Euroleague (F) : Ekaterinburg s’impose largement à Bourges

0
bourges ekaterinburg
Ligue 1

Hier, le Tango Bourges Basket accueillait l’équipe russe d’Ekaterinburg au Prado pour la 13ème journée d’Euroleague. Les championnes d’Europe en titre ont été trop fortes pour Bourges, et s’imposent 51-87.

Un début de match tonitruant des Russes

Dès le début du match, Ekaterinburg a imposé son jeu et a fait une très forte impression. 4-22 après 6 minutes de jeu, et une adresse affolante : sur leurs 10 premiers tirs, Ekaterinburg n’en a raté qu’un seul. Du côté de Bourges, ce fut beaucoup plus compliqué. Les joueuses d’Olivier Lafargue n’ont marqué que 6 petits points dans ce premier quart-temps, avec un 2/12 au tir.

Le deuxième quart-temps a commencé dans la même dynamique. La défense russe se faisait sentir, pour preuve Bourges n’a atteint les 10 points qu’à la 12ème minute de match, dont 4 points qui ont été marqué sur lancer franc. La réussite n’est pas du côté berruyer, mais les Tango se remettent dans le match (18-21 au second quart-temps). Les deux équipes rentrent au vestiaire sur le score de 24-50.

Ekaterinburg trop fort

Durant la 2ème mi-temps, Ekaterinburg a déroulé son jeu, à l’image du début de match. Malgré cette domination sans partage, Bourges a continué à se battre et chaque panier a été un exploit. Ekaterinburg a atteint la barre des 60 points après 2’45 de jeu dans le 3ème quart. Le collectif russe a été très impressionnant : toutes les joueuses ont marqué, et aucune ne s’est vraiment démarquée à la marque. Fin du 3ème quart, et 41-74  en faveur des visiteuses.

L’issue du match ne faisait plus vraiment de doute. Même si le début de ce dernier quart a été un petit peu plus timide (0-2 après 2’), l’écart est resté constant durant ces 10 dernières minutes. Les 4800 spectateurs ont donné de la voix jusqu’à la fin, mais cela n’aura pas suffit. Le Tango Bourges Basket s’est logiquement incliné sur un score final de 51-87.

Les Tango, déjà qualifiées pour les quarts de finale, sont tombées sur plus fortes qu’elles. Ekaterinburg a fait sa loi, et maintenant il faut déjà se tourner sur le dernier match de poule d’Euroligue contre Orenbourg, mercredi prochain.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here