën Team
84 14h28  TONELLI Alessandro Green Project-Bardiani CSF-Faizanè
85 14h29  ZAMBANINI Edoardo Bahrain Victorious
86 16h05  JUNGELS Bob BORA-hansgrohe
87 16h06  DE MARCHI Alessandro Team Jayco AlUla
88 16h07  DENNIS Rohan Jumbo-Visma
89 16h08  PARET-PEINTRE Valentin AG2R Citroën Team
90 16h09  VINE Jay UAE Team Emirates
91 16h10  OOMEN Sam Jumbo-Visma
92 16h11  FRIGO Marco Israel-Premier Tech
93 16h12  HESSMANN Michel Jumbo-Visma
94 16h13  LASTRA Jonathan Cofidis
95 16h14  MCNULTY Brandon UAE Team Emirates
96 16h15  FORMOLO Davide UAE Team Emirates
97 16h16  SKUJIŅŠ Toms Trek-Segafredo
98 16h17  ULISSI Diego UAE Team Emirates
99 16h18  HUYS Laurens Intermarché-Circus-Wanty
100 16h19  VELASCO Simone Astana Qazaqstan Team
101 16h20  BOUWMAN Koen Jumbo-Visma
102 16h21  PRODHOMME Nicolas AG2R Citroën Team
103 16h22  SÁNCHEZ Luis León Astana Qazaqstan Team
104 16h23  GEE Derek Israel-Premier Tech
105 16h24  FORTUNATO Lorenzo EOLO-Kometa
106 16h25  KONRAD Patrick BORA-hansgrohe
107 16h26  HAIG Jack Bahrain Victorious
108 16h27  ZANA Filippo Team Jayco AlUla
109 16h28  BARGUIL Warren Team Arkéa Samsic
110 16h29  ARMIRAIL Bruno Groupama-FDJ
111 16h32  KUSS Sepp Jumbo-Visma
112 16h35  PARET-PEINTRE Aurélien AG2R Citroën Team
113 16h38  VAN WILDER Ilan Soudal Quick-Step
114 16h41  BUITRAGO Santiago Bahrain Victorious
115 16h44  RUBIO Einer Augusto Movistar Team
116 16h47  DE PLUS Laurens INEOS Grenadiers
117 16h50  LEKNESSUND Andreas Team DSM
118 16h53  KÄMNA Lennard BORA-hansgrohe
119 16h56  ARENSMAN Thymen INEOS Grenadiers
120 16h59  PINOT Thibaut Groupama-FDJ
121 17h02  DUNBAR Eddie Team Jayco AlUla
122 17h05  CARUSO Damiano Bahrain Victorious
123 17h08  ALMEIDA João UAE Team Emirates
124 17h11  ROGLIČ Primož Jumbo-Visma
125 17h14  THOMAS Geraint INEOS Grenadiers

SUR QUEL CHAÎNE REGARDER LE GIRO 2023 À LA TÉLÉ ?

En France, Eurosport est le diffuseur officiel du Giro 2023. La deuxième étape sera à suivre à partir de 11h30 sur les plateformes Eurosport.

LE CLASSEMENT DU GIRO 2023 APRÈS L'ÉTAPE 19

Results powered by FirstCycling.com

 


Dernières publications

En haut