Coupes Européennes

Europa League – Lille évite le piège et arrache le nul (2-2)

Dans un stade Pierre-Mauroy vide, Lille n’est pas passé loin de la soirée cauchemar du jeudi soir, mais pourra remercier ses remplaçants qui ont redynamisé le match en seconde période pour aller chercher un match nul si précieux, face à un Celtic, bien inspiré. Résumé.

Le Celtic opportuniste

Lille s’est fait peur aujourd’hui…C’est le moins que l’on puisse dire. Rentrés timidement dans le match, les Dogues ont quand même réussi à tenir le ballon en début de match face à des Ecossais précis dans leur tâche défensive. En bloc avec deux lignes de quatre en défense et au milieu, les Bhoys ont gêné offensivement les hommes de Christophe Galtier qui ont joué à la baballe en essayant de contourner ce bloc, sans réussite. Les hommes de Lennon ont alors par la suite joué un mauvais tour à la défense. D’abord à la 28e avec le norvégien Elyounoussi qui profite d’une erreur de passe de Soumaoro, qui entraîne le mauvais contrôle du ballon de Celik. Ce dernier permet au joueur du Celtic de bien profiter de l’offrande et d’envoyer une frappe qui finit sa course dans le petit filet de Maignan (0-1, 28e). Déboussolés, les Lillois ne vont pas avoir le temps de s’en remettre puisque le joueur d’origine marocaine va s’offrir un doublé en croisant bien sa frappe de l’arc de cercle de la surface. Une frappe écrasée, mais hors de portée de Maignan. (0-2, 32e).

Les mésaventures continuent pour David

La réaction lilloise, attendue désespérément jusque-là, commence à se faire sentir en fin de première période. Sur un nouvel appel de Jonathan David, dos au but, le Canadien parvient à se retourner d’une malicieuse talonnade avant de se faire crocheter par Duffy. Pénalty. Une occasion en or d’ouvrir son compteur but avec Lille pour Jonathan David, qu’il ne saisira pas. Sa frappe axiale est stoppée du pied, par le gardien écossais Bain, qui était pourtant parti sur la gauche de son but. La confiance est restée en Belgique pour l’ex-attaquant de La Gantoise, méconnaissable depuis son arrivée sur les bords de la Deûle. On se dit alors que c’est une soirée qui tourne au cauchemar, d’autant plus que Botman voit sa reprise toucher la barre trois minutes plus tard. A la mi-temps, les Dogues rentrent avec un retard de deux buts dans un match loin d’être maîtrisé.

Le réveil passe par le changement

Revenus avec de meilleurs intentions, il a fallu attendre les entrées combinées de Yilmaz, Araujo et Sanches pour voir le LOSC se remettre d’aplomb. Sur un corner magnifiquement frappé par Yazici, Celik inscrit son second but de la saison au deuxième poteau après une bonne déviation de Soumaoro. (1-2, 67e). La suite, c’est des Lillois qui poussent. Malgré une performance moyenne globale, les joueurs ont montré une envie d’aller chercher ce match, dans la douleur. Sept minutes après la réduction de l’écart, c’est Ikoné qui vient sauver les Dogues de la défaite, et égaliser après un cafouillage dans la surface de réparation des Bhoys. L’attaquant international français suit bien après la reprise ratée de Yazici pour la mettre au fond, à l’aide d’un pied écossais. (2-2, 75e).

Les quinze dernières minutes sont synonymes de chaos. Des deux côtés, on se sent capables d’aller chercher la victoire, mais sans réussite à cause notamment des nombreuses maladresses techniques lilloises qui ont permis aux joueurs du Celtic de rester dans la course de ce groupe H. Score final 2-2.

Le Celtic, très bon ce soir, repart en Ecosse avec un point, qu’il devra bonifier lors de leur prochaine rencontre au Celtic Park contre le Sparta Prague, tandis que les Dogues iront au San Siro pour y affronter l’AC Milan, toujours invaincu cette saison et vainqueur ce soir du Sparta. (3-0).        

Crédits photo : But Football Club             



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ante. consectetur sit Curabitur dolor consequat. dictum id mi, ipsum Praesent