F1 – Bilan de mi-saison – Williams: le phénix renaît doucement de ses cendres.

Pendant cette pause estivale de 4 semaines, l’équipe de la rédaction F1 de WeSport va vous délivrer ses impressions sur la première partie de saison de chaque équipe. Et la première qui passe au crible est l’équipe Williams!

Williams – 1 point*  – 10e place au championnat constructeurs

Qui aurait pu prévoir que Williams, après une dernière saison compliquée, une pré-saison désastreuse (cf Williams – Chronique d’une saison en enfer), que l’équipe de Grove réussisse à inscrire un point ? Peu de monde. Alors certes, le point a été inscrit dans les conditions très particulières du GP d’Allemagne. Mais reste que, cela montre à quel point Williams a progressé cette saison ! Et que les évolutions apportées en Angleterre et en Allemagne marchent ! Pour autant, si Williams a rattrapé son retard par rapport au fond de grille, il lui reste du chemin à parcourir pour retrouver son lustre d’antan.

Crédits image: Williams Grand Prix News

Pour ainsi dire, Williams est l’équipe qui a le plus amélioré sa voiture depuis Barcelone. En qualifications, l’écart avec le meilleur temps de Q1 reste sensiblement équivalent (+2.4s) en Australie et en Espagne. Mais diminue progressivement, pour atteindre les 1.7s en Hongrie ! Mieux encore, Russell a échoué de pas grand chose le passage en Q2 en Hongrie (un peu plus de 0.2s entre lui et Giovinazzi). De même en course, si elles sont assez rapidement distancées de la concurrence, en Hongrie, Russell a résisté longuement à Ricciardo et Bottas (une quinzaine de tours). Et il finit à la régulière devant Stroll et Giovinazzi !

Et reste que Williams est la seul équipe qui a ramené ses deux autos à l’arrivée de chaque grand prix !

Robert Kubica – 19e – 1 point*

Crédits image : racer.com

Le retour du Polonais en F1 est compliqué… Alors certes, il est devant son jeune équipier au classement général. Mais dans les faits, c’est pas ça du tout ! Il ne s’est jamais qualifié devant lui et pire encore : l’écart atteint parfois même la seconde entre les deux pilotes ! Comme en Hongrie (+1.3s) ou en Espagne (+1.5s). Cet écart à près de 0.6s en moyenne. Même en course, il reste souvent derrière lui (deux fois devant, en France et en Allemagne). Alors oui c’est très dur pour lui, mais il faut pondérer ça avec le lourd handicap qu’il a. Il n’a pas perdu tout son talent, juste, il ne peut plus réellement l’exploiter.

Georges Russell – 20e – 0 points

Une réussite à un bémol près… Ce n’est pas lui qui a décroché le point de Williams. Et c’est vraiment dommage, tant il le mériterait ! Tant il a dominé son équipier. Tant il se démène avec une voiture très difficile à conduire et à faire performer. Georges Russell n’a clairement pas fait d’erreurs notables cette saison. Il a abîmé une seule fois, la voiture, et ce n’est même pas de son fait (Essais libres 1 de Bakou, où il arrache une plaque d’égouts qui détruit sa voiture). S’il y a un pilote qui mérite des encouragements pour sa demi saison, c’est bien lui !

Crédit Image: sportauto.fr

Alors oui, sauf si une nouvelle course calamiteuse venait à refaire apparition, Williams ne créera pas d’exploits. Une Q2 est peut-être envisageable sur les 2 prochains meetings mais, c’est à peu près tout ce qu’il y a à espérer. Néanmoins, au vu des épisodes du début de saison et ce que l’on voit maintenant de l’écurie anglaise, elle est sur une pente très ascendante ! Côté pilotes, Russell a l’ascendant, très nettement. Et est sûr de ré-embarquer l’année prochaine chez Williams. Pour Kubica, rien est moins sur. Le budget qu’il apporte lui permet de sauver son baquet cette saison. Mais pour l’année prochaine, Nicholas Latifi montre le bout de son nez.

  • Alfa Roméo a fait appel de sa sanction en Allemagne. Cet appel sera regardé durant le mois de Septembre. Il y a donc une possibilité pour que Williams et Kubica perdent leur point.
  • Article de Craig Scarborough de Motorsport Technology, qui explique les évolutions de Williams en détails. En anglais.
A propos de l'auteur

Fan invétéré de Formule 1 depuis 1989

Poster un commentaire

leo. Phasellus libero dictum nunc Aenean ante. libero dolor. felis porta. libero.