F1 – Charlie Withing est décédé

La Formule 1 a perdu son emblématique directeur de course, Charlie Withing, décédé subitement à l’âge de 66 ans, ce jeudi à Melbourne.

Le monde de la Formule 1 s’est réveillé sous le choc en apprenant la nouvelle ce jeudi matin. Charlie Withing est décédé dans sa chambre d’hôtel, à Melbourne, d’une embolie pulmonaire, selon un communiqué de la FIA.
C’est avec une immense tristesse que j’ai appris le décès de Charlie“, a annoncé Jean Todt, président de la FIA. “Charlie Whiting était un grand directeur de course, un personnage central et inimitable de la Formule 1, qui incarnait l’éthique et l’esprit fantastique de ce sport. La Formule 1 perd un fidèle compagnon et un ambassadeur charismatique. Toutes mes pensées, celles de la FIA et de toute la communauté du sport automobile vont à sa famille, à ses amis et aux passionnés de Formule 1.”

“Il était là pour nous”

Depuis cette annonce, bon nombre de personnalités dans le paddock ont souhaité saluer sa mémoire. D’abord, au sein des pilotes, Vettel confie son choc. “J’imagine que j’étais aussi choqué que nous le sommes tous encore à l’heure actuelle, particulièrement après avoir discuté avec lui hier et parcouru les premiers virages du circuit ensemble. C’est difficile de réagir quand quelqu’un n’est plus là…”. Daniel Ricciardo a rendu hommage à son sens de l’écoute. “Il était là pour nous, et nous lui avons donné du fil à retordre, nous lui avons donné du travail, mais il était toujours réceptif. “.

Né le 12 août 1952 à Sevenoaks, au Royaume-Uni, Charlie Whiting a débuté en Formule 1 en 1977 en travaillant pour l’écurie Hesketh Racing. Mais il s’est surtout fait connaître lorsqu’il était chef mécanicien chez Brabham. Il a notamment joué un rôle important dans la conquête des titres mondiaux de Nelson Piquet en 1981 et 1983. Il quitte l’équipe qu’en 1988, lorsqu’elle a été vendue par Bernie Ecclestone.

Crédit image: Tweeter Nico Hulkenberg

C’est ensuite qu’il a rejoint la FIA en tant que délégué technique. Il est devenu directeur de course en 1997, poste qu’il a occupé jusqu’à ce jour. Également délégué à la sécurité, il était en charge de la supervision globale des circuits, de la sécurité, des questions techniques ainsi que des procédures lors des week-ends de Grand Prix.

A propos de l'auteur

Fan invétéré de Formule 1 depuis 1989

Poster un commentaire

Nullam nec ut ut ut et, porta.