Basketball

Euroleague 2022-2023 I Anadolou Efes Istanbul : Calendrier et Effectif

Anadolou Efes Istanbul

Double champion d’Europe en titre, l’Anadolou tentera de faire le triplé, un exploit pas réalisé depuis Split (1989, 1990 et 1991). Pour cela, le club a ajouté du sang neuf pour atteindre cet objectif. Toujours autour du duo d’enfer Larkin-Micic, le club d’Istanbul aura encore tout ce qu’il faut pour conserver son titre en Turkish Airlines Euroleague. Présentation de l’Anadolou Efes Istanbul version 2022/2023.

Les Mouvements de l’intersaison

Arrivées : Egehan Arna (Besiktas), Amath M’Baye (Pinar Karsiyaka), Ante Zizic (Maccabi Tel-Aviv), Will Clyburn (CSKA Moscou), Achille Polonara (Fenerbahce)

Sous contrat : Shane Larkin, Rodrigue Beaubois, Dogus Balbay, Erten Gazi, Bugrahan Tuncer, Tibor Pleiss, Vasilije Micic, Bryant Dunston, Elijah Bryant, Egemen Guven, Ergin Ataman (entraîneur)

Départs : Adrien Moerman (Monaco), Filip Petrusev (Etoile Rouge), Yigitcan Saybir (Bursaspor), James Anderson (Murcie), Tolga Gelcim (Bursaspor), Krunoslav Simon, Chris Singleton

Effectif saison 2022/2023

Meneurs : Shane Larkin, Dogus Balbay, Erten Gazi

Arrières : Vasilije Micic, Rodrigue Beaubois, Bugrahan Tuncer

Ailiers : Will Clyburn, Elijah Bryant, Egehan Arna

Ailiers-forts : Achille Polonara, Bryant Dunston, Amath M’Baye

Pivots : Tibor Pleiss, Ante Zizic, Egemen Guven

 

Entraîneur : Ergin Ataman

Un groupe renforcé

Les spécialistes disent souvent qu’il faut toujours apporter du sang neuf à une équipe qui gagne. L’Anadolou Efes Istanbul a respecté cette devise et a procédé à quelques changements. Parmi les départs majeurs, le club Stambouliote n’a pas retenu Adrien Moerman, Krunoslav Simon, James Anderson ni Chris Singleton, au club depuis plusieurs saisons et qui n’ont pas été renouvelés. Le souhait étant clair de la part des dirigeants, apporter du neuf pour anticiper une éventuelle perte d’efficacité.

Pour compenser ses pertes, Ergin Ataman et son staff ont jeté leur dévolu sur le Français Amath M’Baye, en provenance d’Izmir, et qui apportera son adresse extérieure. Grosse prise également avec l’ancien joueur du CSKA Moscou, Will Clyburn, qui tentera de se relancer après une grosse blessure au genou il y a 2 ans et qui est à la recherche de son niveau. À l’intérieur, l’Anadolou Efes Istanbul a engagé l’ancien NBAer Ante Zizic, en provenance du Maccabi et de l’Italien Achille Polonara, qui traversera la rue pour rejoindre l’autre club Stambouliote. Un recrutement alléchant sur le papier qui donne de la profondeur à cet effectif déjà bien garni.

Une base toujours présente

Si ces nouvelles recrues vont venir renforcer l’Anadolou Efes Istanbul, la base de l’effectif double champion d’Europe sera encore présent. Shane Larkin et Vasilije Micic ont rempilé pour une nouvelle saison et formeront le duo qui a dominé le continent depuis 3 saisons. Rodrigue Beaubois continuera d’apporter son shoot à longue distance pour écarter les défenses, alors qu’à l’intérieur, Tibor Pleiss et Bryant Dunston seront encore présents pour dissuader les attaquants adverses de s’approcher du cercle. Une équipe toujours aussi bien équilibrée avec un vrai collectif et 2 joueurs capables de prendre les choses en mains et de se montrer décisif.

Le joueur à suivre : Will Clyburn

MVP du Final Four de l’Euroleague en 2019, Will Clyburn débutera une nouvelle aventure du côté de l’Anadolou Efes Istanbul. Avec une déchirure des ligaments du genou survenu en septembre 2019, l’arrière Américain a mis du temps à revenir à son niveau, mais sa dernière saison en Russie a rassuré beaucoup de monde, ainsi que les dirigeants Turcs. Avec Shane Larkin et Vasilije Micic, ils formeront un trio sur les lignes arrière sans équivalent sur le continent. Les adversaires sont prévenus, empêcher l’Anadolou de remporter un 3ème titre de suite demandera des prestations parfaites !

Les ambitions de l'Anadolou Efes Istanbul

Le Three-peat ! L’Anadolou tentera d’imiter le grand Split des années 1990, auteur d’un triplé historique en Euroleague. Si la concurrence sera féroce, à l’image des équipes Espagnoles, l’Anadolou dispose d’un vécu collectif sans égal. Avec une ossature qui a connu la défaite en finale en 2019, puis les titres en 2021 et 2022, l’expérience collective et individuelle sont des atouts à opposer à ses adversaires. Même si tout restera possible, surtout lors du Final Four, l’Anadolou est le grand favori de cette saison 2022/2023 de la Turkish Airlines Euroleague.

Les matchs à suivre de l'Anadolou Efes Istanbul cette saison

Monaco vs. Anadolou Efes Istanbul (13 octobre 2022)

Le double champion d’Europe se rendra en France dès la seconde journée avec un déplacement dans la principauté de Monaco. Le duo Larkin/Micic sera opposé au duo Monégasque Okobo/James, un premier révélateur de la forme de ce début de saison ! Mais il ne faut pas oublier que l’Anadolou est en mode diesel en saison régulière…

Anadolou Efes Istanbul vs Fenerbahçe Istanbul (28 octobre 2022)

Le derby d’Istanbul sera disputé dès la 5ème journée et mettra fin à une série de 3 matchs à domicile de rang pour le champion d’Europe en titre. La venue du Fener au Sinan Erdem Dome est un toujours un événement, eux qui avaient été la première équipe du sport professionnel Turc à remporter une coupe d’Europe, c’était en 2017 dans cette même salle.

Real Madrid vs Anadolou Efes Istanbul (10 novembre 2022)

Ce sera le remake de la dernière finale de l’Euroleague disputée en mai dernier. Contre une équipe du Real Madrid qui ne vise que le titre cette saison, cette confrontation permettra déjà de cerner les faiblesses adverses et de prendre un léger avantage psychologique.

FC Barcelone vs Anadolou Efes Istanbul (13 janvier 2023)

C’est après les fêtes que l’Anadolou se déplacera chez le FC Barcelone, équipe qui a terminé les 2 dernières saisons régulières à la première place. Les troupes de Saras Jasikevicius voudront faire passer un message et il faudra que les Turcs se montrent solides pour s’imposer au Pala Blaugrana.

Anadolou Efes Istanbul vs Virtus Bologne (30 mars 2023)

Si la Virtus Bologne fait son grand retour dans l’élite du basket Européen, ce ne sera pas pour faire de la figuration. Portée par Milos Teodosic et Tornike Shengelia, la Virtus sera peut-être en position d’accrocher les Play-offs. Dans ce contexte, l’Anadolou ne pourra pas se permettre de terminer en roue libre et devra être costaud devant son public.


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut