En équipe

Euroleague : Fenerbahce sur sa lancée

Le rouleau compresseur Fenerbahce continue sa marche en avant. Les turcs, opposés à un adversaire direct pour la qualification en playoffs Euroleague, le Maccabi Tel-Aviv, ont engrangé une 7ème victoire consécutive dans la compétition pour se replacer, à égalité avec le 8ème et dernier qualifié, l’Anadolu Efes. 

5 victoires pour 10 défaites le 17 décembre 2020. 12 succès et toujours 10 revers un gros mois plus tard. L’incroyable redressement du Fenerbahce s’est poursuivi hier, avec une victoire face au Maccabi, pourtant en forme après son succès contre le Real, et qui s’accroche à la lutte à la post-season. Malheureusement, les Israëliens sont tombés sur des Turcs en grande forme, et ils n’ont pu que constater les dégâts.

Les visiteurs ont tenté tant bien que mal de s’accrocher, sous l’impulsion du duo Wilberkin (15 pts, 10asts, record personnel dans la compétition) – Bryant (18pts à 4/8 derrière l’arc). Malheureusement pour eux, Jan Vesely est en forme olympique en ce moment.

crédit photo: yahoosport

Le Tchèque a fait régner sa loi dans la peinture, cumulant 18 pts à 9/11 au shoot, 6rebonds, ainsi que 4 passes pour un match très complet. Il fallait bien cela, car avec un Nando De Colo légèrement en deçà de son standing actuel (16pts certes, mais 7 ballons perdus), la menace Maccabi n’a jamais été loin. Toujours sous les 10pts d’écart, les hommes de Ioannis Sfairopoulos ont finalement craqué, à l’usure, dans le dernier quart, s’inclinant 82-75. Avec deux victoires de retard sur le premier qualifié, le Maccabi va devoir cravacher. Le Fener lui, revient bien. Attention à cette équipe, capable de tout.

Dans les autres recontres, l’Anadolu Efes s’est imposé facilement contre l’Etoile Rouge (86-72), bien emmené par un Shane Larkin inspiré (23pts, record de la saison égalé). L’AX Armani Milan se rapproche doucement mais sûrement de la tête, après sa nette victoire face à l’Olympiakos 90-79. Les Italiens ont pu compter sur un grand Kevin Puter, auteur de 27pts et 5asts, alors que de l’autre coté, le binôme Vezenkov (18pts-10rbds) – Slukas (17pts, 4asts, 7rbds) a tout tenté pour rester au contact. Malheureusement, avec cette 3ème défaite en 4 matchs, les Grecs s’éloignent du top 8. Avec une cinquième victoire consécutive, le Barça a mis la pression sur le CSKA en tête de l’Euroleague. Face à l’équipe surprise de cette saison, le Zenith St Petersbourg, les Catalans ont maîtrisé les débats, sans être inquiétés (+11 à la mi-temps, +19 à la fin du 3ème quart), guidés par un Brandon Davis de retour (18pts) et un Nick Calathes toujours aussi altruiste (12asts). Le petit relâchement en fin de rencontre n’y a rien changé, les Russes s’inclinent mais restent tout de même à une surprenante 4ème place.

crédit photo : euroleague

Enfin, le Khimki Moscou continue sa descente aux enfers. Après avoir coupé Jerebko et Monroe, les deux anciens joueurs NBA, c’est peut-être Devin Booker, l’une des rares satisfactions, qui pourraient aussi plier bagages, problèmes financiers obligent. Sur le parquet, rien de bien plus réjouissant. Douzième défaite d’affilé, cette fois-ci contre le Bayern, malgré un Shved toujours là pour noircir la feuille de match (en plus de celle des salaires) avec 32pts et 11asts. Mais pour gagner des matchs, on repassera. Bien que toujours dans le match, les Russes n’ont jamais réussi à passer devant, et le Bayern en a profité pour s’imposer (95-93), emmené par un grand Nick Weiler-Babb (25pts à 4/6 longue distance, 8rbds, 5asts, 38 d’éval). Les Allemands restent solidement accrochés à la 6ème place.

Crédit photo : actualités football

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire