EU Masters Play-In : Jour 1 : Le résumé

0
Ligue 1

Pendant que les LEC commencent leurs phases finales, les EU Masters, regroupant les meilleures équipes des championnats nationaux européens, débutent. Dans chaque groupe, trois matchs ont été joué. C’est parti pour un tour d’horizon.

Les qualifiés

Pour débuter ces Play In, ce sont les seeds des pays à faible coefficient + des troisièmes slots de ligue majeure qui se retrouvent pour une phase de groupe. On retrouve dedans des représentants allemands, espagnols, serbes, italiens, scandinaves, polonais, baltes, belges, néerlandais, tchécoslovaques, grecs et portugais.

  • Prime League #3 (Allemagne, Autriche, Suisse) : GamerLegion
  • LVP SLO #2 (Espagne) : MAD Lions Madrid
  • EBL #2 (Serbie) : ASUS ROG ELITE (Remplace SAIM SE)
  • PG Nationals #2 (Italie) : Racoon
  • Nordic Championship #2 (Scandinavie) : Vipers Inc
  • Ultraliga #2 (Pologne) : K1CK Neosurf
  • Baltic Masters #1 (Pays Baltes) : PIGSPORTS
  • Baltic Masters #2 (Pays Baltes) : Kenty
  • Belgian League #1 (Belgique) : Sector One
  • Dutch League #1 (Pays-Bas) : Defusekids
  • Hitpoint Masters #1 (Tchécoslovaquie) : eSuba
  • Hitpoint Masters #2 (Tchécoslovaquie) Cyber Gaming
  • Greek Legends League #1 (Grèce) : We Love Gaming
  • Greek Legends League #2 (Grèce) : Intrepid Fox
  • LPLOL #1 (Portugal) : Elektronik Generation
  • LPLOL #2 (Portugal) : For The Win

Ces équipes ont été réparties par groupes de 4 en fonction des seeds. Les matchs s’étalent sur deux jours le 6 et 7 avril de 18h à minuit pour que chaque équipe joue 3 matchs par soir. Les deux premiers de chaque groupe s’affrontent le 9 avril en Knockout Stage pour garder quatre équipes qui rejoindront le Main Event.

Groupe A : Une hiérarchie respectée

On retrouve dans le groupe A Team GamerLegion, eSuba, ASUS ROG ELITE et Vipers Inc. Un niveau homogène mais qui laisse tout de même TGL mener les débats.

Dans un premier temps, deux équipes se retrouvent en 2-0, non sans difficulté pour l’une d’elles. eSuba s’offre ASUS et Vipers après deux parties compliquées en 39 et 35 minutes. De grosses performances de Dany et Random pour les tchèques. Cependant, GamerLegion peut remercier Hjarnan et Phones et réalisent le carton plein en battant dans la troisième partie les champions des Hitpoint Masters dans une partie qui aura eu besoin du late pour trouver la diff sur les sidelanes. ASUS va obtenir un sursis avec une victoire sur Vipers au bout 41 minutes de jeu et une avance de 13k golds qui ne leur ont pas donné forcément beaucoup d’avantage dans la partie.

  1. GamerLegion (3-0)
  2. eSuba (2-1)
  3. ASUS ROGUE ELITE (1-2)
  4. Vipers Inc (0-3)

Groupe B : Le raton laveur plus fort que le renard

Dans le second groupe, on retrouve un filon plus homogène avec Racoon, Intrepid Fox, Electronik Generation et Cyber Gaming. Sur le papier, les games s’annonçaient comme serrées.

Et pourtant, deux équipes se sont révélées être bien mieux préparées : Racoon et Intrepid Fox. La première s’impose sur ses trois rencontres avec en prime un backdoor pour détruire le Nexus d’Intrepid Fox bien géré par les italiens. De son côté, Intrepid Fox a su surprendre ses adversaires au late game et prendre deux parties au nez et à la barbe de Cyber et Electronik Generation, dont le dernier aura comme lot de consolation une victoire contre le second seed tchécoslovaque.

  1. Racoon (3-0)
  2. Intrepid Fox (2-1)
  3. Electronik Generation (1-2)
  4. Cyber Gaming (0-3)

Groupe C : La surprise Kenty

Dans un groupe comprenant des habitués aux EU Masters, on retrouve MAD Lions Madrid, Kenty, For The Win et Defusekids. Si l’on excepte MAD Lions et son équipe de l’accabit d’un contender LEC, le niveau des trois autres reste assez similaire.

Néanmoins les choses ne se sont pas passées comme prévu. Une journée pleine de rebondissements fut à prévoir. En effet, MAD Lions s’est fait surprendre par Kenty, alors que l’équipe 100% Lituanienne montrait des signes de difficulté contre Defusekids. Toujours est-il que les espagnols ont su trouver la victoire sur ses rencontres antérieures pour rester en course. Pourtant, ces résultats ne seront pas des plus avantageux, car For The Win, transparent dans ces Play In, offre des victoires aux autres concurrents. On retrouve au final trois équipes aux mêmes résultats à la fin de la soirée.

  1. Defusekids (2-1)
  2. MAD Lions Madrid (2-1)
  3. Kenty (2-1)
  4. For The Win (0-3)

Groupe D : Tout est encore possible

Dans le groupe le plus équilibré des play in, on prend ce qu’il reste : K1CK Neosurf, Sector One, We Love Gaming et PIGSPORTS. Trois champions nationaux plus le finaliste en Pologne, de belles confrontations en perspective.

Et ce groupe a tenu toute ses promesses. Hormis PIGSPORTS, en difficulté dans tous les matchs, le reste des équipes se sont révélées au niveau auquel on les attendait. We Love Gaming, après un faux départ contre Sector One, s’adjuge deux victoires pour recoller. Sector One, etc, feront l’inverse : un départ canon et vont caler contre K1CK, qui alterneront entre victoire et défaite, trop instables dans leurs drafts. Trois équipes se suivent à la chaine, et ce soir sera le moment de casser cette chaîne.

  1. K1CK Neosurf (2-1)
  2. Sector One (2-1)
  3. We Love Gaming (2-1)
  4. PIGSPORTS (0-3)

Dernier jour des phases de groupes aujourd’hui. Rendez vous à 18h sur Twitch pour découvrir le reste des rencontres !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here