Esport

EUM : Misfits Premier éliminé, mousesports taille patron

EU Masters

Les espoirs de finale 100 % française envolés et mousesports meilleure structure allemande dans cette compétition, retour sur les deux derniers quarts de finale des European Masters.

Misfits Premier prend la porte

Après avoir perdu à deux reprises contre la Karmine Corp lors de la phase de groupe, BT Excel retrouvait l’autre structure française engagée dans ces European Masters : Misfits Premier. Favoris dans ce BO3, les lapins ne sont pas rentrés de la meilleure des manières dans la première game. Concédant le deux premiers dragons et accusant un léger retard aux golds après dix-huit minutes de jeu, les Français étaient en légère difficulté, à l’image d’un Woolite mort deux fois et ne comptant que 18 CS. Pourtant, BT Excel ne força aucune action. Sûrs de leur scaling, les Anglais se montrèrent patients ce qui permit à Misfits Premier de gommer certaines erreurs effectuées en phase de lane.

Après une longue phase d’observation, un premier déclic survint à vingt-et-une minutes de jeu. Ou pas. BT Excel prend un troisième dragon, tandis que Misfits Premier récupère des T1 mid et top. Le teamfight qui semblait inévitable ne fut pas, et on se dirigeait alors vers une partie très tournée vers la macro. Finalement, la structure française commit une première erreur autour du Baron Nashor. Concédant trois morts pour seulement un kill récupéré sur Shlatan, les lapins laissent filer l’objectif neutre et s’embourbe dans cette partie. Enfin une accélération ? Pas vraiment. Les deux équipes sont prudentes, et BT Excel se dirige vers un deuxième Baron Nashor… volé par Shlatan et Misfits Premier qui en paiera le prix fort avec un Ace évité de justesse grâce à la survie d’Agresivoo.

Résultat ? Elder drake pour les Anglais, un Baron power play gâché et une base assiégée par les Britanniques. Fin de partie ? Pas encore. Misfits Premier s’achète du temps pour continuer à farm et de revenir ? Et bien non. Quelques minutes plus tard, BT Excel arrache un nouveau Baron Nashor et retourne un teamfight pour filer jusqu’au Nexus. La différence visible dès la draft était trop importante, et cela fait 1-0 Angleterre.

À l’image de la Karmine Corp hier contre SuppUp, Misfits Premier a sûrement été frustré de cette défaite en ouverture du BO. Rapidement, les lapins prennent l’ascendant dans la deuxième manche en comptant trois kills, +4K golds et deux dragons après seize minutes de jeu. Les Français poussent sur la midlane et vont chercher une T2 ainsi que quatre kills, faisant un peu plus basculer l’avantage de leur côté. Misfits Premier accélère en posant un Hérault sur la botlane pour aller chercher un inhibiteur, avant de se replacer pour un teamfight crucial autour du troisième dragon et/ou du Baron Nashor. Résultat ? Deux objectifs neutres pour les lapins, un Ace et la game pour le vice-champion LFL. Égalisation et troisième manche décisive pour des Misfits Premier qui ont enfin joué leur jeu.

Dans la dernière manche de ce BO3, BT Excel surprend dès la draft avec un Gallio sur la midlane pour Hatrixx. Alors que la première game avait été très lente et que Misfits Premier avait déroulé juste avant, cette partie décisive démarra très fort. Dès la septième minute, un énorme teamfight s’organise sur la botlane et, suite à une petite erreur d’Agresivoo après sa téléportation, ce dernier tourne à l’avantage des Anglais. Le dernier vainqueur de la NLC enfonce le clou en allant chercher Agresivoo une seconde puis une troisième fois sur sa toplane, comptant déjà +2K golds après douze minutes de jeu.

Le toplaner de Misfits Premier est dans le dur, concédant rapidement une quatrième mort, et laisse la responsabilité de la game à ses coéquipiers qui tentent de réagir en prenant un premier dragon (laissant un Hérault à leurs adversaires). BT Excel joue juste et réussit à faire tomber Sertuss et à récupérer une T1 bot, exécutant à merveille son plan de jeu. Quelques minutes plus tard, les Anglais font le break : quatre kills contre zéro, un avantage irréversible sur la toplane, 5K golds d’avance et un Baron Nashor, Misfits Premier aura besoin d’un exploit pour revenir. Nouveau Baron power play quelques minutes plus tard pour BT Excel qui récupère également un dragon dans la foulée, et les lapins se retrouvent un peu plus dans une mauvaise posture. Les espoirs s’amenuisent, la base française est assiégée et, malgré une tentative désespérée sur la midlane, les Anglais écrasent le teamfight pour finalement aller détruire le Nexus. BT Excel a joué crânement sa chance et rejoint ainsi les demi-finales des European Masters.

Le choc allemand pour mousesports

Dans le remake de la dernière finale de la Prime League, mousesports a pris sa revanche sur BIG en éliminant sèchement le dernier champion d’Allemagne. Plus solides, les coéquipiers d’Enjawve n’ont jamais vraiment tremblé et ont remporté les deux premières manches pour éliminer sèchement leur rival allemand et ainsi filer vers les demi-finales où ils retrouveront donc BT Excel. Demi-finaliste l’an dernier, mousesports aura donc une nouvelle chance de remporter le titre lors de ce Spring. Pour SLT et Karimkt l’aventure s’arrête en revanche là, alors même que la structure germanique faisait partie des favoris à la victoire finale, privant ainsi l’équipe de Berlin d’un potentiel titre aux European Masters.

Rendez-vous ce week-end pour la suite de ces European Masters, avec les demi-finales prévues ce samedi avant la grande finale en BO5 qui aura lieu dimanche.

Crédit image en une : European Masters

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire