Basketball

Euroleague 2022-2023 I Panathinaïkos BC : Calendrier et Effectif

Panathinaïkos BC

En retrait depuis deux saisons, le Pana repart d’une feuille blanche avec un groupe renouvelé et un nouveau en provenance de Serbie, Dejan Radonjic. Sans play-offs depuis 2 ans, les verts et blanc ont un effectué un recrutement intéressant porté sur des joueurs de devoir plus que sur des stars. Suffisant pour rejoindre le top 8 de la Turkish Airlines Euroleague ? L’avenir nous le dira ! Présentation du Panathinaïkos BC version 2022/2023.

Les Mouvements de l’intersaison

Arrivées : Derrick Williams (Maccabi Tel-Aviv), Marius Grigonis (CSKA Moscou), Nate Wolters (Etoile Rouge), Dejan Radonjic (entraîneur, Etoile Rouge de Belgrade), Panagiotis Kalaitzakis (Lietkabelis), Giorgos Kalaitzakis (OKC/G-League), Paris Lee (Monaco), Arturas Gudaitis (Naples), Andrew Andrews (Bursaspor), Mateusz Ponitka (Reggio Emilia)

Sous contrat : Georgios Papagiannis, Nikos Chougkaz, Lefteris Mantzoukas, Lefteris Bochoridis, Alex Samodurov, Neoklis Avdalas

Départs : Ioannis Papapetrou (Partizan), Nemanja Nedovic (Etoile Rouge), Vassilis Kavvadas (Aris), Kendrick Perry (Malaga), Daryl Macon (UNICS Kazan), Leonidas Kaselakis (Peristeri), Howard Sant-Roos (Saragosse), Jeremy Evans, Okaro White, Stefan Jovic.

Effectif saison 2022/2023

Meneurs : Nate Wolters, Paris Lee, Lefteris Bochoridis, Neoklis Avdalas

Arrières : Andrew Andrews, Panagiotis Kalaitzakis, Georgios Kalaitzakis

Ailiers : Marius Grigonis, Mateusz Ponitka, Lefteris Mantzoukas

Ailiers-forts : Derrick Williams, Nikos Chougkaz, Alex Samodurov

Pivots : Georgios Papagiannis, Arturas Gudaitis

 

Entraîneur : Dejan Radonjic

Un nouveau départ

Avec 11 victoires en 2021 puis 9 en 2022, le Panathinaïkos BC était dans le dur sur la scène Européenne. Avec un budget à la baisse depuis plusieurs saisons déjà, le club du trèfle ne peut plus jouer les premiers rôles (9,5 millions d’Euros en 2022, soit l’avant dernier budget de tous les engagés). Les résultats décevants de ces dernières années ont poussé les dirigeants à démarrer un nouveau cycle. Au revoir donc à Nemanja Nedovic, meilleur scoreur de l’équipe lors des 2 dernières saisons, ainsi que Ioannis Papapetrou, tous les 2 partis en Serbie, respectivement à l’Etoile Rouge et au Partizan. Daryl Macon, arrive au club il y a un an, fait déjà ses valises, tout comme Jeremy Evans. Après 2 années de bons et loyaux services, Howard Sant-Roos n’est lui aussi pas conservé et prend la direction de la Liga ACB. Des choix forts de la part du Pana pour repartir de l’avant.

Et avant de construire la nouvelle équipe, les dirigeants Grecs ont dû trouver leur nouvel entraîneur, et le choix s’est porté sur Dejan Radonjic. Le technicien Monténégrin arrive après 2 saisons sur le banc de l’Étoile Rouge de Belgrade et plusieurs expériences en Euroleague. Il arrive au club avec Nate Wolters dans ses valises. L’ancien meneur de Chalon poursuit son tour d’Europe avec un 5ème club différent en 5 saisons. Trois autres Américains, Derrick Williams, numéro 2 de la draft 2011 et en provenance du Maccabi Tel-Aviv, ainsi que Paris Lee, qui sort d’une saison intéressante avec Monaco, et Andrew Andrews viennent renforcer le Panathinaïkos. Quelques mois après avoir quitté le CSKA Moscou, Marius Grigonis rejoint les verts et blancs, tout comme Mateusz Ponitka, révélation du dernier Eurobasket. Arturas Gudaitis viendra également dans la capitale Grecque pour apporter ses centimètres et son touché. Un recrutement global judicieux pour relancer une machine en panne de résultats.

Une alchimie à trouver

Avec un renouvellement de la sorte, Dejan Radonjic a du pain sur la planche. Si le Panathinaïkos BC n’a pas réellement de grandes stars dans son effectif, il a en revanche de vrais bons joueurs de basket prêt à jouer en équipe. A l’image de Nate Wolters, Marius Grigonis et Mateusz Ponitka qui ne sont pas des croqueurs de ballon. Georgios Papagiannis fera le travail à l’intérieur mais n’a pas besoin d’être beaucoup servi. Andrew Andrews pourrait être le scoreur numéro 1 de l’équipe mais il ne faudra pas oublier qu’il découvrira l’Euroleague. Le coach Monténégrin aura un groupe de 8 joueurs sur lequel s’appuyer pour ramener le Pana dans le top 8.

Le joueur à suivre : Mateusz Ponitka

Révélation du dernier Eurobasket avec son équipe de la Pologne (13,4 pts, 5,3 rebonds et 5,7 passes de moyenne et une 4ème place au final), Mateusz Ponitka sera très attendu au Panathinaïkos BC. Recruté de dernière minute (il était sous contrat avec Reggio Emilia après son départ de Russie en cours de saison), le Polonais n’aura cette fois pas l’effet de surprise. Capable de tirer de loin comme de pénétrer, le nouvel arrière du Pana pourrait être le nouveau leader que le club Grec cherche depuis la retraite de Dimitris Diamantidis.

 

Les ambitions du Panathinaïkos BC

Absent des play-offs de l’Euroleague depuis 2 saisons (et même 3 si on prend en compte la saison arrêtée par la Covid), le Panathinaïkos BC a construit une équipe pour atteindre le top 8. Avec un effectif équilibré, un entraîneur habitué de la compétition, et un public toujours prêt à les soutenir, le club du Trèfle aura des arguments à confronter aux autres concurrents.

Les matchs à suivre du Panathinaïkos BC cette saison

Panathinaïkos BC vs. Real Madrid (6 octobre 2022)

Les Grecs n’auront pas la possibilité de rentrer tranquillement dans la compétition en recevant l’un des grands favoris de cette édition 2022/2023, le Real Madrid. Vice-champion d’Europe il y a 5 mois, le club Madrilène est un gros morceau et il faudra que le Pana soit déjà au top de sa forme pour pouvoir rivaliser.

Panathinaïkos BC vs Monaco (21 octobre 2022)

C’est une rencontre importante qui arrivera très tôt dans la saison. Opposé à un candidat déclaré au top 8, le Panathinaïkos BC ne pourra pas se permettre d’encaisser une défaite à la maison. L’effectif Monégasque est même supérieur sur le papier, mais devant ses supporters, le Pana devra batailler pour se défaire du club de la principauté qui l’avait battu à 2 reprises la saison dernière.

Panathinaikos Athènes vs Olympiakos BC (30 décembre 2022)

N’y a-t-il pas mieux pour fêter la nouvelle année qu’un derby chaud et animé ? C’est sans doute ce qu’a pensé l’Euroleague au moment de faire le calendrier. Un des derbys les plus chauds du vieux continent qui pourrait valoir son peson d’or. Et pour beaucoup de joueurs du Pana, ce sera leur premier derby en carrière ! Raison de plus pour ne pas manquer ce match.

Virtus Bologne vs Panathinaïkos BC (19 janvier 2023)

Il y a 20 ans, les 2 équipes se retrouvaient à Bologne pour se disputer le titre Européen. Une finale restait dans les annales qui avait vu le Pana d’Ibrahim Kutluay battre le Kinder d’Antoine Rigeaudeau et d’un jeune Manu Ginobili. Deux décennies plus tard, le monde du basket a changé et cette affiche aux côtés rétro donne toujours des frissons aux fans de basket.

LDLC Asvel vs Panathinaïkos BC (17 mars 2023)

À l’approche du sprint final, cette rencontre à l’Astroballe pourrait être déterminante. Chez un adversaire qui vise également le top 8, le Pana devra avoir les nerfs solides pour prendre le dessus sur Nando De Colo, Joffrey Lauvergne et toute l’équipe de l’Asvel. Une victoire sera probablement nécessaire pour atteindre l’objectif du club du Trèfle.


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut