F1 – GP du Brésil : GASLY SUR LE PODIUM !

Rarement cette saison nous avions eu l’occasion de nous délecter d’une course de f1. Au Brésil, sur un circuit d’Interlagos toujours aussi plaisant, nous avons pu en prendre plein les yeux. Ferrari, complètement dépassé par Mercedes, surpassée même, aura une nouvelle fois gâché son occasion de prendre des gros points. Vettel, Leclerc et Bottas out, la surprise sur le podium était folle. 

Gasly 2e au Brésil, Albon out

Les mots se font rares pour décrire le GP qui vient de se dérouler. Bottas, qui cassait son moteur, allumait la première mèche. Puis, à partir de l’accrochage entre les deux Ferrari, il fallait se douter que les dieux passeraient par là, faisant fi du destin de chacun. Vettel, qui venait de se faire doubler par Leclerc, a eu un énorme coup de sang. Il revint à la charge, à l’extérieur, puis poussa sur sa gauche Leclerc. Embarqué par la voiture de son coéquipier, il n’évita pas la collision. Suspension cassée pour Leclerc, crevaison et fond plat haché pour Vettel. Deux voitures out, des points qui s’envolent, et des noms d’oiseaux échangés à la radio. Vettel, sous le choc, va mettre beaucoup de temps à s’en remettre. Les prochains jours s’annoncent tendu chez Ferrari.

La voiture de sécurité sortit donc, pour nettoyer les débris des deux chevaux cabossés. Hamilton, avec ses vieux pneus, s’est alors arrêté aux stands. Et tout s’est enchainé très, trop vite pour nos cerveaux. Avec une relance (lunaire) une nouvelle fois piégeuse du leader, des dépassements en pagaille. Gasly, 3è alors, se faisait doubler par Lewis. Mais ce dernier, qui ne se rate que très peu, a alors accroché Albon. Le Thaïlandais, qui repartira dernier, était out. Gasly passait alors les deux pilotes, et se retrouvait… 2e !!! Pour la première fois depuis Grosjean, un français finira sur le podium. Que c’est beau.

Une course qui partait calmement

Pendant très longtemps lors de ce GP, nous avons cru voir une nouvelle fois un GP monotone, dominé par les 3 mêmes écuries depuis très longtemps. Verstappen, Vettel et Hamilton dominaient largement, tandis que Leclerc remontait le peloton. Albon et Bottas se chamaillaient, sans vraiment faire de différence. Sainz, lui aussi, aura bien animé ce GP, en remontant quasiment tout le peloton ! Il faut d’ailleurs noter que le podium de Lewis est plus que provisoire. Il se pourrait donc que l’espagnol y grimpe, à la faveur d’une pénalité envers Hamilton.

Comme dit plus haut, il faudrait être un magicien pour décrire ce GP à l’aide de mots. Les actions, les dépassements, les relances post-SC (toutes improbables), les départs lancés dignes d’une course d’Indycar… On le sait, le Brésil sublime les courses de Formule 1. Massa – Hamilton en 2008, Kimi en 2007… Le Brésil est une courses de grands Hommes, et ce cru 2019 le prouve une nouvelle fois.

Rares sont les occasions de se délecter de courses si prenantes, si vibrantes. À en voir l’état des français présents sur place (commentateurs, supporters), il y a fort à parier que la prochaine victoire d’un français en Formule 1 en fera pleurer plus d’un. Aujourd’hui, la Formule 1, Verstappen, et Gasly ont gagné. Chapeau bas. 

A propos de l'auteur

Si un jour on m'avait dit que je deviendrais journaliste F1 ... Fan d'athlètes espagnols en tout genre, mais surtout d'un en particulier. Considéré comme un footix par mes pairs, je supporte fièrement l'Olympique Lyonnais. Considéré comme un basketix par mes pairs, je supporte fièrement GSW.

Poster un commentaire

felis porta. sem, luctus id, id libero ante. elementum dictum