Basketball

Euroleague : Semaine décisive pour l’ASVEL

Revigoré par une incroyable série de 6 victoires consécutives, l’ASVEL entame une semaine primordiale dans sa lutte pour la qualification en playoffs. 12ème avec 3 victoires de retard sur le 8ème et dernier qualifié (à 11 journées de la fin), la marche peut paraître trop haute. Mais les hommes de TJ Paker sont sur une pente plus qu’ascendante, et le droit de rêver leur est permis. 

1ère étape, Kaunas 

On a connu plus simple comme début de semaine ! Un déplacement compliqué en Lituanie, mardi, pour y affronter le Zalgiris, équipe plutôt intrigante cette saison, emmené par un formidable Marius Grigonis et un Joeffrey Lauvergne qui réalise la meilleure saison de sa carrière Européenne. Malgré tout, c’est peut-être la bonne période pour affronter les hommes de Martin Schiller. Véritable équipe de série, Kaunas vient d’enchaîner 3 défaites sur les 4 derniers matchs, et même 5 sur les 8 derniers, après avoir remporté 6 victoires consécutives, qui faisaient elles-mêmes suite à 6 revers d’affilée ! Arrivés dès dimanche soir sur place, les Villeurbannais auront eu le temps de s’acclimater aux lieux, et la salle vide ne sera pas pour déplaire, connaissant la ferveur des ultras du Zalgiris. Avec Derrick Walton Jr comme seul absent, TJ Parker aura a sa disposition l’effectif qui vient de marcher sur l’Euroleague dernièrement ! Pour recoller à son hôte qui vise également une place dans le top 8, les Rhodaniens ont besoin d’un succès.

photo : le progrès

2ème étape, le grand Fener 

Trois jours plus tard, retour à l’Astroballe pour y affronter l’autre équipe en forme, Fenerbahce. Enchaînant 10 succès consécutifs, les Turcs sont revenus de l’enfer pour se stabiliser au sein du top 8. La claque reçue à domicile dans le derby face à l’Anadolu Efes n’atténue qu’à moitié l’énorme forme que tiennent les vainqueurs de l’édition 2017. Balayés à l’aller à la Ulker Sports and Event Hall, les Villeurbannais auront à cœur de prendre leur revanche, et là aussi recoller à une équipe qui n’est pas si loin que cela au classement. Il faudra se méfier du tandem De Colo- Vesely, véritable axe fort depuis la période des fêtes. Moustapha Fall aura encore une fois un rôle primordial, offensivement comme défensivement, comme ça sera aussi le cas face au Zalgiris. Comme depuis un certains temps, l’ASVEL comptera également sur son binôme fort, David Lighty – Norris Cole. Si le premier est sans doute le meilleur joueur de son équipe depuis le début de la compétition, le second démontre pourquoi il a été champion avec le Heat de Miami. Les fins de matchs sont toutes pour lui, et il faudra espérer que cela continue, encore et encore.

Valence, Baskonia, Belgrade, Milan, Bayern, Barcelone… alors pourquoi pas Kaunas et Fenerbahce? 6 victoires consécutives, meilleure série en cours de la compétition. Le top 8 est encore (très) loin, mais pourquoi ne pas rêver? Pour cela, il faudra continuer la série. En gagnant les deux matchs par exemple. En en prenant au moins un, au minimum. Deux défaites cette semaine réduirait a néant les ambitions de TP et tout son club. On sera vite fixé, avec cet alléchant déplacement à Kaunas, mardi à 19h !

Crédit photo : Euroleague

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire