F1 – GP d’Australie : L’attente est terminée !

0
Ligue 1

Enfin, la F1 va reprendre ses droits ce week-end. Après une attente aussi longue qu’insupportable, la Formule 1 va de nouveau nous rythmer une année qui s’annonce riche en rebondissement. La première étape, le GP d’Australie, est toujours un endroit très apprécié des coureurs et des fans. 

L’Albert Park, un tracé tant aimé

Pour beaucoup de pilotes, ce Grand Prix et celui idéal pour entamer une saison. Le circuit est plaisant, il y fait très souvent beau et bon, et il présente de nombreuses variations de rythme. Si les essais privés de Barcelone nous donnent une tendance, le GP d’Australie hiérarchise déjà les écuries. On peut voir qui a bien travaillé cet hiver, qui a rattrapé son retard, ou quelle voiture est mal née.

Le tracé, long de 5,303 km, se verra pratiqué pendant 58 tours par les 20 monoplaces. Pour la 35e fois de l’histoire de la F1, l’ensemble des écuries vont s’arrêter à Melbourne pour quelques jours. Dès le Vendredi 13 Mars, les essais vont débuter. Le Samedi 14 verra se dérouler les qualifications (à partir de 7h du matin heure française). Enfin, les lumières s’éteindront à 6h10. Le réveil risque de piquer.

En 2019, Bottas avait tout écrasé

Si Hamilton avait été l’auteur d’une magnifique pole (la 6e de suite), c’est bien Bottas qui avait brillé l’année dernière. Bien sûr, on s’attendait à ce qu’une Mercedes gagne, mais à ce point là ! Le Finlandais avait littéralement roulé sur la concurrence, reléguant même son coéquipier à 20 secondes. Ferrari, déjà mal en point, n’avait pu faire mieux que 4e et 5e. Vettel avait d’ailleurs bénéficié d’une consigne d’écurie. Le début d’un long calvaire pour la Scuderia.

Cette année, si Mercedes reste favori, les autres écuries ont les crocs. Les Red Bull ont montré de belles choses, et Leclerc a toujours plus soif de victoire. On voudrait presque y croire. Malheureusement pour le suspens, tout porte à croire que les Flèches d’Argent restent les grandissimes favoris. La surprise pourrait venir de derrière. Racing Point, qui à une monoplace qui ressemble comme deux gouttes d’eau à la W10 (la Mercedes de l’année dernière) pourrait bien venir chatouiller McLaren, et une Red Bull. Et pourquoi pas mettre la pression sur Vettel ?

Une chose est sure, il faudra être devant votre écran Dimanche à 6h10 pour enfin voir le coup d’envoi de cette saison qui s’annonce chaotique. Si le coronavirus pourrait nous priver de F1 jusqu’à mai, le GP d’Australie aura lui bien lieu. Pour le plus grand bonheur des fans !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here